Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine textile dite Chazard tulle puis Frachon, Emery, Philibert et Cie SA fabrique de soie puis Société Rhodanienne de jeux et jouets puis Norev

Dossier IA69001112 réalisé en 2004

Fiche

Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication
Dénominations usine textile
Aire d'étude et canton Lyon patrimoine industriel - Lyon
Adresse Commune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 5 rue Coste
Cadastre : 1999 AR 87

La fabrique de tulle soie Chazard est localisée au 5 rue Coste à partir de 1901. La même famille occupera les locaux jusqu'en 1937, où vient s'installer le fabricant de soierie Frachon, Emery, Philibert et Cie jusqu'en 1953 où viennent s'installer deux autres sociétés : la société rhodanienne de jeux et jouets dite Norev et la manufacture de confections réunies spécialisée dans la confection pour homme. A partir des années 1960, seule restera la société rhodanienne de jeux et jouets qui change de raison sociale et devient Norev jusqu'à la fermeture du site en 2000. Installé à l’origine en 1946 à Lyon, Norev déménage et s’installe en 1954 à Villeurbanne dans la banlieue lyonnaise. L’Usine de 10000 m2 employant plus de 400 employés, est située du 53 au 65, rue du 4 Août.

Créée en 1946 par Joseph VERON, NOREV dont le nom est l'anagramme de celui de son fondateur, lance une fabrication de montres-bracelets pour enfants. Cette première vocation permet un développement rapide de l'entreprise et une diversification en 1953, par la création de miniatures automobiles en matière plastique, dont le rapport qualité/coût/prix représentait un optimum pour le consommateur et l'entreprise, face à la concurrence franco-britannique du moment. Le slogan d'alors est légèreté, solidité à la gloire du plastique. C'est en raison du succès de cette ligne de produits que fût construite l'usine de la rue du 4 août à Villeurbanne (Rhône).

Le succès croissant de la marque et l'apparition d'une gamme en métal entraîneront la construction d'une deuxième usine inaugurée en 1970 et située 48 rue Decomberousse à Villeurbanne. Dotées à l'époque d'équipements modernes: automation électronique, robotique, ces usines étaient alors adaptées aux nécéssités du commerce national et international (plus de 38% d'export) des voitures miniatures. Les collections JETCAR - MINIJET - MAXIJET - de NOREV firent figure de minis salons internationaux de l'automobile. Par ailleurs, dans le domaine du sport automobile, Norev avait participé à une victoire française, par la collaboration apportée à Ligier au Grand Prixde Suède en 1977, où Jacques Laffitte à terminer premier. La concurrence de nouveaux venus d'Extrème-Orient et plus précisément de la Chine, a mis l'entreprise dans une situation dramatique, qui l'a amenée à déposer son bilan en 1986.

(2 autres dossiers NOREV à ouvrir à Villeurbanne : 53 au 65 rue du 4 août et au 48 rue Decomberousse)

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1901, daté par source
1953

C'est un ensemble d'ateliers justaposés, orientés est-ouest de deux étages carrés avec un atelier orienté sud-nord les reliant avec de larges baie vitrée.

Murs pierre
Toit tuile mécanique
Étages 2 étages carrés
Couvertures terrasse
toit à longs pans

La parcelle AR 87 correspond au cadastre du jardin de l'usine. Les ateliers sont connexes au jardin mais sur la commune de Caluire.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • Indicateur Henry. 1901. AM Lyon (accès libre)

    p. 356
  • Indicateur Henry. 1937. AM Lyon (accès libre)

    p. 264, 2056
  • Indicateur Henry. 1953. AM Lyon (accès libre)

    p. 1742, 1597
  • Indicateur Henry. 1960. AM Lyon (accès libre)

    p. 1816, 1691
  • Indicateur Henry. 1965. AM Lyon (accès libre)

    p. 1896
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine