Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison (chalet) dit chalet Roche

Dossier IA73000027 réalisé en 1995

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénominationchalet
Appellationschalet Roche
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCourchevel 1850 - Bozel
AdresseCommune : Saint-Bon-Tarentaise
Lieu-dit : Bellecôte
Adresse : rue des
Clarines
Cadastre : 1991 AB 25, 188

Chalet de vacances du dr. Charles Roche, résidant à Nîmes. Laurent Chappis, urbaniste de la station, met Denis Pradelle en relation avec le dr. Roche à qui il propose une esquisse qui reprend celle élaborée un an auparavant sur la même parcelle, pour un autre client désirant construire un programme semblable. Chappis précise, en mai 1954, qu'il souhaite "un chalet habitable cet hiver dans l'esprit de celui réalisé derrière chez Mme Duverger (chalet le Toulout, lot numéro 128 du lotissement, parcelle numéro 188, 25, section AD) , avec si possible un toit plus débordant". Le projet est définitivement arrêté en juillet 1954. Sous l'influence d'Adrien Kiss, la dépassée de toit est réduite par rapport aux constructions précédentes, afin de limiter les zones d'ombre portée et la limitation des vues. Le chantier débute en août 1954 et le chalet est couvert et fermé pour l'hiver (Numéro dossier : AAM 213). Parcelle numéro 31 du plan de lotissement. Chantier réalisé entre août et décembre 1954, finitions intérieures achevées en 1955. Le chalet est vendu vers 1990. La construction est alors agrandie et surélevée, et la toiture transformée en toit à longs pans. Elle occupe un volume sept fois plus important que le chalet d'origine, débordant considérablement d' une part de l'épure d'implantation volumétrique fixée par le plan d'urbanisme de L. Chappis, et d' autre part des densités d'occupation fixées par le plan d'occupation des sols.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1954, daté par source
1990
Auteur(s)Auteur : Pradelle Denys architecte attribution par source
Auteur : Kiss Adrien architecte attribution par source
Personnalité : Roche Charles commanditaire

Chalet de 1954 : corps de bâtiment unique, sur deux niveaux, dessiné sur un plan carré de 7, 40 m de côté (50 mètres carrés). Construit en moellons de béton recouvert à l'extérieur d'un bardage de bois en lames verticales bouvetées. Toiture à un versant incliné en faible pente vers l'arrière, couverture de tôles d'aluminium galvanisées. Etage de soubassement occupé par l'entrée et les chambres, rez-de-chaussée surélevé ouvert sur l'extérieur pour le séjour, éclairé par de grandes baies vitrées, le coin repas, le coin feu et la cuisine. Cheminée avec hotte en tôle de cuivre de 8/10 d'épaisseur formant "radiateur".

Mursbéton
bois
essentage de planches
parpaing de béton
Toitmétal en couverture, tôle galvanisée
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit à un pan
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours
Typologieschalet plein
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Savoie. 6J 233. Chalet résidentiel pour le docteur Roche, Courchevel, Saint-Bon (1953-1961)

Documents figurés
  • Chalet familial sur la parcelle n° 31 du plan d'urbanisme. Courchevel 1850 (Savoie). Propriété de Mr Charles Roche. Plans, élévations. Atelier d'Architecture, 10 juillet 1954. Ech. 1 : 100 (AD Savoie. 6J 233)

  • Chalet Roche. Plans, coupes et élévations

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Brusson Jean-Paul - Lyon-Caen Jean-François - Chalabi Maryannick