Logo ={0} - Retour à l'accueil

Pensionnats : maisons d'enfants

Dossier IA74002111 réalisé en 1996

Fiche

Voir

À partir de 1925, les pensions d´enfants vont se multiplier dans la station de Megève. Suzanne et Louise Falcoz aménagent le premier établissement connu, les Lutins, dans une ancienne ferme, avant de faire construire un nouveau bâtiment par Henry Jacques Le Même en 1928.

En 1926, l´association Championnet Le Repos à la Montagne de Paris (paroisse Sainte-Geneviève), à l'initiative de l´abbé Jules Bernard loue deux chalets à Megève pour y envoyer des garçons et des filles dans le cadre de la lutte contre la tuberculose. L´association va construire trois préventoriums : le Christomet (1926), Saint-André (1928) et Sainte-Geneviève (1933).

En 1929, le collège privé, le Hameau, premier collège d´altitude de France, est ouvert au-dessus de la route du Mont d´Arbois ; les enfants sont d´abord accueillis dans trois anciens chalets, puis en 1933, à la demande de Mme Veuve Ménard, H. J. Le Même établit les plans du bâtiment actuel situé en promontoire au-dessus de la vallée.

De 1929 à 1935, le nombre de pensions d´enfants passe de 4 à 13, pour une capacité de 90 à 320 lits.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, ces maisons et plusieurs hôtels sont utilisés pour l´accueil d´enfants juifs.

En 1949, l´État établit une réglementation stricte pour les établissements accueillant des enfants. Aux établissements privés s´ajoutent ceux gérés par des établissements publics ou des collectivités qui organisent des colonies de vacances dans la station : en 1946, le collège le Hameau est transformé en aérium pour Électricité et Gaz de France (aujourd´hui centre de vacances de la Caisse centrale d´activités sociales du personnel des industries électrique et gazière) ; d´anciens hôtels sont reconvertis en colonies de vacances, tels le Windsor pour le ministère de la Reconstruction et de l´Urbanisme (1946), ou le Savoy Hôtel pour Électricité et Gaz de France (1948). En 1961, la caisse de retraite et de prévoyance des clercs et des employés de notaires fait construire par H. J. Le Même un complexe, les Chalets du Prariand, comprenant hôtel, motels et colonie de vacances, augmenté d´une piscine en 1977.

En 1958, on dénombre :

3 préventoriums dont 2 grands établissements,

2 aériums dont celui de l´Électricité et Gaz de France,

4 maisons de repos, dont 2 reconnues par la S. S.,

7 maisons d´enfants dont 3 reconnues par la S. S.,

2 collèges d´altitude dont l´un fonctionne depuis l´été 1958.

Aires d'étudesMegève
Dénominationspensionnat
AdresseCommune : Megève

Depuis le début du XXe siècle, Megève est recommandé pour sa "cure d'air". En 1925, Mlle Falcoz ouvre une pension pour "enfants délicats", les Lutins, aménagée dans un ancien bâtiment rural, sur la route du Coin à la Molettaz. Puis l'abbé Julien Bernard crée les préventoriums du Christomet (1927), de Saint-André (1929), et de Sainte-Geneviève (1933). En 1934, on compte 6 pensions d'enfants sur la commune, 15 et 3 préventoriums en 1965.

Période(s)Principale : milieu 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Le Même Henry Jacques architecte
Auteur : Faublée René architecte
Décompte des œuvres bâti INSEE 31
repérés 8
étudiés 3

Annexes

  • Liste indicative des pensions d´enfants

    Liste indicative des pensions d´enfants, établie d´après les annuaires et l´inventaire des archives Henry Jacques Le Même (en gras les édifices étudiés)

    - Pension d´enfants Les Marmousets, 87 allée des Marmousets. Construit en 1925 par L. E. Cuny architecte à Sallanches (142 J 629-630). Transformé par Henry Jacques Le Même en 1936, pour M Thuillier-Dussart (142 J 825)

    - Pension d´enfants Les Lutins pour Mlles Suzanne et Louise Falcoz, Le Coin, 1928 (142 J 549-550) : ouverture en 1925, aménagée dans une ancienne ferme

    - Préventorium Le Christomet pour l´association Championnet le Repos à la Montagne, 1926-1933 (142 J 439-443, 572-573)

    - Préventorium Saint-André pour l´association Championnet Le repos à la Montagne, Le Prariand, 1928-1931 (142 J 551-552)

    - Chalet Le Coteau pour Mles Suzanne et Louise Falcoz, Le Prellet, 1928-1964. Transformé en home d´enfants (142 J 578-580)

    - Pension d´enfants Boule de Neige, pour M. Broca, en collaboration avec René Faublée architecte, 1930-1967 (142 J 660-661)

    - Préventorium Sainte-Geneviève pour l´association Championnet Le Repos à la Montagne, 1933

    - Pension Le Doux Nid (ou Douny), puis l´Alpe Fleurie, pour M. Mengoli, 1930-1950. Aménagement en 1946 (142 J 691-692)

    - Collège Le Hameau pour Mme Veuve Ménard, Mont d´Arbois, 1933-1946 (142 J 631-635). 1er collège de montagne en 1929. Transformé en aérium Le Hameau pour Gaz et Électricité de France, 1946-1960 (142 J 636-638).

    - Pension d´enfants Chez Nous, pour Mlles A. et M. Leroux, 1935 (142 J 749-752), transformé en colonie en 1956

    - Pension d´enfants Le Petit Poucet, pour M. Elie Baur, 1935 (142 J 780)

    - Pension d´enfants pour Mlle Blangino, 1935 (142 J 787)

    - Pension d´enfants Mont Joie, pour Mlle Cazelles et Ernest Seige, La Plaine Saint-Michel, 1935 (142 J 809-811)

    - Pension d´enfants Les Oisillons, 1936. Agrandissement des dortoirs, pour M. Paul Thomé,1955-1958 (142 J 2508-2509)

    - Pension Le Gai Logis pour Mlle Vincent. Projet d´aménagement intérieur 1937 (142 J 240)

    - Collège Florimontane, 2182 route Edmond de Rothschild, pour M. Plantevin, 1938 (142 J 1027-1028). Transformé en hôtel le Nid du Mage pour M. Plantevin (ou Edmond Orset ?) en 1966 (142 J 3434-3436)

    - Maison de repos pour M. René Razel, route du Mont d´Arbois, 1938 (142 J 1073-1075)

    - Pension J. Laurens, 1938

    - Maison d´enfants Riante Colline, René Moraz, 1939

    - Pension Les Bambinos, pour A. Grange, 1939

    - Pension de jeunes filles Les Fauvettes pour Mle Tarlé, route de Sallanches. Modifications en 1943 (142 J 1540-1541)

    - Auberge de jeunesse, 1946 (142 J 178)

    - Colonie de vacances pour le ministère de la reconstruction et de l´Urbanisme. Installé dans l´hôtel Le Windsor en 1946 (142 J 1590-1594)

    - Colonie de vacances pour Electricité et Gaz de France d´Algérie, installée dans l´ancien Savoy Hôtel, 337 route du Crêt, en 1948 (142 J 1528-1530).

    - Colonie de vacances ferme Les Vériaz pour Électricité et Gaz d´Algérie, 1950-1958 Aménagement (142 J 1884-1885)

    - Maison d´enfants pour Mlle Garçon, construite en 1957 (142 J 2737-2738)

    - Colonie de vacances Les Chalets du Prariand pour la caisse de retraite et de prévoyance des clercs et des employés de notaires, les Mouilles, 1961-1977 Complexe de vacances comprenant un hôtel, des motels, une colonie de vacances et des annexes (142 J 3216-3244), puis une piscine, 1967 (142 J 3460-3465)

    - Classes de neige pour la ville d´Antony. Projet d´agrandissement, 1966 (142 J 3393)

    - Centre de vacances Les Gentianes pour la ville d´Antony, le Crêt, 1968-1979 Projet d´extension et de transformation (142 J 3518-3521)

    - Maison d´enfants La Colombière, Demi-Quartier, avec l'architecte A. Abéasis, pour Mme Jacqueline Commenoz, 1963-1984 (142 J 3282-3290)

    - Chalet municipal de vacances de Malakoff

    - Colonie scolaire de Courbevoie

Références documentaires

Documents figurés
  • 13581. Saint-André. Maison d´enfants. Carte postale. Braun et Cie impr. édit. Mulhouse. Coll. La Savoie (AD Haute-Savoie. 8 Fi 58).

    AD Haute-Savoie : 8 Fi 58
  • 21. Megève (Hte-Savoie). Alt. 1113 m. Ste Geneviève (maison d'enfants). Carte postale. Réal-Photo C.A.P. Paris (AD Haute-Savoie. 142 J 443)

Bibliographie
  • ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SAVOIE. CENTRE D'ARCHITECTURE DU XXE SIECLE DE LA SAVOIE. Inventaire des archives de l'Atelier d'Architecture en Montagne à Chambéry (1945-1985) / Franck Delorme. Chambéry : Conseil général de la Savoie, 2001. 297 p. 30 cm

    p. 28, 62, 115, 134, 138, 310-311, ill.
  • CULOT, Maurice, LACBRICHS, Anne, dir. Megève 1925-1950. Architectures de Henry Jacques Le Même. Paris : Institut français d´Architecture ; Norma, 1999

    p. 116-117, ill.
Périodiques
  • Architecture de montagne III. L'Architecture française, n° 337-338, septembre-octobre 1970, p. 16-26

    ill., la Colombière, plans
  • BALSEINTE, Raymond. Megève ou la transformation d´une agglomération montagnarde par les sports d´hiver. Revue de Géographie alpine, t. 47, n° 2, 1959, p. 131-224.

    p. 204-205
  • LAPRADE, Albert. Le Même, architecte du bois. Revue du Bois et de ses applications, t. 4, n° 2, février 1949, p. 3-8

    ill.
  • LE MÊME, Henry Jacques. L'architecture des établissements de cure vue sous l'angle de l'éducation de l'enfant et de l'adolescent. Maisons d'enfants de France, 5e année, n° 5, n° spécial, 1952, p. 44-46

  • Maisons d'enfants "Chez Nous", à Megève (Haute-Savoie). Henry Jacques Le Même, architecte D.P.L.G.. L'Architecture française, n° 107-108, 1950

    p. 18-20, ill., plans
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Chalabi Maryannick