Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin de Belmont actuellement logement

Dossier IA73002571 inclus dans Paysage du bassin-versant du Guiers réalisé en 2009

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, grange, four à pain
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Echelles (Les)
HydrographiesRuisseau le Tier
AdresseCommune : Belmont-Tramonet
Lieu-dit : Les Chaudannes
Adresse : Le
Moulin de Belmont
Cadastre : 2007 A 162, 164, 1049, 1050, 1051, 1053, 1054, 1055, 1057, 1058, 1059, 1086, 1087, 1088, 1089, 1091, 1092

Un moulin est présent sur la mappe sarde en 1732, Gaspard De Ladui, seigneur de Belmont est propriétaire de l'artifice. En 1803, un nouveau moulin est construit sur l´emplacement du précédent. Une extension est réalisée en 1897. En 1909, Pierre-Marie Jacquand est propriétaire des deux artifices. Le site comprend un four à pain, une grange et le logement du meunier. Dans les années 1950, les roues sont remplacées par une turbine. Ce moulin est actuellement reconverti en logement. Le site est séparé avec le logement du meunier sur une propriété et le moulin, le four à pain et la grange sur une autre propriété.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1803, porte la date
1897

Une dérivation à l'aide d'un barrage est réalisée sur le ruisseau le Tier pour alimenter le moulin. Cette prise d'eau se trouve en aval du bassin de démodulation de la centrale hydroélectrique de la Vavre sur la commune de La Bridoire et en amont de la confluence du ruisseau le Tier avec la rivière le Guiers. La retenue alimente le canal de dérivation en deux points, le captage nord est actuellement comblé. Le bâtiment est de plan en L avec un étage de soubassement, un rez-de-chaussée, un étage et un étage de comble. L'étage de soubassement est ouvert sur les façades sud et nord pour le passage de l´eau. Cette partie correspond au premier moulin, elle est construite en pisé. Une turbine est encore présente. Le rez-de-chaussée est ouvert avec une porte en anse de panier sur la façade ouest. Une date, 1803, est portée sur une pierre de l'encadrement. Une terrasse est aménagée sur la façade sud avec deux portes fenêtres récentes dans des ouvertures d´origine. L'étage, sur la façade ouest, est ouvert par une baie et deux fenêtres de chaque côté. Les façades sud et nord disposent du même nombre d'ouvertures. L'étage de comble dispose de trois ouvertures surmonté d'un oculus rond sur la façade sud. Entre les ouvertures, la date 1897 est portée. Elle correspond à une extension du bâtiment. Les ouvertures ont un encadrement en brique à part les ouvertures récentes liées à la restauration du moulin. Le bâtiment a un toit à longs pans recouvert de tuiles plates. Le moulin est actuellement un logement. Des bâtiments complètent le site du moulin notamment une grange et un four à pain. La maison du meunier, au nord-ouest du moulin, ne fait plus partie de la propriété actuelle.

Murspierre
brique
pisé
Toittuile plate
Plansplan régulier en L
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsremanié, bon état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Cadastre actuel, consulté en 2007 (Accès internet :

Bibliographie
  • P. Paillard (sous la direction), Histoire des communes savoyardes : Chambéry et ses environs - Le Petit Bugey, Horvath, 1982

    p. 281
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick