Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin de l'Ile, actuellement maison d'habitation

Dossier IA74001062 inclus dans Paysage du bassin-versant du Fier réalisé en 2011

Fiche

Parties constituantes non étudiéesmaison
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Thônes
HydrographiesNom le), Fier Supérieur
AdresseCommune : Les Villards-sur-Thônes
Lieu-dit : l' Ile
Adresse : la
Verdannaz
Cadastre : 0A 2 95, 2094, 2429, 2428, 2431, 2430

(Etude en cours.) Ce moulin est indiqué sur la mappe sarde de la commune Les Villards-sur-Thônes réalisée entre 1728 et 1738. Sa construction est antérieure à 1728. Peu de documents écrits permettent de retracer l´histoire de ce site. Selon une enquête réalisée par le service de l´hydraulique du Ministère de l´agriculture entre 1893 et 1905, il semblerait que ce site appartienne à M. Aurélien Ducruet. Le moulin à blé et la forge développent une puissance de 7 chevaux-vapeur. D´après l´enquête réalisée par la Fédération de pêche en 1959, cette scierie appartient toujours à M. Ducruet. Le seuil de la chute d´eau est évalué à 2 m pour une dérivation d´une longueur de 160 mètres. L´activité est mixte puisque le propriétaire actionne un moulin et un atelier de mécanique en ces lieux. En 2011, l´ensemble comprend des logements et il ne reste que la maison du meunier et l´ancien battoir reconverti en remise.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Secondaire : 2e quart 18e siècle
Dates1730, daté par source

Dans la commune des Villards-sur-Thônes, le torrent du Nom suit un axe est-ouest et traverse les vallons de moyenne montagne. Il peut prendre différents aspects selon la topographie. Aussi à l´entrée de la commune, le Nom apparaît comme une rivière paisible propice à l´installation de grandes scieries. A contrario, plus il s´enfonce dans la commune, la rivière se transforme en torrent. Après avoir passé des gorges resserrées, la rivière reprend son cours normal. Aussi, la rivière a charrié nombre de matériaux formant autant d´îlots. Près du hameau de La Verdannaz, l´île aménagée sert donc de prise d´eau. Le moulin de l´Ile comprenait trois bâtiments, il n´en reste plus qu´un. Formant une digue naturelle, l´île dirige l´eau sur un petit canal de dérivation en rive droite du Nom. De part et d´autre, les sous bois ouvrent progressivement sur un jardin. Ce dernier forme une plate forme avec en son centre, le bâtiment du battoir. Il est de plan, carré et d´une emprise au sol raisonnable. Ce petit édifice, entièrement maçonné est protégé par un toit à deux pans débordants. Des baies ont été aménagées récemment pour laisser passer la lumière.

Murspierre
bois
ciment
béton
Toittuile plate mécanique
Plansplan régulier
Étages3 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à deux pans
demi-croupe
Énergiesénergie hydraulique
Jardinsbois de jardin, bosquet
États conservationsremanié

Au regad du PLU de la commune Les Villards-sur-Thônes, le moulin se trouve en zone ND. Il s'agit d'une zone de site exceptionnel dont il convient de sauvegarder les masses boisées, les sites et paysages naturels et qu'il est nécessaire de protéger contre l'urbanisation.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • Les Amis du Val de Thônes, Histoire locale et traditions : si la vallée de Thônes m´était contée. Thônes : Les Amis du Val de Thônes. 1983. 100 p.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir