Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 79 - triés par pertinence
  • peintures monumentales (6), peinture allégorique
    peintures monumentales (6), peinture allégorique Trévoux - rue du Palais - en ville
    profession :
    [d'après, ingénieur] Ménestrier Claude-François Père
    historique :
    compte-rendu anonyme est probablement dû au père Ménestrier, auteur de l'art des emblèmes, en
  • peintures monumentales (10) : allégories de la justice et de la paix
    peintures monumentales (10) : allégories de la justice et de la paix Trévoux - rue du Palais - en ville
    profession :
    [d'après, ingénieur] Ménestrier Claude-François Père
  • Peintures monumentales : Décor de la cour du Collège de la Trinité
    Peintures monumentales : Décor de la cour du Collège de la Trinité Lyon 2e - 29 rue de la Bourse - en ville - Cadastre : 2013 AC 63
    profession :
    [concepteur] Menestrier Claude-François
    contenu :
    ), dont les principaux éléments sont repris ici, retrace l'étroite collaboration entre le Père Ménestrier peintre et quatre autres intervenants (AC Lyon, CC 2155, fol. 46) sont achevés en 1662 ; le Père Ménestrier en publie la description en 1663 dans un ouvrage intitulé Le Temple de la sagesse ouvert à tous
    historique :
    Sevin d'après le programme iconographique élaboré par le Père Claude-François Ménestrier, le décor de la Anciennement attribué à Thomas Blanchet, ou à François et Nicolas Sevin (BEGHAIN, P. et al., 2009
    referenceDocumentaire :
    pédagogie active : le père Claude-François Menestrier (Lyon 1631-1705) et le peintre Pierre Paul Sevin GAGNAIRE, Paul. Cadrans du Père Ménestrier. Recherche sur les cadrans lyonnais antérieurs à 1770 et redécouverte des cadrans du Père Ménestrier au collège de la Trinité. Cadran Info, Revue de la commission des cadrans solaires, n°33, mai 2016, p. 78-94 GAGNAIRE, Paul. Cadrans du Père Ménestrier. Recherche sur les cadrans lyonnais antérieurs à 1770 et redécouverte des cadrans du Père Ménestrier au collège de la Trinité de François Dufort, 1662. AC Lyon. CC 2251. Comptabilité communale. Registres des comptes des receveurs. Comptabilité de François Dufort : Prix-fait des peintures du Temple de la Sagesse, nov. 1662 MENESTRIER, Cl.-F., Le Temple de la Sagesse, Lyon, 1663 MENESTRIER, Cl.-F., Le Temple de la sagesse
  • Peintures monumentales : Décor du médaillier du collège de la Trinité
    Peintures monumentales : Décor du médaillier du collège de la Trinité Lyon 2e - 29 rue de la Bourse - en ville - Cadastre : 2013 AC 63
    contenu :
    que le Père de La Chaise, fondateur du médaillier du collège, conservait dans son cabinet des urnes . Le Père de Colonia, qui succéda à La Chaise, enrichit la collection de statuettes égyptiennes Père Janin comme parmi les plus belles de la collection de Colonia (Inventaire..., 1764-65, BM Lyon, Ms
    historique :
    parties actuellement visibles. J. Guillemain (2009, p. 57) en attribue la conception au Père Dominique de mentionnés. Dans le procès-verbal de visite du collège rédigé en 1762, le Père Béraud, dernier conservateur jésuite de la bibliothèque et du médaillier présente le Père de Colonia comme le principal fondateur de la
    referenceDocumentaire :
    p.192 ALLUT, Paul. Recherches sur la vie et sur les oeuvres du P. Claude-François Menestrier. Lyon Louis le Grand, in SABATIER, Gérard, dir. Claude-François Ménestrier : les jésuites et le monde des : N. Scheuring, 1856 ALLUT, Paul. Recherches sur la vie et sur les oeuvres du P. Claude-François Menestrier de la compagnie de Jésus, suivies d'un recueil de lettres inédites de ce père à Guichenon, & de visite du Collège par Jean-Claude Pupil de Myons, Premier président en la cour des Monnaies, 1er mai 1762 t. 1 CAYLUS, Anne-Claude, comte de. Recueil d'antiquités égyptiennes, étrusques, grecques et romaines. Paris : 1752-1767 CAYLUS, Anne Claude Philippe de Pestels de Lévis de Tubières-Grimoard, comte bibliothèque des auteurs lyonnois, sacrés et profanes, distribués par siècle. Lyon : chez François Rigollet p. 36 MENESTRIER, CL.-F. La philosophie des images énigmatiques. Lyon : Jacques Lions éd., 1694 MENESTRIER, CL.-F. La philosophie des images énigmatiques. Lyon : Jacques Lions éd., 1694
  • Observatoire du Collège de la Trinité
    Observatoire du Collège de la Trinité Lyon 2e - 29-31 rue de la Bourse - en ville - Cadastre : 2014 AC 62
    profession :
    [commanditaire] Saint-Bonnet de Jean Père [maître des oeuvres de maçonnerie] Virignin Claude [personnage célèbre] Clerc François [personnage célèbre] Béraud Laurent Père
    historique :
    Dès 1684, le Père Jean de Saint-Bonnet, professeur de mathématiques et recteur du collège, et . 214) et financée par un legs de Saint-Bonnet père, par les échevins (AC Lyon, BB 261, fol. 27) et par prix-fait de la maçonnerie est passé le 1er Mars 1702 entre Claude Virignin, dit Laplante, et les Pères salle d'arts plastiques se trouvent les vestiges de la méridienne tracée par le Père Béraud (Eloge Boitel en 1843 (p. 438). François Clerc, professeur au lycée obtient de la Ville le rétablissement de
    referenceDocumentaire :
    p. 79 GAGNAIRE, Paul. Cadrans du Père Ménestrier. Recherche sur les cadrans lyonnais antérieurs à 1770 et redécouverte des cadrans du Père Ménestrier au collège de la Trinité. Cadran Info, Revue de la commission des cadrans solaires, n°33, mai 2016, p. 78-94 GAGNAIRE, Paul. Cadrans du Père Ménestrier . Recherche sur les cadrans lyonnais antérieurs à 1770 et redécouverte des cadrans du Père Ménestrier au ) [Plans du Collège de la Trinité] / [Grand Jean-François] architecte, 4 juillet 1763. 6 plans. 1,230 x p. 19-20 CLERC, François, GUERRE, Jean. Comptes rendus des travaux de l'Académie royale des sciences, belles-lettres et arts de Lyon. Lyon : impr. F. Mistral, 1819 CLERC, François, GUERRE p. 14 LE FEBVRE, Père. Eloge Historique du P. Béraud, lu dans l’Assemblée publique de l'Académie FEBVRE, Père. Eloge Historique du P. Béraud, lu dans l’Assemblée publique de l'Académie des Sciences
  • Retable
    Retable Lyon 2e - passage Ménestrier - en ville - Cadastre : 2013 AC 63
    localisation :
    Lyon 2e - passage Ménestrier - en ville - Cadastre : 2013 AC 63
    referenceDocumentaire :
    p. 558 MENESTRIER, Claude-François. Les divers caractères des ouvrages historiques : Avec le plan d'une nouvelle histoire de la ville de Lyon. Lyon : 1694 MENESTRIER, Claude-François. Les divers
  • Les Célébrités lyonnaises
    Les Célébrités lyonnaises Lyon - quai Romain-Rolland 2 rue de la Bombarde 1 rue du Palais-de-Justice rue Saint-Jean - en ville - Cadastre : 2014 AH 129
    annexe :
    négociant (x-1690) 18 Le père Ménestrier archéologue - historien (1631-1705) 19 Germain Audran graveur (1631 -1710) 20 Gérard Audran graveur (1640-1703) 21 Claude Audran graveur (1640-1703) 22 Coysevox sculpteur -1746) 28 Bernard de Jussieu naturaliste (1719-1786) 29 P. Poivre naturaliste (1719-1786) 30 Claude Pouteau chirurgien (1724-1775) 31 Claude Martin général (1732-1800) 32 Abbé Rozier agronome (1734-1793) 33 et publiciste (1771-1821) 41 François Lemot sculpteur (1771-1827) 42 Perrache ingénieur 43 Louis
    illustration :
    Partie droite du tableau (arrière-plan et groupe de Lyonnais de Ampère au Père Ménestrier
  • Collège de jésuites puis d'oratoriens, dit Collège de la Trinité ou Grand Collège, actuellement lycée Ampère
    Collège de jésuites puis d'oratoriens, dit Collège de la Trinité ou Grand Collège, actuellement lycée Ampère Lyon 2e - 29 rue de la Bourse - en ville - Cadastre : 2013 AC 63 1831 G 427, 429 à 455
    illustration :
    Plan du rez-de-chaussée, par Jean-François Grand, 1763 IVR82_20146902414NUC Bref du Père Acquaviva, général de l'ordre des jésuites, au Père Provincial pour l'agrandissement Bref du Père Acquaviva, 1604, détail de la bordure dessinée et date (AD Rhône, 1 D 2 pièce 29 Bref du Père Acquaviva, 1604, détail du sceau (AD Rhône, 1 D 2 pièce 29) IVR82_20146902432NUCA Entrée ouest du passage Ménestrier IVR82_20136901165NUCAQ Entrée ouest du passage Ménestrier, inscription LYCEE AMPERE IVR82_20136901168NUCAQ Elévation postérieure, entrée est du passage Ménestrier IVR82_20126901885NUCA Elévation postérieure baie couronnant l'entrée du passage Ménestrier IVR82_20136901223NUCA Elévation postérieure, baie au-desssus du passage Ménestrier : détail du garde-corps Passage Ménestrier vue d'ensemble depuis l'est IVR82_20126902272NUCAQ
    profession :
    [] Ménestrier Claude-François Père [maître maçon] Chana Claude [architecte] Verlasson François [charpentier] Monnet Jean-François [commanditaire] Jacquinot Père [maître maçon] Daurolles Claude, Pierre et Benoît [architecte communal] Cochet Claude-Ennemond-Balthazard [maître d'oeuvre, architecte communal] Marion Claude
    contenu :
    le 6 août 1571 et ratifié le 6 septembre par le Père François Borgia. Une clause de ce contrat (actuel passage Ménestrier) pour y tenir ses réunions. En 1493, elle possèdait « un grand tènement de principal instigateur, Symphorien Champier (GROER, 1995). Avec l'appui de Claude Bellièvre et du Cardinal de par le Père Perpinien (voir MARQUIS, 1970, p.16-17 et GROER, 1995, p. 98-100 (transcription)) permet refusent de se charger du pensionnat. Les clefs sont remises au Père Edmond Auger par Nery de Trouvéon Po[u]r n[ot]re Père » (BnF, Est., FOL-HD 4(8) ; Vallery-Raddot 668), présente le projet de réunion , AC Lyon, 1 S 150). Cet agrandissement est validé par un bref du Père Acquaviva, général de l'ordre Père Edmond Moreau, datés d’environ 1617, qui témoignent de possibles modifications en cours de aux besoins de la communauté. On sait, grâce aux travaux de François de Dainville (BSE XVIIe siècle, n père et fils (AD Rhône, 1 D 10). Un ensemble complexe de bâtiments à vocation multiple. 1638-1673 Le
    historique :
    21 juillet 1527, par la confrérie, les consuls Symphorien Champier et Claude Bellièvre et l'archevêque François de Rohan. Les bâtiments, représentés sur le Plan scénographique dit de 1550 (AC Lyon, 2 S , les jésuites font construire un pensionnat au sud du collège, entre le passage Ménestrier et passage Ménestrier, sous maîtrise d'œuvre de Charles Meysson. En 1994, la Région Rhône-Alpes engage des
    referenceDocumentaire :
    p. 397-98 ; 402 DAINVILLE, François de. Un jésuite architecte inconnu. Le Père Edmond Moreau (1572 DAINVILLE, François de. Un jésuite architecte inconnu. Le Père Edmond Moreau (1572 ? - 1630). XVIIe siècle visite du Collège par Jean-Claude Pupil de Myons, Premier président en la cour des Monnaies, 1er mai 1762 des réparations à faire des les bâtiments du grand collège et pensionnat y attenant, par Jean-François [dit : Grande Vue] / Simon Maupin del., David van Velthem fecit. 1625. Lyon : Claude Savary et ) [Plans du Collège de la Trinité] / [Grand Jean-François] architecte, 4 juillet 1763. 6 plans. 1,230 x Presqu'île, la rue Impériale (actuellement rue de la République), 1869 / Jean François Armbruster. 1 photogr p. 27 PERRIN, Jean-François Edme. La culture des lettres et les établissements d’instruction à Lyon . Lyon : 1892 PERRIN, Jean-François Edme. La culture des lettres et les établissements d’instruction à P. 342-346 SAINT-AUBIN, Père Jean de. Histoire de la ville de Lyon, ancienne et moderne. Lyon
  • Théâtre du collège de la Trinité, actuellement immeuble à logements et restaurant
    Théâtre du collège de la Trinité, actuellement immeuble à logements et restaurant Lyon 1er - 31 rue du Bât d'argent - en ville - Cadastre : 2015 AV 46
    description :
    " (MENESTRIER, Claude-François, 1669, p.83 ; visibles sur le plan de 1763) et une loge pour les acteurs sur le Le plan et l'état des lieux dressés en 1763 par l'architecte Jean-François Grand (AC Lyon, 1 S 115
    referenceDocumentaire :
    ) [Plans du Collège de la Trinité] / [Grand Jean-François] architecte, 4 juillet 1763. 6 plans. 1,230 x t. 1, p. 53 MENESTRIER, Cl.-F. Éloge historique de la Ville de Lyon. Lyon : Benoît Coral, 1669 MENESTRIER, Cl.-F. Éloge historique de la Ville de Lyon et sa grandeur consulaire sous les romains & sous nos
  • Immeuble
    Immeuble Lyon 7e - la Guillotière - 90 grande rue de la Guillotière - en ville - Cadastre : 1824 H 134 1999 AM 30
    historique :
    A cet emplacement se trouvait une maison habité en 1680 par Claude Bastay et son épouse Jeanne Ray qui en avait hérité de son père Antoine (BAZIN). En 1825, la parcelle est occupée par la maison et cour de Jean-François Vernay
  • monnaies (9) (douzain, double tournois, liard) (18 à 26), de François de Bourbon-Montpensier, souverain de Dombes
    monnaies (9) (douzain, double tournois, liard) (18 à 26), de François de Bourbon-Montpensier, souverain de Dombes Trévoux - rue de l' Hôpital - en ville
    titreCourant :
    monnaies (9) (douzain, double tournois, liard) (18 à 26), de François de Bourbon-Montpensier
    appellations :
    de François de Bourbon-Montpensier, souverain de Dombes
    profession :
    [médailleur] Mutin Claude
    inscriptions :
    ; inscription concernant le propriétaire (sur une étiquette placée sous le lot) : FRANÇOIS/DE BOURBON
    representations :
    , 22, avers : profil tourné vers la gauche de François de Bourbon-Montpensier, en buste à l'italienne
    historique :
    François de Bourbon-Montpensier (1539-1592), souverain de Dombes, succède à son père en 1582 ; toutes ses monnaies, frappées sous la direction de Claude Mutin, portent la date de frappe : deux de 1585
  • Bibliothèque et médaillier du collège de la Trinité, puis Bibliothèque municipale, puis Tribunal des Prud'hommes et bureaux de la Foire de Lyon, actuellement Centre de documentation et d'information et salles de classe
    Bibliothèque et médaillier du collège de la Trinité, puis Bibliothèque municipale, puis Tribunal des Prud'hommes et bureaux de la Foire de Lyon, actuellement Centre de documentation et d'information et salles de classe Lyon 2e - 29 - 31 rue de la Bourse - en ville - Cadastre : 2013 AC 2
    description :
    édifices au-dessus du passage Ménestrier. En élévation, elle occupe dix travées et les trois derniers travée surplombant le passage Ménestrier est mise en valeur par des trumeaux plus larges, au 1er niveau est liée à l'arc en plein cintre qui participe lui aussi à la mise en valeur du passage Ménestrier et passage Ménestrier, surmontée d'une marquise en ciment moulé (créée entre 1925 et 1927 ; AC Lyon, 965 WP carrée, éclairée par une baie ouvrant au sud sur le passage Ménestrier. Les plafonds et les murs sont
    illustration :
    Salle des Ménestriers, 2e étage, locaux réservés pour la chambre de commerce, plan par Ch. Meysson Salle des Ménestriers, 3e étage, locaux réservés à la foire, plan par Ch. Meysson, 1924 Salle des Ménestriers, 4e étage, locaux réservés pour la foire, plan par Ch. Meysson, 1924 Porte de l'ancien Tribunal des Prud'Hommes, passage Ménestrier, élévation latérale sud (1926 Ancienne galerie de Villeroy, aujourd'hui salle de classe donnant sur le passage Ménestrier (2ème
    profession :
    [personnage célèbre, commanditaire] Aix de La Chaise d', dit le Père de La Chaise François
    historique :
    Père de la Chaise, lequel en avait reçu la charge pour l'année 1667-1668 : Ménestrier mentionne en 1669 des années 1650 (JOCTEUR-MONTROZIER, 2005, p. 97). En 1672, la concession par le Consulat au Père de une collection « de medailles, monnoyes, jettons et raretez naturelles et artificielles » (MENESTRIER demandé à voir le cabinet des médailles, le père bibliothécaire nous mena dans une petite chambre obscure passage Ménestrier, est surélevée d'un étage dans lequel sont percées des croisées. Une nouvelle porte d'entrée est créée sur le passage Ménestrier, surmontée d'une marquise en ciment, et six croisées ouvertes
    referenceDocumentaire :
    Louis le Grand, in SABATIER, Gérard, dir. Claude-François Ménestrier : les jésuites et le monde des fol. 123 AC Lyon. BB 228. Accord du Consulat avec le Père de la Chaize pour la construction d'un passage voûté à travers le collège, 1672 AC Lyon. BB 228. Accord du Consulat avec le Père de la Chaize Lycée Ampère. Salle des Ménestriers. 2e, 3e, 4e étages / Charles Meysson, architecte, 14 mai 1924 (AC Lyon, 962 WP 012-2) Lycée Ampère. Salle des Ménestriers. 2e, 3e, 4e étages; [projet COLLOMBET, François-Zénon. La bibliothèque du Collège, in Lyon ancien et moderne. Lyon : L. Boitel , 1843, vol. 1, p.306-321 COLLOMBET, François-Zénon. La bibliothèque du Collège, in Lyon ancien et  : chez François Rigollet, 1728-1730. 2 vol., 860 p.-ill. ; 22 cm. Fac-similé, Genève : Slatkinereprints vol. 1, p. 20 DELANDINE, Antoine-François. Manuscrits de la bibliothèque de Lyon, Paris : Renouard , 1812 DELANDINE, Antoine-François. Manuscrits de la bibliothèque de Lyon, ou Notices sur leur
  • Église du collège de la Trinité, dite Chapelle de la Trinité
    Église du collège de la Trinité, dite Chapelle de la Trinité Lyon 2e - 29-31 rue de la Bourse - en ville - Cadastre : 2013 AC 62 1831 G 428
    description :
    , au sud ; l'escalier principal de ce dernier, dont la cage s'élève au-dessus du passage Ménestrier Ménestrier; quatre contreforts étayent l'abside. Elle est couverte d'un toit à deux pans et croupe polygonale
    illustration :
    Elévation sud et passage Ménestrier, depuis l'ouest IVR82_20126901936NUCAQ 1ère chapelle du bas-côté nord depuis le choeur (chapelle Saint-François-Borgia), vue d'ensemble 5e chapelle du bas-côté nord (chapelle Saint-François-Xavier), vue d'ensemble 6e chapelle du bas-côté sud (chapelle Saint-François-Régis) IVR82_20136902811NUCAQ
    profession :
    [maître maçon] Daurolles Claude, Pierre et Benoît [entrepreneur] Virignin Claude
    contenu :
    9). Attribués au Père Edmond Moreau par François de Dainville (1956, p. 397-403), ils apparaissent suivi a probablement été confié au Père Moreau en l'absence du Frère Martellange, mais aucun ne pierre qu'un prix-fait est signé avec les maîtres-maçons Claude, Pierre et Benoit Daurolles, dits Monard père et fils (AD Rhône, 1 D 9/ 2 et 3), le 19 mai 1617. S'ensuit une seconde pose de première pierre le est érigé en 1620 par le maître-maçon Claude Chana (MARQUIS, 1970, p.30 ; AD Rhône, 1 D 10), rehaussé permettre un meilleur passage de la lumière (entrepreneur : Claude Virignin, dit Laplante, Ibid., pièce 52 également les peintures de la voûte, en 1737, et peint l'Apothéose de saint François Régis qui orne le chœur atteste le plan levé à cette date par Jean-François Grand (AC Lyon, 1 S 115-5 ; voir ill. ci-dessous , situé au dessus du passage Ménestrier, jouxte la tour sud de l'église. Son flanc nord borne la cour d'honneur du lycée, son flanc sud le passage Ménestrier, sur lequel ouvrent les baies des tribunes. Quatre
    referenceDocumentaire :
    1617 1 D 9/2 et 7 : Prix-fait avec Claude Daurolles, maître-maçon 6) [Plans du Collège de la Trinité] / [Grand Jean-François] architecte, 4 juillet 1763. 6 plans
  • Moulins à farine Fusier puis moulin Meurier et centrale hydroélectrique actuellement logement
    Moulins à farine Fusier puis moulin Meurier et centrale hydroélectrique actuellement logement Villard-Léger - Chef-lieu - - en village - Cadastre : 2014 A 1125, 1126
    annexe :
    dernier, le même Fusier François a vendu aux prénommés Claude et Maurice Fusier un pré situé sur la août mil huit cent cinquante-quatre, portant vente par Fusier François à M. Charvet Nicolas, tous les bâtiments, sur tout ce qui appartient encore audit François Fusier, au-dessus du village de l’Église ; le trois mille cinq cents livres. Le bénéfice de cet acte a été cédé à Claude et Maurice Fusier, de Villard
    historique :
    ) une enquête est ouverte contre les père et fils François et Charles Bouvier. La procédure débouche sur appartiennent à François Fusier. Entre le 12 et le 13 avril 1848, l'un des moulins est vandalisé : la toile du blutoir est lacérée (FR.AD073, 7FS7 10379). A la demande du propriétaire, François Fusier, (fils d'André un non-lieu. Par acte du 28 aout 1854 passé chez maître Thomas à Chamoux, François Fusier (feu André ) représenté par MM.Constant et Claude Berthet (de Bonvillard) vend le site à Nicolas Charvet (feu Nicolas est exploitée par Jean Claude Meurier. Vers 1920, Pierre Meurier transforme le moulin aval en centrale jusque dans les années 1960. Le dernier exploitant sera Gaston Meurier (fils de Jean Claude). Elle
    referenceDocumentaire :
    ), notaire à Albertville, 1939 > Archives notariales de maître MATHIAS Jean-Baptiste (I) (père), notaire à
  • Mausolée dit chapelle expiatoire ou second monument des Brotteaux ; couvent de capucins, actuellement école Ozanam
    Mausolée dit chapelle expiatoire ou second monument des Brotteaux ; couvent de capucins, actuellement école Ozanam Lyon 6e - 145 rue de Créqui 58-60 rue Vauban rue Louis-Blanc - en ville - Cadastre : 1999 BI 81
    profession :
    [architecte] Cochet Claude-Ennemond-Balthazard
    referenceDocumentaire :
    Plan topographique de la ville de Lyon et de ses environs / Laurent Dignoscyo et Claude Dignoscyo Dignoscyo et Claude Dignoscyo, dressé en 1861 et publié en 1863 (AC Lyon : 5 Ph 35279) , 1994 MACE de LEPINAY, François. Chapelle expiatoire. In Paris. Le guide du patrimoine, Lyon : Hachette p. 145-146 VINCENT, M. (Père). Frédéric Ozanam, nouveau saint lyonnais. Mémoires de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon, 1998 VINCENT, Marcel (Père). Frédéric Ozanam, nouveau saint
  • Usine de dentelle mécanique dite Etablissements Platel & Cie tulle - dentelle puis société Commarmond dite Dentelle de Lyon
    Usine de dentelle mécanique dite Etablissements Platel & Cie tulle - dentelle puis société Commarmond dite Dentelle de Lyon Villeurbanne - 77 rue Anatole-France impasse Dubois 3 rue Garet - en ville - Cadastre : 1999 AS 27
    annexe :
    importante entreprise de tulle et dentelle. Le père d´Auguste était déjà, au-delà de sa réussite industrielle s´insère dans une entreprise créée par le père de ce dernier 36 ans auparavant. (maîtrise d´histoire d´Agnès COLON , 1993-94). C´est en effet en 1805 que Jean-Claude Dognin (1785-1848), fils de est après des études au pensionnat Grandperret à la croix-rousse, entré comme commis chez son père. A après le mariage d´auguste avec Amélie Dognin. Auguste Isaac, 10 ans, (né à Roubaix) suit son père où habite l´élite lyonnaise. (Quai de Serbie). A la suite de son père Auguste réussit son intégration
    historique :
    la suite de son père dans les années 1930. Le fils de ce dernier Edmond-Alexandre Platel, sera formé 1816, malgré l'interdiction d'exportation. Jean-Claude Dognin, envoie son fils Michel-Camille acheter
    referenceDocumentaire :
     : 1 II 0423 1. Papiers personnels de Camille Dognin né en 1812, homme d'affaires, beau-père d'Auguste AD Rhône : 52 Q 27 n° 431, Succession de Jean-Claude Dognin 1860, 1879, 1891 AD Rhône : 52 Q 27 n ° 431, Succession de Jean-Claude Dognin 1860, 1879, 1891 maîtrise d'histoire, ss la dir. De madame Brelot, Université François Rabelais, Tours, 1993-1994. Entretien téléphonique avec madame Marie-Claude Platel. 2010 Entretien téléphonique avec madame Marie-Claude Platel. 2010
  • Maison
    Maison Aix-les-Bains - Quartier de la gare - 8 rue de la Cité - en ville - Cadastre : 1728 815-817 p., 1879 E 50 bis p., 51 bis p. 1974 CE 238 p. 2006 CE 494
    annexe :
    François-Bertrand, loueur en garni 1875 : Bertier Louis, docteur en médecine et loueur en garni (terre , mécanicien rue de Chambéry (garage annexe) Vers 1940-1946 : Evrard Jean-Claude, plombier (entrepôt) et d'occasion 1952-1953 : Honoré Fernand, marchand de fruits secs en gros 1954-1960 : Pratelli Père et fils , marchand grossiste en fruits et légumes frais 1965-1968 : Pratelli Père et fils, grossiste, Burdet et Mme Brochard, tapissiers (atelier) 1969-1971 : Pratelli André et Dupraz François, grossiste, Burdet et Mme
    referenceDocumentaire :
    d'une remise qu'elle possède dans la rue François Bertier, 8 aout 1892
  • Moulin, martinet et scierie de la Chartreuse de Saint Hugon actuellement vestiges
    Moulin, martinet et scierie de la Chartreuse de Saint Hugon actuellement vestiges Arvillard - La Correrie - isolé - Cadastre : 2014 C 116, 118
    historique :
    du 21 messidor de l'An 4 (9 juillet 1796), le site est géré par Claude François Puget (notaire , Jean-Baptiste Prallet (procureur au Sénat) remplace son père Jacques et Claude Guillermin remplace son grand-père Claude Rey. Le 5 juillet 1822, Puget, Bertholus et Louaraz qui son en conflit avec leurs , domicilié à Chambéry), Jacques Louaraz (négociant à Arvillard) et Claude Rey. Par acte du 3 complémentaire , Antoine Bertholus (agent de change à Lyon) remplace son père Joseph au sein de la Société. Par la suite
  • Immeuble
    Immeuble Lyon 1er - Saint-Nizier - 8 rue du Plâtre - en ville - Cadastre : 1831 G 46 à 52 1999 AV 53
    historique :
    -François Tolozan vit dans la grande demeure de la place homonyme, construite pour son père en 1739, et dont En 1755-1756, sur le plan terrier de l'abbaye de Saint-Pierre, Jean-François Tolozan, avocat . En 1774, la propriété passa à ses deux frères Louis et Claude, mais en l'an VII, Louis acquiert la part de Claude et reste seul propriétaire. A l'époque du plan cadastral de 1831, l'aile sur la rue
    referenceDocumentaire :
    -Pierre, Saint-Côme et Malpertuis ; de septentrion place des Terreaux / Claude Contamine. 1 dess. : encre
  • Fonderie et forges puis scierie de la Chartreuse de Saint-Hugon actuellement vestiges
    Fonderie et forges puis scierie de la Chartreuse de Saint-Hugon actuellement vestiges Arvillard - Saint Hugon - - isolé - Cadastre : 2014 A 184, 185, 186
    historique :
    bien national. A partir du 21 messidor de l'An 4 (9 juillet 1796), le site est géré par Claude François Société. Par la suite, Jean-Baptiste Prallet (procureur au Sénat) remplace son père Jacques et Claude Guillermin remplace son grand-père Claude Rey. Le 5 juillet 1822, Puget, Bertholus et Louaraz qui son en , 1FS712). Le 21 décembre 1825, les propriétaires du site, Claude François Puget, Jean Baptiste Prallet Puget (notaire, domicilié à Chambéry), Jacques Louaraz (négociant à Arvillard) et Claude Rey. Par acte Bertholus. En 1811, Antoine Bertholus (agent de change à Lyon) remplace son père Joseph au sein de la
1 2 3 Suivant