Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de chaudronnerie Michel fils et Mottet puis entrepôt commercial actuellement école professionnelle dite centre international d'ostéopathie et logement

Dossier IA69001115 réalisé en 2004

Fiche

Destinationsécole professionnelle
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication
Dénominationsusine de chaudronnerie
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 7e
Lieu-dit : Guillotière
Adresse : 39 rue
Pasteur
Cadastre : 1999 AO 44, 45

En 1903, l'activité de l'usine est partagée entre J. Marin, peintre sur métal et l'entreprise Michel Fils et Mottet, une manufacture de tôlerie noire et galvanisée. Cette manufacture produit des articles de ménage et de chauffage, des lessiveuses, des sceaux à charbons, ainsi que des tuyaux, des coudes et des châssis. La fabrication de brûloirs à café est leur spécialité. En 1908, E. Michel reprend la maison Michel Fils et Mottet. En 1913, la manufacture change à nouveau de propriétaire et devient la tôlerie Mottet et Thivolet jusqu'en 1926. La production reste la même sur toute la période. En 1928, le 39, rue Pasteur est transformé en entrepôt occupé successivement par le grand bazar de Lyon jusqu'en 1935, des établissements Harribey, marchand de meuble, jusqu'en 1942 et enfin de Kodak-Pathé jusqu'en 1962. Kodak-Pathé produit des articles et des accessoires pour la photographie. Entre temps, en 1948, le photographe Nicoli installe son atelier à la même adresse et en 1960, inter-color S.A. prend sa suite, toujours dans la photographie. En 1962, Inter-color S.A. occupe l'ensemble du 39, rue Pasteur. Aujourd'hui, une école professionnelle dite centre international d'ostéopathie et des logements ont remplacé intercolor S.A..

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1903, daté par source

Composée de deux étages carrés, l'ancienne usine est construite sur un plan en L. Le toit est à long pans brisés et a, sur cour, des lucarnes en façade interrompant l'avant-toit. Trois lucarnes ponctuent la façade sud et deux autres, l'aile en retour. De plus, de nombreuses cheminées le constellent. Trois travées de baies composent la façade sur la rue Pasteur. Au rez-de-chaussée, se trouve le hall d'entrée encadré par une fenêtre à droite et une porte à gauche. Le corps du bâtiment et l'aile en retour n'ont pas de travées et leurs ouvertures du rez-de-chaussée sur cour ont été pour la plupart remaniées. L'encadrement de chaque ouverture est en pierre de taille, matériau présent aussi au chaîne d'angle harpée. Chaque fenêtre est en arc segmentaire. Une cheminée en brique rectangulaire est collée à l' extrémité ouest de la façade sud de l'usine. Elle mesure environ 10m. Sur la façade donnant sur la rue Pasteur, en dessous de la fenêtre du rez-de-chaussée, située à droite du hall d'entrée, se trouve une plaque métallique où apparaît l'inscription inter-color.

Mursbéton
Toittuile mécanique
Plansplan régulier en L
Étages2 étages carrés
Couverturestoit à longs pans brisés
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • Indicateur lyonnais 1903. AM Lyon (accès libre)

    p. 670 ; p. 2256
  • Indicateur lyonnais 1908. AM Lyon (accès libre)

  • Indicateur Fournier1913. AM Lyon (accès libre)

    p. 551
  • Indicateur Henry 1926. AM Lyon (accès libre)

    p. 428 ; p. 2133
  • Indicateur Henry 1937. AM Lyon (accès libre)

    p. 492
  • Indicateur Henry 1928. AM Lyon (accès libre)

  • Indicateur Henry 1942. AM Lyon (accès libre)

  • Indicateur Henry 1948. AM Lyon (accès libre)

    p. 466
  • Indicateur Fournier 1960. AM Lyon (accès libre)

    p. 676 ; p. 1923
  • Indicateur Fournier 1962. AM Lyon (accès libre)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine