Logo ={0} - Retour à l'accueil

Lotissement S.I.C.A.

Dossier IA74000001 réalisé en 1996

Fiche

Œuvres contenues

AppellationsS.I.C.A.
Parties constituantes non étudiéesmaison
Dénominationslotissement
Aire d'étude et cantonMegève - Sallanches
AdresseCommune : Megève
Lieu-dit : Glaise ouest
Adresse : impasse de la Combe

C'est le premier lotissement de Megève. En 1926, la Société immobilière des chalets des Alpes (S.I.C.A.) de Sallanches achète 4 parcelles à Glaise, en bordure du chemin du Crêt du Midi. Charles Viard, industriel de Sallanches, qui construira le téléphérique de Rochebrune en 1933, fait établir un plan type (21 juillet 1926) par l'architecte Stéphane Weber. Les 4 maisons destinées aux fils de C. Viard sont ensuite revendues. Une 5e maison, le Saint-Bernard, en dehors du lotissment, a été construite à l'extrémité de l'impasse.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1926, daté par source
Auteur(s)Auteur : Weber Stéphane architecte attribution par source
Personnalité : Société immobilière des chalets des Alpes
Société immobilière des chalets des Alpes
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire

Le lotissement se compose de quatre maisons : la Marjolaine, Velleda, les Trolls et le Roc d'Arly. Les maisons, de petite taille, construites en contrebas de la route du Crêt, s'étagent en bordure du chemin de desserte (impasse de la Combe). Les chalets sont constitués d'une ossature bois (bardage bois horizontal pour le corps et vertical pour le comble), posée sur un soubassement en moellons et coiffée par un grand toit à deux pans. La cheminée est à cheval sur la faîtière. Les façades arrières sont percées uniquement au niveau du comble. Le chalet type 1A a une emprise au sol de 12,40 x 5,00 m. Façades et plan sont entièrement symétriques par rapport au faîte du toit (a ; b ; b; a). Dans la première partie, le module "a" accueille le porche d'entrée et une chambre, et le module "b" est occupé par la salle de bain, la cuisine et l'escalier. Dans la seconde partie, le module "b" est occupé par la salle à manger et le module "a" est évidé pour accueillir une galerie abritée. A l'étage, deux chambres. Le chalet type 1 B est plus modeste. Son emprise au sol est de 10 x 5,00 m. Il ne possède pas le module "a" (porche et chambre).

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Chalets à Megève. Plan général de situation.. Stéphane Weber, Sallanches, 30 août 1926. 1 : 1000

  • Projet de chalets type 1A. Plan du rez-de-chaussée. Elévations. Détail de fenêtres. Détails de poteaux, bâtis des fenêtres et appuis. Stéphane Weber, Sallanches, 4 juin 1926. 1 : 50, 1 : 20

  • Projet de chalets type 1B. Plan du rez-de-chaussée. Plan de l'étage. Elévations. Stéphane Weber, Sallanches, [1926]. 1 : 50

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Véry Françoise - Paviol Sophie - Prax Michèle - Chalabi Maryannick