Logo ={0} - Retour à l'accueil

Lotissement concerté (ensemble résidentiel)

Dossier IA73000031 réalisé en 1994

Fiche

Œuvres contenues

Précision dénominationensemble résidentiel
Parties constituantes non étudiéesmaison
Dénominationslotissement concerté
Aire d'étude et cantonCourchevel 1850 - Bozel
AdresseCommune : Saint-Bon-Tarentaise
Lieu-dit : le Plantret
Adresse : rue de
Plantret
Cadastre : 1990 AB 79 à 81, 260 à 263

Ensemble résidentiel comprenant quatre chalets, réalisés dans le même temps et sur la même parcelle (parcelle numéro 87 du plan de lotissement), construit pour Albert-René Tenneguin, industriel à Casablanca (fourniture et fabrication d'emballage pour les oranges), cherchant à faire un placement immobilier grâce à un investissement établi pour partie à partir de dommages de guerre (pour une part achetés à M. Fath, et pour une autre provenant d' un hôtel à Nacqueville dans la Manche). M. Tenneguin envisage entre 1950 et 1952 la réalisation d'une construction, à trois niveaux, sous la forme d'un "chalet B", étudié par Denys Pradelle (septembre 1951) et devant être réalisé avec André Gallay, ingénieur ECP de la Société d'études et construction des Alpes (S.E.C.A.) qui réalise alors l'immeuble voisin, Le Vanoise I (cf. dossier immeuble). Ensemble de quatre projets très économiques permettant la réalisation de chalets (de quatre pièces avec garage), destinés à être vendus ou loués. La disposition dans la parcelle est étudiée de façon à ce que chaque chalet dispose du meilleur ensoleillement possible et s'éloigne le plus possible de l'ombre portée de l'immeuble voisin "Le Soleil levant". Projet élaboré entre octobre 1954 et mai 1955 par Denys Pradelle, de l'Atelier d'architecture de Courchevel (Dossier A.A.M. No 82). Pour l' architecte, il s'agit d' une "gageure qui ne repose que sur une tenace élimination de tout ce qui n'est pas indispensable dans la construction : distribution sans couloir, groupement des services d'eau, gaine en une seule souche sur le toit et volume totalement utilisable ; cette austérité qui conduit à éliminer tout décor inutile permet cependant que, l'essentiel étant construit et le capital investit dans des ouvrages de fond, du temps et des crédits supplémentaires permettront d'ajouter progressivement lustrerie, revêtement de sols, ameublement, peinture, rideaux, etc..." (courrier du 27 juin 1955). Chantier d' août 1955 à 1957. Les chalets seront revendus entre 1957 et 1958.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1955, daté par source
Auteur(s)Auteur : Pradelle Denys architecte)£Gallay André attribution par source
Personnalité : Tenneguin Albert-René commanditaire

Ensemble comprenant les chalets Le Bolet (parcelle 81, 263), La Godille (parcelle 80, 262 ; dossier Maison dite chalet La Godille) , L' Igloo (parcelle 79, 261) et La Becca-Motta (parcelle 78, 260).

Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Brusson Jean-Paul - Lyon-Caen Jean-François - Chalabi Maryannick