Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, dite chalet le Vire-Vent

Dossier IA74000042 réalisé en 1996

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationschalet le Vire-Vent
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonMegève - Sallanches
AdresseCommune : Megève
Lieu-dit : Bas de Lady
Adresse : 185 boucle du
Petit Rochebrune
Cadastre : 1990 F1 2143 ; 2012 AR1 237

Le chalet est construit pour le Marseillais Roger Bernard par G. Candilis en 1951. La maison de Megève est une tentative d'inventer un nouveau type architectural - la maison de vacances - en s'appuyant sur le rationalisme de l'architecture vernaculaire (prise en compte du climat, de la topographie, de l'usage... qui se traduit dans autant de dispositifs architecturaux... le toit, le vide sanitaire, l'utilisation de matériaux locaux) et sur les méthodes de construction locale (charpente en mélèze, système de pannes serrées prenant appui sur le mur de façade, avant-toit...). Candilis utilise la technologie apprise auprès de Bodiansky : chauffage à air pulsé, isolation thermique renforcée dans l'épaisseur des murs, le mur rideau type chalet avec isolant thermique incorporé et placoplâtre (nouvelle invention)." (exposé de J. Sbriglio, CEAA Les Métiers de l'Histoire de l'Architecture, Grenoble). Une potence d'éclairage, un fauteuil et deux pupitres scolaires monoplaces proviennent de l'Atelier Jean Prouvé (commande du 9 août 1951).

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1951, daté par source
Auteur(s)Auteur : Candilis Georges architecte, ingénieur attribution par source
Auteur : Prouvé Jean architecte, ingénieur attribution par source
Personnalité : Bernard Roger commanditaire

Emprise au sol : 11,53 x 9,89 m. Le plan est composé de deux rectangles identiques translatés et reliés par une bande de circulation ("la galerie"). La partie nord comprend: le sas d'entrée, le séjour avec cheminée (orienté ouest), la cuisine avec coin repas (carrelage terre cuite). La partie sud est située à un demi-niveau supérieur : trois chambres simples et une chambre double (parquet au sol) ouvrant sur un balcon bois. La salle de bain, tout en appartenant au volume de la partie nord, est placée à la hauteur de la partie sud.

Mursbéton
béton armé
moellon
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit à longs pans
Typologieshors typologie
États conservationsdétruit après inventaire
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan. [Georges Candilis, 1951)

  • Coupe et plan du sous-sol. [Georges Candilis, 1951)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Véry Françoise - Paviol Sophie - Prax Michèle