Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulins du marquis de Cluze puis moulin et scierie Pressevot puis Minoterie Pressevot

Dossier IA73002662 inclus dans Paysage du bassin-versant du Lac du Bourget et tributaires réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, bassin
Dénominationsmoulin, scierie
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Ruffieux
HydrographiesRuisseau de Clarafond
AdresseCommune : Serrières-en-Chautagne
Lieu-dit : Lapeyrouse
Adresse : Voie communale n°7
Cadastre : 2007 AN 195, 196, 197, 200, 201, 202

Trois moulins sont présents sur la mappe sarde de 1732 au lieu-dit Serrière à la Montagne. Ils appartiennent au marquis de Cluze. Cette configuration de trois moulins disparaît au cours du XIXe siècle. En 1882 sur le même emplacement, un moulin et une scierie sont présents. Ainsi le moulin amont de 1732 n'existe plus, le second moulin est devenu une scierie et le moulin aval est toujours en place. En 1882, les deux artifices existants sont la propriété de François Pressevot. En 1910, Alfred Pressevot demande une autorisation pour modifier une prise d´eau sur le ruisseau de Clarafond pour un moulin. Celle-ci permet au demandeur d'alimenter un nouveau moulin. Ce nouvel artifice prend place entre l'ancienne scierie et le moulin aval de l'époque de François Pressevot. Les papiers à en-tête présentent le site comme une minoterie, la minoterie Pressevot. En janvier 1936, elle est touchée par l´inondation causée par la chute d´un bloc de tuf dans le réservoir de la scierie de tuf De Mareste. A la suite de cet incident, des murs de soutènements sont construits pour éviter de nouvelles coulées. En juin 1936, un industriel, monsieur Berthon, propose à la mairie de canaliser les eaux du ruisseau à l´aide d´une conduite forcée pour alimenter une usine hydroélectrique. Cette nouvelle installation, en amont de la minoterie, devait selon monsieur Berthon être une sécurité contre une nouvelle inondation. Le projet ne verra pas le jour. Le bâtiment de la minoterie se développe au cours du XXe siècle jusqu'à sa fermeture dans les années 1960 (?), gardant la prise d´eau autorisée en 1910 complétée par une électrification des installations via le réseau EdF. Dans la seconde moitié du XXe siècle, le bâtiment est reconverti pour l'élevage de poules par monsieur Truche (?). Le bâtiment est actuellement sans affectation.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle

Le bâtiment de la minoterie est de plan rectangulaire sur trois niveaux : un rez-de-chaussée, un étage et un étage de comble. Il est construit en pierre maçonnée avec une aile au sud en béton. Les toits sont à longs pans en tuiles mécaniques. Le bâtiment se distribue en deux travées principales, chacune dispose d'un toit. Sur la partie nord de la toiture, une lucarne est présente. L'aile sud dispose d'un toit terrasse. Le bâtiment est construit sur une pente, inclinée d'est en ouest, ainsi le rez-de-chaussée est accessible à l'ouest et l´aile est l´est directement par le premier étage. L'aile sud dispose d'un accès unique sur la façade ouest. Le site de la minoterie est complété par trois éléments : un bassin avec le système de vannage, un ancien moulin et un logement sur l'emplacement d'une ancienne scierie.

Murspierre
béton
Toittuile mécanique
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couverturesterrasse
toit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsétat moyen, remanié

La minoterie est le dernier témoin des artifices implantés sur le ruisseau de Clarafond. Sur une distance de moins 400 mètres, le ruisseau a compté jusqu'à huit artifices : cinq moulins, deux scieries et un battoir à la fin du XIXe siècle. L'innondation de janvier 1936 et l'arrêt des activités de meunerie ou de sciage ont fortement remanié le bâti le long du ruisseau de Clarafond.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073 sous-série 81S72, Service hydraulique. Sérrieres-en-Chautagne, 1885-1950

    Demande d'autorisation de modification de laprise d'eau du moulin Pressevot, 1909
  • FR.AD073 sous-série 81S72, Service hydraulique. Sérrieres-en-Chautagne, Minoterie Pressevot, 1885-1950

    Lettre de monsieur Pressevot à l'administration des Pont et Chaussées, 1937
Documents figurés
  • Cadastre actuel, consulté en 2007 (Accès internet :

Bibliographie
  • En Chautagne, Paroles & images, Comp'Act, 1984

    p. 288 à 289
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick