Logo ={0} - Retour à l'accueil

paysage du bassin-versant des Dranses

Dossier IA74001087 réalisé en 2012

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte

Œuvres contenues

Dénominationspaysage
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Biot (le)
AdresseCommune : Haute-Savoie

(Etude en cours) D´une superficie de 535 km², le bassin versant des Dranses se trouve dans le massif du Chablais au nord du département de la Haute-Savoie. Il draine les eaux des trois Dranses et constitue le principal affluent français du Lac Léman. Historiquement, ce territoire se décompose en quatre sous-bassins. Il comprend le bassin de la Dranse du Biot (ou Dranse de Morzine), le bassin de la Dranse d´Abondance, le bassin de la Dranse de Bellevaux (ou Le Brevon) et le bassin de la Dranse de Larringes. Le bassin du Brevon s´étend dans la vallée du même nom sur les communes de Reyvroz, Vailly, Lullin et Bellevaux. Il s´agit d´une vallée agricole constituée de prairies et d´espaces boisés. Celle vallée est dominée par le Roc d´Enfer qui culmine à 2 243 mètres. D´une superficie de 90 km², ce sous bassin se trouve à l´extrémité sud-ouest de cet ensemble. D´une superficie de 190 km², la Dranse de Morzine se trouve au centre de l´ensemble dans le haut Chablais. Ce sous-bassin se compose de 11 communes : La Forclaz, La Vernaz, La Baume, Le Biot, Seytroux, Saint-Jean-d´Aulps, Essert-Romand, Montriond, La Cote-d´Arboz, Morzine, Les Gets. Il s´agit aussi d´une vallée agricole composée de prairies et d´espaces boisés. Limitrophe au valais suisse, le sous-bassin de la Dranse d´Abondance s´étend sur six communes : Chevenoz, Vacheresse, Bonnevaux, Abondance, La Chapelle d´Abondance, Châtel. D´une superficie de 180 km², ce territoire se caractérise par une vallée très ouverte sur l´exploitation agricole où cohabitent les prairies et les forêts. D´une superfice de 70 km², le sous-bassin de la Basse Dranse correspond à un espace situé à l´extrémité nord de l´ensemble à la confluence de l´Ugine et de la Dranse. Cet affluent draine les eaux des massifs ouest des Mémises et de la Dent d´Oche qui culmine à plus de 2 400 mètres. Cette vallée contiguë au plateau de Gavot dispose de l´impluvium des eaux minérales d´Evian-les-Bains. Faisant partie des vallées subalpines, les précipitations y sont abondantes et cycliques. La Dranse se caractérise par son régime torrentiel et nait de la confluence de la Dranse de Morzine et de la Dranse d´Abondance, au pont de Bioge dans la commune de Vinzier. La Basse Dranse reçoit alors les eaux du Brevon avant de se jeter dans le Léman.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Énergiesénergie hydraulique
Statut de la propriétépropriété d'une société privée

Références documentaires

Bibliographie
  • BERGES Aristide, La Houille Blanche. Grenoble : Truc, 1899, 213 p.

  • France, Ministère de l´Agriculture, Annales. Direction de l´hydraulique et des améliorations agricoles. Fascicule 32, Service d´études des grandes forces hydrauliques (région des Alpes). Tome I, organisation et comptes rendus des travaux. Paris : Imprimerie Nationale, 1905, 181 p.

  • MOUGIN Paul, Les torrents de la Savoie, inondations et catastrophes. Grenoble : Grands Etablissements de l´Imprimerie Générale, 1914, 1251 p.

  • Syndicat Intercommunal du Chablais, Conseil général de la Haute-Savoie, Gestion intégrée de l´eau et des milieux aquatiques sur le bassin-versant des Dranses et de l´Est lémanique. Ugine : AGRESTIS, 2008, 86 p.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir