Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de retraite

Dossier IA69000191 réalisé en 2000

Fiche

Après le premier immeuble pour personnes âgées lancé rue Madeleine, dans le 7e arrondissement, le maire Louis Pradel poursuit cette politique de logements pour les retraités en faisant construire des maisons correspondantes. Pour le quartier de Gerland, le maire juge indispensable la construction d´une résidence pour personne âgées. La délibération du Conseil municipal a lieu le 12 décembre 1960 et, le 30 octobre 1961, ce dernier accepte la cession gratuite au Bureau d´Aide sociale de la Ville de Lyon du terrain sis au 286-289 avenue Jean-Jaurès, pour la construction d´un immeuble à Services collectifs pour personnes âgées. C´est une parcelle de 1550 m2, à l´angle de la rue Challemel-Lacour, inscrite au plan cadastral sous le numéro 206p de la section G. Elle provient pour une partie de la quasi-totalité du terrain acquis de Monsieur Dichamp et pour une partie de l´une des parcelles acquises de la Société Civile Immobilière de Gerland. Le 17 mars puis le 12 avril 1961, Monsieur Dichamp cède à la Ville de Lyon une parcelle de terrain de forme trapézoïdale, de 1136 m2, pour une valeur de 62.480 francs, acquise de la Société Immobilière de Gerland par acte du 4 février 1943. L´ouverture de la résidence date d´août 1964 et son inauguration du 11 décembre 1964 par le maire de Lyon Louis Pradel. Cette résidence offre soixante-dix places et un foyer restaurant. La résidence se situe entre le logement individuel et la maison de retraite. C´est une résidence ou logement-foyer, selon l´article 12 de la loi cadre sur l´urbanisme numéro 57-908 du 7 août 1957, qui mettra à la disposition des occupants, à côté de l´habitat proprement dit, un réseau plus ou moins complet de services collectifs auxquels ils pourront faire appel suivant leurs besoins et leurs désirs. La résidence comprend un minimum de services communs, non seulement aux personnes logées dans cet ensemble, mais également aux personnes âgées du quartier. Il s´agit d´un centre de soins et de consultation, d´un restaurant, d´une salle de repos, d´un service de pédicure, d´un service de liaison avec les services d´aide-ménagère et médico-ménagère du quartier.

Destinations Foyer restaurant des anciens de Gerland
Dénominations maison de retraite
Aire d'étude et canton Lyon Urgences
Adresse Commune : Lyon 7e
Lieu-dit : Gerland
Adresse : 286 avenue Jean-Jaurès
Cadastre : 2000 CD 57

Après le premier immeuble pour personnes âgées lancé rue Madeleine, dans le 7e arrondissement, le maire Louis Pradel poursuit cette politique de logements pour les retraités en faisant construire des maisons correspondantes. Pour le quartier de Gerland, le maire juge indispensable la construction d´une résidence pour personne âgées. La délibération du Conseil municipal a lieu le 12 décembre 1960 et, le 30 octobre 1961, ce dernier accepte la cession gratuite au Bureau d´Aide sociale de la Ville de Lyon du terrain sis au 286-289 avenue Jean-Jaurès, pour la construction d´un immeuble à Services collectifs pour personnes âgées. C´est une parcelle de 1550 m2, à l´angle de la rue Challemel-Lacour, inscrite au plan cadastral sous le numéro 206p de la section G. Elle provient pour une partie de la quasi-totalité du terrain acquis de Monsieur Dichamp et pour une partie de l´une des parcelles acquises de la Société Civile Immobilière de Gerland. Le 17 mars puis le 12 avril 1961, Monsieur Dichamp cède à la Ville de Lyon une parcelle de terrain de forme trapézoïdale, de 1136 m2, pour une valeur de 62.480 francs, acquise de la Société Immobilière de Gerland par acte du 4 février 1943. L´ouverture de la résidence date d´août 1964 et son inauguration du 11 décembre 1964 par le maire de Lyon Louis Pradel. Cette résidence offre soixante-dix places et un foyer restaurant. La résidence se situe entre le logement individuel et la maison de retraite. C´est une résidence ou logement-foyer, selon l´article 12 de la loi cadre sur l´urbanisme numéro 57-908 du 7 août 1957, qui mettra à la disposition des occupants, à côté de l´habitat proprement dit, un réseau plus ou moins complet de services collectifs auxquels ils pourront faire appel suivant leurs besoins et leurs désirs. La résidence comprend un minimum de services communs, non seulement aux personnes logées dans cet ensemble, mais également aux personnes âgées du quartier. Il s´agit d´un centre de soins et de consultation, d´un restaurant, d´une salle de repos, d´un service de pédicure, d´un service de liaison avec les services d´aide-ménagère et médico-ménagère du quartier.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1964, porte la date
Auteur(s) Auteur : Fonterme Jean-Pierre, architecte, attribution par source
Auteur : Glans Axel, sculpteur, attribution par source

La parcelle se compose d´un bâtiment d´angle à deux étages (1), d´un autre à huit étages (2) et d´une cour. Elle est délimitée par la rue Challemel-Lacour et l´avenue Jean-Jaurès où on accède au bâtiment principal. Le bâtiment 1 à deux étages présente vingt deux travées et une toiture en terrasse. Il est desservi par une cage d´escalier permettant d´accéder à la salle de repas et au restaurant. Un dégagement central permet de relier toutes les ailes du bâtiment. Le 1er étage en encorbellement au-dessus d'un promenoir est à angle abattu et porte un décor. Quand au bâtiment 2 à huit étages et huit travées, deux cages d´escalier latérales permettent d´accéder aux logements. Les appartements sont desservis par un long couloir central longitudinal. Il présente une toiture en appentis. Le rez-de-chaussée du bâtiment 1 se compose de : hall d´entrée, réception, cuisine, circulation et ascenseur. A l´étage 1 se trouvent des sanitaires, bureaux, vestiaires, terrasse, office, cuisine, restaurant et ascenseur. Au dernier niveau, on trouve des sanitaires, bureaux, salle d´attente et de repos. Quant au bâtiment 2, son rez-de-chaussée se constitue de chaufferie, service, sas de galerie, galerie ouverte et ascenseur. Les huit étages constituent les logements. Le logement se compose de cinquante-six appartements et de vingt-quatre chambres isolées. C´est un immeuble à cinq niveaux habitables avec cinquante-six loggias. Les services collectifs correspondent au centre médico-social à trois niveaux, d´une superficie de 420 m 2 ; d´un immeuble comprenant un rez-de-chaussée et huit étages, de salle de bains collectives, WC, réserves et locaux VO. Inscription dans le vestibule : LE 11 DECEMBRE 1964 / MONSIEUR LOUIS PRADEL / ETANT MAIRE DE LYON / A INAUGURE CET IMMEUBLE / PROPRIETE DE BUREAU / D'AIDE SOCIALE DE LYON

Murs béton
Toit tuile, béton en couverture
Plans plan régulier
Étages 8 étages carrés, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures terrasse
toit à deux pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit
Autres organes de circulations ascenseur
États conservations bon état
Techniques sculpture
Précision représentations

Signes du zodiaque en relief sur le pignon nord

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Dates principales et descriptif des travaux

    Historique du bâtiment

    Superficie du terrain : 1550 m2

    Superficie au sol : 860 m2 environ

    Date d´élaboration du projet : Premier avant-projet 13 mai 1960

    Date d´élaboration du projet : Deuxième avant-projet 24 février 1961. Remaniement à la suite des nouvelles directives par la réunion de la commission du bâtiment (plan du 24 février 1961, échelle 0.01 pm)

    Date de dépôt du permis de construire : 5 avril 1961

    Date de délivrance du permis de construire : 4 août 1961

    Date d´approbation du projet par la commission administrative : 2 novembre 1961

    Date d´approbation préfectorale : 16 novembre 1961

    Date de l´adjudication : 4 janvier 1962

    Date d´approbation préfectorale : 13 février 1962

    Mise en chantier : février 1962

    Achèvement travaux : début 1964

    Avancement du gros oeuvre : six étages terminés ainsi que les locaux du rez-de-chaussée (chaufferie et entrées) en janvier 1963

    Descriptif des travaux en 1964

    Architecte : Jean-Pierre FONTERME, 13 rue Emile-Zola, Lyon.

    Lot Terrassement-Maçonnerie : La Société Coopérative Ouvrière l´AVENIR, 2 rue de l´Ordre, Lyon.

    Ouvrage en Béton armé pour les dalles sur plancher.

    Mur en béton de gravier.

    Aménagement intérieur des étages : construction de murette d´évier et de paillasse, chape en ciment lissé pour recevoir le parquet collé.

    Façade sur l'avenue Jean-Jaurès : enduit en ciment y compris les arêtes et garnissages, chape en ciment sur loggias, allèges préfabriquées en panneaux de remplissage sur les façades.

    Fumisterie : Boisseaux et accessoires.

    Lot Charpente Bois : SARL ERROUET et MEILLAND, Impasse Genton, Lyon.

    Charpente en bois de sapin.

    Lot Etanchéité : SA QUIGNON et Cie, 17-19 avenue Einstein, Villeurbanne.

    Revêtement de l´auvent à l´entrée et des terrasses balcons.

    Lot Carrelage : Les Carreleurs de Lyon SA et Coopératives, 2 rue Riboud, Lyon.

    Résidence :

    Circulations, étage 1 en faïence 0.108 x 0.108.

    Centre médico-social :

    Rez-de-chaussée en carreaux de grès 0.10 x 0.10 posé directement sur dalle de béton armé ; les plinthes sont en grès 0.10 x 0.10 ; le revêtement mural en carreaux de faïence 0.108 x 0.108 teinte crème (service, conciergerie, cuisine et salle de bain) ; l´habillage des paillasses d´éviers est en carreaux clp (service et cuisine).

    Etage 1 en carreaux clp (restaurant, bureaux, archives, vestiaire, cuisine, office, cuisine, passages et plinthes).

    Etage 2 en carreaux clp (palier et escalier), plinthe clp (palier et salle de loisirs), faïence sur mur (lavabos, jardin, salle de soins et cabinet du médecin).

    Immeuble :

    Etage 2 en carreaux de grès 0.10x0.10 (entrée, salle d´eau et cuisine) ; plinthes en carreaux clp, revêtement sur murs en carreaux faïences clp (cuisine et habillage de paillage).

    Etage 5 : circulation en carreaux de grès 0.10 x 0.10.

    Etage 7 en carrelage clp (circulation, WC).

    Lot Menuiserie : SARL MONTROBERT et FAVRICHON, 7 cours du Docteur-Jean-Damidot, Villeurbanne.

    Menuiserie intérieure :

    Menuiserie en bois croisé, ferrage et bloc de rangement pour les placards, portes intérieures et menuiseries extérieures, caisson volet roulant.

    Centre médico-social : Locaux étage 1 et 2, ainsi que le rez-de-chaussée.

    Immeuble : placards des appartements, faux plafonds dans les circulations des six étages.

    Les menuiseries en bois croisé concernent les ouvertures sur allèges préfabriquées donnant sur les chambres, sur loggia, sur les loggias des chambres, sur les salles de bains sud ouest, sur les chambres isolées sud est.

    Les menuiseries intérieures des portes des chambres, des cuisines et des salles de bain avec oculus vertical en aggloméré de 10 mm.

    Les portes des placards, les penderies, les vidoirs et les WC sont pleins.

    Pour les portes palières, les cadres sont en niangon, les portes isoplanes pleines à deux faces stratifiées avec emboîture massive en acajou. L´habillage d´embrasures est avec chambranles en niangon, avec rainure et moulure.

    Pour le rez-de-chaussée, les cadres sont en huisserie sapin avec une rainure et une cannelure pour tube électrique, deux montants et une traverse ; d´autres cadres sont en huisserie de sapin avec une rainure, une feuillure, une cannelure, deux montants et une traverse.

    Pour le premier étage, les cadres des blocs sanitaires sont en huisserie de sapin avec une rainure, une feuillure et une cannelure.

    Les cadres du passage sur l´immeuble sont en huisserie de sapin avec une rainure, une cannelure, deux chanfreins, deux montants et une traverse.

    Les cadres du restaurant sont en huisserie de sapin avec une rainure, une cannelure, deux chanfreins, et deux montants.

    Les cadres du local médico-social sont en huisserie de sapin avec une rainure, une cannelure, une feuillure, une cannelure, deux montants et une traverse.

    Les cadres du bureau sont en huisserie de sapin avec une rainure, une feuillure et un montant.

    Les cadres sur office sont en huisserie de sapin avec une rainure et un montant ; huisserie de sapin, une cannelure, deux chanfreins et un montant ; huisserie de sapin, une rainure, deux chanfreins et un montant ; huisserie de sapin à deux traverses.

    Les cadres de la cuisine sont en huisserie de sapin avec une rainure, deux chanfreins, une cannelure, et deux montants ; huisserie de sapin à deux montants ; traverse traînante en sapin avec une rainure.

    Pour le deuxième étage, les cadres des blocs sanitaires présentent des détails accoladés.

    Les cadres du passage sur l´immeuble présentent également des détails accoladés.

    Les cadres du local de l´assistance sociale sont en huisserie de sapin avec une rainure, à deux montants ; en huisserie de sapin avec une feuillure, une cannelure, et deux montants ; en huisserie de sapin à deux montants ; en huisserie de sapin à quatre montants.

    Les cadres de l´attente médicale sont en huisserie de sapin avec une feuillure, une rainure à deux montants et une traverse.

    Les cadres de la salle de bain et WC du cabinet du médecin sont en huisserie de sapin avec une feuillure, une rainure et une cannelure.

    Les cadres de la salle de stérilisation incinération sont en huisserie de sapin avec une feuillure, une rainure et une cannelure, à deux montants et une traverse.

    Les cadres de la salle de soins sont en huisserie de sapin avec une feuillure, une rainure et une cannelure, à deux montants et une traverse.

    Les cadres du cabinet médical sont en huisserie de sapin avec une feuillure, une rainure et une cannelure, à deux montants et une traverse.

    Les cadres de la salle de déshabillage sont en huisserie de sapin avec une feuillure, une rainure et une cannelure, à deux montants et une traverse.

    Les cadres de la réserve du cabinet médical sont en huisserie de sapin avec une feuillure, une rainure et une cannelure, à deux montants et une traverse.

    Les cadres du WC du médecin sont en huisserie de sapin avec une feuillure, une rainure et une cannelure, avec traverses trainantes clp.

    Les cloisons vitrées à imposte sont en huisserie de sapin avec des panneaux de soubassement en aggloméré de 10 mm.

    Les portes isoplanes épaisses de 0.034 présente un oculus vertical dans la cloison.

    Menuiserie extérieure :

    Le haut des portes à balcon sont à croisée, le bas en boiserie en soubassement.

    Les châssis de loggias sont en chêne.

    Lot Parquet : Société ROUX et Fils, Belleville-sur-Saône, Rhône.

    Résidence : Les chambres des huit étages sont en parquet de chêne, à lame, d´une épaisseur de 8 mm.

    Centre médico-social : le rez-de-chaussée au niveau de la conciergerie, le séjour, la chambre 1 et 2 et le passage sont en parquet de chêne en lames droites, d´une épaisseur de 0.024 sur lambourdage 5/7

    Lot Serrurerie- menuiserie métallique : PARASKIOVA, 18 avenue du Maréchal-Foch, Saint-Genis-Laval, Rhône.

    Immeuble

    Rez-de-chaussée :

    Portillon de visite dans le jardin d´hiver, porte en tôle avec une partie haute grillagée sur local sud, porte sur local ballon et porte du placard dans l´escalier sud.

    Porte sur chaufferie à deux vantaux en tôle.

    Porte de communication sur cour intérieure en tôle.

    Porte d´accès au centre médico-social en tôle.

    Façade métallique sur rue et dans la cour intérieure.

    Garde-corps sur la cour intérieure.

    Main courante avec col de cygne pour le plan incliné contre murs.

    Porte au rez-de-chaussée.

    Etages 1 à 8:

    Façades sur palier d´arrivée, de dimension 3.30 x 2.65 et 1.80 x 2.65.

    Garde-corps des loggias.

    Cage escalier :

    Grillage de protection.

    Cadres en laiton pour paillasson.

    Main courante plastifiée sur murette et contre mur.

    Porte en tôle sur la toiture, pour le local machinerie.

    Pour la cage nord : châssis sur la toiture et porte d´accès en tôle à deux faces avec remplissage en polystyrène expansé pour l´accès à la terrasse du centre médico-social.

    Pour la cage sud : façade grillagée dans la machinerie, porte avec ferrage pour le local ballon sur la petite terrasse côté cour, porte avec ferrage entre la machinerie et le local ballon, porte avec ferrage pour la machinerie sur terrasse, porte avec ferrage pour l´accès à la toiture principale, portillon à deux vantaux dans les combles dans le local ballon, caisson de volets roulants, barrière sur l´avenue Jean-Jaurès et la rue Challemel-Lacour, portail de 2.00 x 0.90, et portillon de 1.00 x 0.90.

    Centre médico-social :

    Sous-sol : portillons grillagés sur vide sanitaire sous l´escalier de la cour et du jardin 0.90 x 0.70.

    Rez-de-chaussée : ensemble métallique sous le porche d´entrée, composé d´une porte à deux vantaux en tube carré de 50 mm, impostes latérales fixes et impostes supérieures fixes ; colonnes pour porche ; rideaux métalliques pour le garage ; porte à deux vantaux sur le local poubelle ; cloison en tôle plane 20/10, châssis en lames persiennes, panneaux grillagés de dimension 3.50 x 0.90, dans le local transformateur.

    Etage 1 : garde-corps du balcon avec un revêtement tubulaire ; garde-corps du balcon de la salle à manger en tube carré de 30, longueur 1.95, largeur 0.60, et hauteur 0.65 ; escalier de secours.

    Etage 2 : porte en tôle sur machinerie.

    Cage d´escalier avec un grillage de protection, main courante plastifiée sur murette et contre mur ; main courante en tube de fer rond de 40 sur grillage de protection.

    Escalier de service : main courante non plastifiée.

    Rez-de-chaussée :

    Porte de communication sur cour intérieure en tôle.

    Façades métalliques sur rue et cour intérieure.

    Trappons d´accès.

    Cage d´escalier avec cadre en laiton pour le paillasson, façades grillagées sur machinerie ascenseur, caisson de volet roulant en durolinox.

    Lot Plâtrerie Peinture : Entreprise LABASSE-LESSELIER, 182 rue de Créqui, Lyon.

    Enduit au plâtre sous dalle en béton armé

    Angle rentrant et saillant, dressé à la règle.

    Cloisons en briques creuses de 0.035 hourdées et enduites aux plâtres sur deux faces.

    Lot Vitrerie : Miroiterie BROCHET Frères, 134 grande rue de Saint Clair, Lyon.

    Extérieur du logement : verre triple (loggia, croisée et ensemble), verre armé (cages d´escalier, local d´eau chaude, chaufferie et machinerie) ; verre triple (baie sur jardin du rez de chaussée côté rue et côté cour).

    Intérieur du logement : verre imprimé (portes et impostes de l´étage) ; verre triple (circulation et hall d´entrée du rez-de-chaussée, et étage côté sud.

    Extérieur du centre médico-social : verre triple (croisée, porte du balcon, châssis cage d´escalier, entrée principale du rez-de-chaussée) ; verre armé (réserve du rez-de-chaussée).

    Extérieur du centre médico-social : verre imprimé (cloison, imposte, oculus, portes de circulation et de séparation, porte de l´escalier latéral) ; verre cathédrale (hotte de cuisine du premier étage).

    Lot Plomberie, Sanitaire, Zinguerie, et Incendie : Les Plombiers Zingueurs Réunis, SA et Coopérative, 4 rue Molière, Lyon.

    Lot Electricité : CLARET/OGIER/PERRIN, 5 rue Cuire, Lyon.

    Lot Chauffage Central : Etablissement GENTILINI et BERTHON, 16-17 rue Saint-Michel, Lyon.

    Lot Ascenseur : SA Ascenseur GERVAIS-SCHINDLER, 44 avenue Paul-Kruger, Villeurbanne.

    Immeuble :

    Un ascenseur dans la cage nord

    Un ascenseur dans la cage sud

    Centre médico-social :

    Un monte charge accompagnée

    Lot Fermeture Extérieur : Société GRIESSER et Cie, SARL, 10 avenue Sainte-Marguerite, Nice.

    Immeuble :

    Volets roulants alu-color en aluminium laqué.

    Persienne métallique en tôle pour les portes à six vantaux

    Centre médico-social :

    Volets roulants alu-color en aluminium laqué.

    Volets roulants en pin métropolitain.

    Lot Motifs décoratifs : GLANS Axel, sculpteur, Vaugneray, Rhône.

    Sur mur pignon sud : motifs décoratifs circulaires en pierre sculptés dans la masse de diamètre 1.50 à 0.80, au nombre de douze, pour un coût total de 18.000 francs.

    Lot Lettre : A. CHABUET et Cie, 12 RUE Emile-Zola, Lyon.

    Lettres RODEL en relief, à la demande de l´architecte, composée de seize chiffres.

    Fourniture et pose de chiffres « Continental », antique plate, bronze médaille, avec goujons de fixation, hauteur 80 mm.

    Lot Pierre de Taille et Pierre polie : Union des Travailleurs de la Pierre et du Marbre, 207 avenue Berthelot, Lyon.

    Revêtement du sol en Rimogne vertes.

    Perron d´entrée.

    Montage des motifs de sculpture en pierre sur la façade nord.

    Une plaque en pierre de Brouzet polie, d´une épaisseur de 0.06, posée avec agrafes en bronze, avec des percements, trous de scellements et gravure de lettres dorées à la feuille.

    Centre médico-social :

    Revêtement du mur de façade en tranche de pierres de Brouzet, d´une épaisseur de 0.06, pierre du Pont du Gard d´une épaisseur de 0.06, posées, agrafées chacune par trois crochets en bronze.

    Revêtement de sol en Rimogne vertes dans l´entrée principale du rez-de-chaussée donnant sur l´avenue Jean-Jaurès.

    Lot Plafond préfabriqué : SA CHARBONNEL Père et Fils, 26 quai Tilsitt, Lyon.

    Centre médico-social :

    Etage 1 : Bureau, archives, palier, habillage du sommier.

    Plafond « Elphabon » type CHE acoustique, à trous inégaux, en élément à emboîtement de dimension 0.625 x 0.625.

    Etage 2 : escalier, palier, local de l´assistante sociale, circulation devant le local de l´assistante sociale, vestiaire, passage près de l´attente et du repos, cabinet médical, salle de soins, dégagement côté jardin, face déshabilloir, parties entre piliers.

    Plafond « Elphabon » type CHE acoustique, à trous inégaux, en élément à emboîtement de dimension 0.625 x 0.625.

    Etage 1 : Office, cuisine, habillage sommier.

    Plafond « Elphabon » type LPE lisse.

    Etage 2 : WC sur avenue Jean-Jaurès et sur jardin, incinérateur, déshabilloir et stérilisateur.

    Plafond « Elphabon » type LPE lisse.

    Rez-de-chaussée : Cuisine, conciergerie, circulation des services collectifs, salle de repassage buanderie, placard, WC et douche concierge, réserve sur avenue et sur rue.

    Plafond « Elphabon » type LPE lisse.

    Lot Revêtement sol plastique: SA QUIGNON et Cie, 17-19 avenue Einstein, Villeurbanne.

    Revêtement de sol plastifié en dalles thermoplastiques DALFLEX série 958 de dimension 3.00 x 2.50.

    Lot Equipement cuisine : Etablissement GENTILINI et BERTHON, 16-17 rue Saint-Michel, Lyon.

    Lot Aménagement des abords : Etablissement PAYS et Cie SA, 51 route du Riottier.

    Finition de la résidence en 1967 :

    Entreprise BROCHET Frères/GIBERT .

    Travaux de vitrerie : pose de vitres sur cloisons du centre social et de porte « clarit ».

    Société PALATIN (LABASSE-LESSELIER) 182 rue de Créqui, Lyon.

    Travaux de plâtrerie et de peinture.

    Historique des travaux 1973-1992

    TRAVAUX 1973 :

    Etablissement A. POULENARD, 1 rue de Brest, Lyon.

    Distribution en eau chaude et en eau froide

    Remplacement de la robinetterie dans les appartements : 104 -203 -308 -604- 208 -303 -609 -710 -502- 501- 510- 517.

    TRAVAUX 1974 :

    Entreprise PALATIN et Cie, Plâtrerie peinture, 182 rue de Créqui, Lyon.

    Travaux de peinture à l´intérieur des appartements 105 -504- 806- 810 -506- 505 : murs et boiseries.

    Remise en état de propreté du foyer restaurant et de la partie commune du rez-de-chaussée et les étages du bâtiment 1.

    Aménagement de la salle de jeux et du bureau de la directrice : réparation du plafond préfabriqué en plâtre perforée et moulure en staff, cloison en carreaux de plâtre de 35 mm d´épaisseur, peinture.

    TRAVAUX 1980 :

    Compagnie Lyonnaise des Goudrons et Bitumes, 56 rue Victor-Lagrange, Lyon.

    Réfection de la toiture : garde-corps, gravillons et étanchéité.

    AC Lyon. 1882 WP 008. Foyer restaurant des anciens de Gerland. Travaux. 1986-1992.

    Travaux en 1986 : Remplacement des compteurs

    TRAVAUX 1987 :

    Pour le bâtiment 2 : travaux de mise en conformité de la chaufferie existant au rez-de-chaussée et du local de stockage de mazout en sous-sol.

    Désenfumage des bâtiments 1 et 2.

    Plafonds suspendus du bâtiment 1 et 2.

    Ets THALMAN, Charbonnières-les-Bains : Menuiserie de toutes les portes remplacées.

    Bâtiment 1 : Escalier A, rez-de-chaussée et hall d´entrée, étage 1 et étage 2.

    Bâtiment 2 : Escalier B, rez-de-chaussée, étage 1 et étage 2.

    Escalier C, rez-de-chaussée, étage 1 à 2 et combles.

    Cuisine, réfectoire, local machinerie du monte charge, chaufferie et stockage de mazout.

    Entreprise DUTRAIX et CHIRAT, 1 rue Pierre-Louis-Bernaix, Villeurbanne.

    Chauffage

    Entreprise PRADAL, 21 rue Crillon, Lyon

    Plomberie

    Entreprise Générale d´Electricité P. GORJUX, 54 chemin de Genas, Saint-Priest.

    Réfection des installations électriques en installant de nouveaux éclairages et luminaires de la résidence et dans les étages du CMS.

    Entreprise MCP, 15 rue Commandant-Israel, Saint-Didier au Mont-d´Or.

    Reprise des plafonds suspendus et des autres plafonds du rez-de-chaussée et des deux étages de la résidence.

    TRAVAUX 1988 :

    Entreprise Générale d´Electricité P. GORJUX, 54 chemin de Genas, Saint-Priest.

    Rez-de-chaussée et étage courant de la résidence

    Rez-de-chaussée, étage 1 et étage 2 de la CMS

    Entreprise MCP, 15 rue Commandant-Israel, Saint-Didier au Mont-d´Or.

    Reprise des plafonds suspendus et des autres plafonds du rez-de-chaussée et des deux étages de la résidence.

    TRAVAUX 1989 :

    Réparation de l´échangeur et de la chaudière à fioul.

    Travaux de passage de câbles téléphoniques sur la façade côté rue Chappet et le vide sanitaire.

    TRAVAUX 1990 :

    DESAUTEL SA, Protection incendie, 99 rue Pierre-Corneille, Lyon.

    Vérification des extincteurs selon les normes en vigueur.

    Fermetures PONTILLE, Stores, fermetures et fenêtres, 52-54 route de Vienne, Lyon.

    Remplacement d´un volet roulant complet.

    TRAVAUX 1991 :

    Entreprise BOTTA, Lyon.

    Démolition d´ancien plafond en plaque de plâtre.

    Descellement de la corniche en plâtre en périphérie.

    Fourniture et pose d´un caisson de devant 0.80.

    Fourniture et pose d´un plafond en dalles de 1.20 x 0.60, à ossature apparente, de type Masterfill.

    Fourniture et pose de joues en aggloméré de bois M1 dans le restaurant.

    Remplacement de plaques de plâtre en plafond dans la cuisine.

    Travaux de propreté des parties communes : peinture des murs et des plafonds suspendus.

    TRAVAUX 1992 : Union des Carreleurs du Rhône, 5 avenue de l´Espérance, Caluire.

    Fourniture et pose de carreaux faïence 1.08 x 1.08 en ivoire dans l´appartement 804 et 107 : salle de bain, évier et habillage.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.C. Lyon. 1776 W 968. Opération immobilière dans le 7e arrondissement. Acquisition à Mr Dichamp du terrain 286 avenue Jean-Jaurès par la Ville de Lyon. 1960-1968.

    AC Lyon : 1776 W 968
  • A.C. Lyon. 1776 W 1184. Cession du terrain 286-288 avenue Jean-Jaurès par la Ville de Lyon au Bureau d´Aide Sociale. 1961.

    AC Lyon : 1776 W 1184
  • A.C. Lyon.1948 WP 5. Foyer restaurant des anciens de Gerland. Réglementation au niveau de la résidence et du personnel.1962.

    AC Lyon : 1948 WP 5
  • A.C. Lyon.1884 WP 009. Construction immeuble 286 avenue Jean-Jaurès. Foyer restaurant des anciens de Gerland.1964 -1980.

    AC Lyon : 1884 WP 009
Bibliographie
  • VASQUEZ, E., Gerland que j'aime : La vie du quartier 1803-1983, Collection quartier Lyonnais, 1968.

    p. 49
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Chalabi Maryannick - Rakotomalala Salohy