Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maisons

Dossier IA01000156 réalisé en 1991

Fiche

Aires d'études Trévoux
Dénominations maison
Adresse Commune : Trévoux

Aucune maison ne parait antérieure au 15e siècle : celles qui conservent des éléments architecturaux datables de cette époque constituent un faible pourcentage (3, 5%) , et ont été remaniées ultérieurement. Les maisons repérées datables du 16e siècle (17, 5%) se situent pour la plupart dans le secteur sud-ouest de la ville, rues du Port et des Halles, rue basse des Boucheries, rue de l'Herberie, et en partie dans la Grande Rue. Le pourcentage des maisons repérées des 17e, 18e et 19e siècles se répartit à peu près également : celles du 17e siècle représentent 26, 3%, celles du 18e siècle, 27, 2%, celles du 19e siècle 23, 7%. La majorité des constructions intra-muros est du 17e siècle, et le tiers des maisons repérées du 18e est bâti hors les murs, (rue du Palais, boulevard de l'Industrie et boulevard Poyat) pour une seule datable du 17e siècle. Au 19e siècle, la plupart des maisons intra-muros ont subi des modifications, principalement en façade, peu ont été entièrement reconstruites (Grande Rue, rue Montsec) . Les maisons élevées au 19e siècle suivent le développement de la ville à l'est, dans l'ancien faubourg supérieur, rue du Palais, rue du Bois, boulevard des Combattants, rue de la Sidoine, boulevard Poyat. D'autres s'implantent à proximité de l'agglomération où s'isolent à la périphérie : ce sont essentiellement des maisons individuelles, ou des maisons de campagne. Parmi les plus récentes, ont été repérées 2 maisons, ou villas, du 1er quart du 20e siècle

Période(s) Principale : 15e siècle , (?)
Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Typologies maison de type rural, à module d'habitation élémentaire et escalier extérieur, souvent protégé d'un avant toit débordant (type I), maison étroite, à module d'habitation élémentaire et escalier intérieur, élévation d'une travée et porte latérale ou sans régularité de parti (type II), maison urbaine à parti régulier (type III), maison urbaine partagée, à plusieurs logis, dépendances ou parties commerciales au 1er niveau (type IV), maison individuelle avec cour ou jardin (type V), maison de maître, avec cour ou jardin et dépendances agricoles (type VI), maison de notable, avec cour, jardin, communs et dépendances (type VII) , présentant parfois un corps central en façade, à Fronton ou fronton pignon, maison urbaine à escalier en vis, maison urbaine à escalier tournant à retours, escalier dans-oeuvre ou demi hors-oeuvre, le plus souvent en milieu ou en fond de parcelle, accessible par un couloir (allée) axial ou latéral, lanterne, cage ouverte sur cour, puits, venelle latrinale, cave creusée dans le sable
Toits tuile creuse, tuile plate mécanique
Murs calcaire
pisé
enduit
moellon
Décompte des œuvres étudié 22
repéré 114
bâti 1910
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève