Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison d'Artisan

Dossier IA01000138 réalisé en 1990

Fiche

Genred'artisan
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Trévoux
Adresse : Grande Rue 25
Cadastre : 1823 B 454 ; 1984 AD 250

Maison intra muros, probablement construite à la fin du 15e ou au début du 16e siècle, avec des vestiges d'éléments défensifs (?) côté rue Casse-cou ; sa structure d'origine n'a pas été modifiée, si ce n'est une surélévation possible au début du 19e siècle (étage en surcroît, fenêtres en calcaire gris) , et le remaniement, vers 1960, des baies du 1er niveau sur la Grande Rue ; elle est déclarée ancienne mais solide lors de l'état des lieux de 1770, ainsi que le rapporte le procès verbal : nous avons visité et examiné la maison de Jean Verrier, maître cordonnier, faisant angle à la rue des Petits Trous et à celle de la Grande Rue ou de la place de l'Horloge, prenant son entrée et ses jours sur cette dernière rue et ses jours aussy sur lad. rue des Petits Trous et reconnu que quoyque lad. Maison soit vieille, elle est bonne et peut se soutenir longues années étant armée de fer ; elle est inscrite au même nom sur le plan d'alignement dressé en 1777, où figure, devant le pan coupe, le puits de quartier, porte aussi sur le plan cadastral de 1823 et qui existait encore au début du 20e siècle ; protégée au titre des Monuments historiques en 1933, elle a été restaurée en 1967 (date manuscrite dans le ciment)

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Secondaire : 1ère moitié 19e siècle , (?)
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Maison d'angle, de plan trapézoïdal, présentant 4 niveaux sur l'élévation antérieure en pan coupe et celle en retour sur la grande rue, 5 niveaux sur la rue Casse-Cou avec fruit au 1er, interrompu par une porte en plein-cintre ouvrant dans une dépendance à l'étage de soubassement ; les trois élévations comptent chacune une travée de fenêtres, identiques par niveau, fenêtres vitrines (remaniées) avec étal au 1er niveau sur grande rue, croisées au 2e, fenêtres à meneau au 3e, petites baies rectangulaires au 4e ; l'élévation sur la rue Casse-Cou comporte une travée supplémentaire de jours, éclairant les latrines ou l'escalier ; les baies des étages sont pourvues de coussièges et la mouluration de leurs chambranles extérieurs, croisillons et meneaux en pierre dorée, adopte le même profil en double cavet et bases prismatiques ; le rez-de-chaussée surélevé était autrefois occupé par une boutique, avec entrée directe (remplacée par une fenêtre) ; la porte d'entrée de l'escalier est percée dans la parcelle voisine ; l'escalier latéral, en fond de parcelle, est constitué d'échelles de meunier formant retour aux étages, le linteau d'une des portes palières est décoré d'un cavet en accolade ; au niveau des paliers, dans l'angle postérieur, sont conservées des latrines à conduit de céramique, qui donnent sur la rue Casse-Cou par des jours, au 2e étage, jour en archère et canonnière (?) à ébrasement intérieur superposés : ce recoin coïncide avec une ancienne venelle latrinale, visible sur le plan cadastral de 1823, dont l'escalier a pris la place

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile creuse
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage en surcroît
Couvrementsvoûte en berceau
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour
escalier dans-oeuvre : échelle en charpente
Typologiesavant toit débordant, baies en pierre dorée, venelle latrinale
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquableslatrine, fenêtre
Protectionsinscrit MH partiellement, 1933/07/26
Précisions sur la protection

façades et toiture

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève