Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tableaux (2) (en pendant) : La Madeleine repentante ; Le reniement de saint Pierre

Dossier IM42001703 réalisé en 2007

Fiche

Voir

Dénominationstableau
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : place Saint-Pierre
Emplacement dans l'édificetransept: chapelle de la Vierge
chapelle des morts

Après la Révolution la paroisse de la Madeleine est rattachée à la paroisse Saint-Pierre. L'église Saint-Pierre devient Saint-Pierre-la-Madeleine et une chapelle dédiée à Sainte Magdeleine y est installée. L'église, très dégradée au début du XIXe siècle, est rapidement réparée. Le registre de la fabrique indique chaque année les travaux réalisés et les nouveaux achats. C'est ainsi qu'en 1807, les marguilliers de la fabrique commandent au négociant lyonnais M. Crépu, trois toiles dont la Madeleine et saint Pierre. L'inventaire des biens de la fabrique dressé en 1906 ne mentionne, au n° 42, que le "tableau représentant St Pierre et un coq" .

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Stade de créationcopie ?
Lieu de provenanceÉdifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Peinture à l'huile sur toile, couche picturale sur préparation rouge favorisant l'effet de clair-obscur. Cadre en bois doré mouluré.

Catégoriespeinture
Structuressupport, rectangulaire vertical
Matériauxtoile, support peinture à l'huile
Précision dimensions

h = 255 ; la = 230. dimensions avec cadre

Iconographiesfigure biblique, agenouillé, de trois-quarts, repentir, robe, manteau, crâne, vase, croix, livre sainte Madeleine
figure biblique, agenouillé, repentir, coq, clef, livre saint Pierre
Précision représentations

La Madeleine, aux longs cheveux dénoués, est peinte en pécheresse repentie. Vêtue d'une robe bleue et d'un manteau d'or, agenouillée à l'entrée de sa grotte, elle médite les yeux tournés vers le ciel. Tous les éléments du repentir sont présentés au premier plan : le crâne, la croix, le Livre ouvert. Les instruments de mortification, tels le fouet et le vase d'aromates, rappellent la Passion du Christ et le Sépulcre. Saint Pierre, de face, agenouillé, priant les mains jointes, lève les yeux vers le ciel. Il est entouré de ses attributs habituels : à sa droite le coq perché sur un tronc d'arbre brisé, emblème de son reniement et de son repentir, au sol deux clefs et le Livre ouvert. Ces figures bibliques sont représentées sur un fond de paysage et de décor végétal.

États conservationsmauvais état
Précision état de conservation

usure de la couche picturale, lacunes, bleuissement, craquelures, éraflures ; un sondage de nettoyage dans la partie supérieure gauche de chaque tableau

Statut de la propriétépropriété d'une association diocésaine
Protectionsinscrit au titre objet, 1981/09/03

Références documentaires

Documents d'archives
  • A min. Culture : Louis Bourbon, CAOA. Dossier établi en 1983 en vue de la protection du tableau. Le reniement de saint Pierre et son cadre. Fiche cartonnée (au format 12 x 17,1)

  • AD Loire. Série V616. Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de l'église St Pierre à Montbrison, 12 février 1906.

    n° 42
  • AD Loire. Cote 1111 VT 129, Montbrison. Fonds Louis Bernard. Dossiers de recensement.

    n° 42 78 2963
  • A. SRI Région Rhône-Alpes. Fonds Louis Bourbon. Dossier de recensement. Dossier établi en 1982 en vue de la présentation des objets de l'église paroissiale Saint-Pierre. Ste Madeleine, toile peinte. Fiche cartonnée (au format 14 x 21).

Bibliographie
  • HALM, Cindy. Les églises du Forez au 19e siècle et leur importance dans le tissus social. T. 2. canton de Montbrison et Noirétable. Montbrison : la Diana (Recueil de mémoires et documents sur le Forez ; 43), 2006

    p. 78
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Hartmann-Nussbaum Simone - Jourdan Geneviève