Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison (chalet jumelé) dit chalet La Forcle

Dossier IA73000006 réalisé en 1994

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénominationchalet jumelé
Appellationschalet La Forcle
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCourchevel 1850 - Bozel
AdresseCommune : Saint-Bon-Tarentaise
Lieu-dit : Nogentil
Adresse : rue de
Nogentil
Cadastre : 1993 AD 34, 122, 179

Chalet de famille construit pour Bernard Sabatier, entrepreneur de serrurerie, par l'architecte Guy Rey-Millet, de l'Atelier d'architecture de Courchevel. L'esquisse est réalisée en mars 1958, et le chantier se déroule de juin à décembre (dossier AAM numéro 170 et 650). Chalet de vacances construit en bordure de la piste de Bellecôte, dans la partie supérieure du lotissement de Nogentil II (parcelle numéro 462 du plan de lotissement de Nogentil). Construction en deux phases : le premier chalet a été doublé au nord-ouest par un chalet de conception équivalente, en 1971. Disposés suivant un décalage de 1, 40 m dans le projet d'origine, ils seront placés dans l'alignement de la façade sud au moment de la mise en oeuvre du chantier conduit par B. Sabatier lui-même. Les abords sont en cours d'urbanisation en 1994, faisant l'objet de nombreux litiges et recours.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1958, daté par source
1971
Auteur(s)Auteur : Rey-Millet Guy architecte attribution par source
Personnalité : Sabatier Bernard commanditaire

Bâtiment composé de deux chalets jumeaux, de plan carré (7, 20 x 7, 30 m chacun). Première tranche : maçonnerie en moellons de béton armé, avec bardage en dosses de sapin. Emploi du "sipror" considéré alors comme un "isolant moderne" : plaques de polystyrène expansé placées dans les parois, dans le sol du rez-de-chaussée et en toiture. Façade sud-est équipée de grands vitrages à l'étage supérieur pour le séjour ; balcon en béton avec garde-corps en sapin sur toute la longueur de la façade et retour. Façade sud-ouest de plain-pied. Toit à un versant incliné nord-ouest, fait de chevrons en bois appuyés sur des pannes métalliques (HPE) et des consoles en béton supportant la protection de la terrasse. Escalier intérieur en béton armé. Extension au nord-ouest (sur l'arrière) au-dessus d'un garage en partie enterré. Construction identique au premier chalet, implantée et réalisée de façon à donner l'apparence d'une construction d'un seul tenant. Maçonnerie de béton armé et moellons de béton. Toiture à un versant de pente identique au précédent et formant une seule toiture. Balcon en béton avec garde-corps en sapin identique prolongeant le balcon existant. Bardage en dosses de sapin et baies identiques. Conception identique de l'aménagement intérieur.

Mursbéton
bois
verre
essentage
parpaing de béton
béton armé
Toittôle nervurée
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couverturestoit à un pan
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant en maçonnerie
Typologieschalet plein
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Savoie. 6J 1162-1163. Chalet résidentiel de M. Robert Sabatier, lotisement de Nogentil II, Courchevel 1850, Saint-Bon (1971)

Documents figurés
  • Chalet La Forcle. Plans, coupes et élévations. Ech. 1 : 100

  • Chalet La Forcle. Extension. Plan masse. Ech. 1 : 500. Plans et élévations. Ech. 1 : 100

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Brusson Jean-Paul - Lyon-Caen Jean-François - Chalabi Maryannick