Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument aux morts : le Poilu victorieux, ou la Victoire

Dossier IA42002293 inclus dans Village de Roche réalisé en 2006

Fiche

Dénominations monument aux morts
Aire d'étude et canton Montbrison - Montbrison
Adresse Commune : Roche
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 1986 AM non cadastré (vers AM 49)

Le projet du monument de Roche aux morts a été donné en 1923 par Polti, marbrier à Saint-Didier-sous-Rochefort (Loire), pour un coût total de 11 000 F, dont 6760 F recueillis par souscription publique. L'emplacement choisi est la parcelle communale sur laquelle est érigée la croix des Rameaux. Le monument est achevé dès le mois de septembre de la même année (AC Roche). La statue du Poilu victorieux, dite aussi la Victoire, éditée par la fonderie Durenne (siège social à Paris, mais plusieurs fonderies en France), dont le modèle est dû au sculpteur Eugène Bénet, est l'une des plus diffusées sur les monuments aux morts en France.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1923, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bénet Eugène,
Eugène Bénet (1863 - 1942)

Sculpteur né à Dieppe en 1863, mort à Paris en 1942.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, signature
Auteur : Durenne Aubin Antoine,
Aubin Antoine Durenne (07 juillet 1822 - 12 juillet 1895)

Aubin Antoine Durenne, fondeur, est né à Paris le 7 juillet 1822 où son père Antoine était chaudronnier. Antoine Durenne sort de l'École des arts et métiers d'Angers en 1841, et de l'École des beaux-arts en 1842. Il est membre fondateur de l'École nationale des arts décoratifs.En 1857, il rachète la fonderie de Sommevoire. Il y produit des œuvres d'artistes tels que Albert-Ernest Carrier-Belleuse, Emmanuel Frémiet, Pierre Louis Rouillard, Paul-Édouard Delabrièrre, Nicolas Caïn, Mathurin Moreau, Auguste Bartholdi ou encore Hector Guimard au Castel Béranger. Il est promu au grade d'officier de la Légion d'honneur le 7 juillet 18741. Il décède le 12 juillet 1895 à Presles (Val-d'Oise)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, signature
Auteur : Etablissements Métallurgiques Antoine Durenne,
Etablissements Métallurgiques Antoine Durenne
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, signature
Auteur : Polti, marbrier, signature

Le monument est implanté à l'entrée occidentale du bourg (route de Saint-Bonnet-le-Courreau), au milieu d'un vaste carrefour. Il occupe la pointe d'un terre-plein triangulaire aménagé au centre de la route, planté d'ifs taillés et cerné d'un muret, dont la partie orientale est occupée par la croix des Rameaux (étudiée). Le muret est ponctué de quatre obus, deux à l'ouest devant le monument, deux sur le côté sud. Le piédestal s'élève au milieu d'un petit enclos de plan carré, fermé par une grille en fer forgé (montants surmontés de pommes de pin, barreaux grenés terminés en fleurons, flammes ; extrémités dorées). Le piédestal est en granite gris avec une base à ressauts, une partie centrale en tronc de pyramide et une tablette à cavet ; décor et inscriptions gravées et dorées. Sur le socle est posée une statue en bronze. Inscriptions gravées sur le piédestal : face avant : 1914 1918 / LA / COMMUNE / DE / ROCHE / A SES / ENFANTS / MORTS POUR / LA FRANCE ; signature : GRANIT DU FOREZ / POLTI ET CIE / ST DIDIER S/ ROCHEFORT / LOIRE. Faces latérales : liste des morts, classés par année. Inscription à la base de la statue, en creux : EUG [UG en exposant] BÉNET (face latérale droite) ; ETABIS [IS en exposant] MÉTALLURGIQUES / A. DURENNE FONDEUR PARIS (face latérale gauche). Inscriptions : voir relevé en Description.

Murs pierre
granite
fonte
Typologies type Poilu
Techniques sculpture
Représentations palme croix de guerre obus couronne de laurier fusil
Précision représentations

Décor gravé sur le piédestal : croix de guerre (au milieu des dates), palme (à la fin de l'inscription). Statue du Poilu victorieux, ou la Victoire : soldat en uniforme (avec casque, sacoches et masque à gaz en bandoulière, fusil à baïonnette à la main), décoré de la médaille de l'ordre de la Légion d'honneur et de la croix de guerre, brandissant de la main droite une couronne de laurier et une palme.

Mesures h : 500.0 cm
l : 302.0 cm
la : 300.0 cm
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Roche. Registres de délibérations du conseil municipal, 29 octobre 1911-22 juin 1952. Délibération du 25 mars 1923. Projet de monument aux morts dressé par M. Polti, entrepreneur à Saint-Didier-sous-Rochefort. Le monument sera érigé sur la parcelle communale de la croix du Rameau. 6760 F ont été recueillis par souscription publique. Total 11 000 F.

  • AC Roche. Registres de délibérations du conseil municipal, 29 octobre 1911-22 juin 1952. Délibération du 12 septembre 1923. Les travaux sont achevés, réception le 19 août.

Documents figurés
  • ROCHE - Eglise et Monument aux Morts / Edit. Mazet / Cl. H. Lassablière. / Mazet (éditeur) ; H. Lassablière (photographe). 1 impr. photoméc (carte postale) : N&B. 1er quart 20e siècle (?). Coll. Part. L. Tissier.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry