Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Jardin d'Allard

Dossier IA42003292 inclus dans Ville de Montbrison réalisé en 2008

Fiche

Appellations Jardin d'Allard
Destinations jardin public
Parties constituantes non étudiées kiosque, bassin, grotte artificielle
Dénominations jardin
Aire d'étude et canton Montbrison
Adresse Commune : Montbrison
Cadastre : 1986 AX 92, 93 90, 91 = Musée d'Allard

Jean-Baptiste d’Allard, riche montbrisonnais, achète au total, entre 1810 et 1828, environ 30 000 m² de terrains pour établir son hôtel particulier et pour créer un jardin.

Il le conçoit à la française, et y installe des plantes exotiques, des bassins et fontaines, des animaux et diverses fabriques : une orangerie, des pavillons, une rotonde, une grotte, une mosaïque, une pagode, un atelier, un ermitage etc.

En 1848, le jardin est légué, ainsi que l’hôtel, à son cousin Ludovic de Neufbourg. Celui-ci vend l’ensemble à la ville en 1853. La première transformation que le jardin subit est celle de la création d’une route (avenue d'Allard) qui le traverse au sud dans le sens est-ouest, ce qui divise le domaine en deux parties (nord/sud).

En 1857, la ville transforme la partie nord en jardin public et elle confie à l’architecte-paysagiste Denis Bühler le soin de redessiner et réorganiser l’espace. Denis Bühler et son frère Eugène sont célèbres pour avoir réalisés de nombreux jardins en France, notamment en 1857 le Parc de la Tête d’Or de Lyon. Le jardin public est inauguré officiellement le 17 mai par une grande fête qui dure jusqu’ au 20, et qui est relatée dans le journal l'Illustration. Le jardin connaît un grand succès auprès du public.

Au fil du temps, le jardin est transformé et dénaturé : les éléments d’origines disparaissent. Il est aussi rogné par les constructions qui viennent empiéter sur ses extrémités. La Ville le dote de statues monumentales (voir dossiers). L'ancienne orangerie est remplacée dans les années 1930 par une aile de l'École Primaire Supérieure. Le monument aux morts de la Première Guerre mondiale et d'hommage à Emile Reymond est déplacé dans le jardin en 1980. Dans le dernier quart du 20e siècle sont installés des équipements socio-culturels (piscine, tennis, …).

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates 1810, daté par source
1857, daté par source, porte la date
Auteur(s) Auteur : Bühler Denis, attribution par source

Aujourd’hui, le jardin d’Allard forme grossièrement un rectangle qui s’étend vers l’ouest derrière le corps principal du musée d’Allard. Il est fermé dans le coin nord-est par un bâtiment dont la position correspond à l’ancienne orangerie. Le jardin est clos, au sud et à l'ouest, en grande partie par une grille métallique sur un muret en pierre. Le portail d'entré est situé sur le boulevard d’Allard ; il porte la date 1857 (date d'ouverture au public).

Le jardin se compose d’espaces gazonnés jalonnés d’arbres, séparés par des petits chemins. Dans la partie centre-est est installé un bassin vers lequel donne une grotte artificielle. Il y a également une rotonde et une fontaine. Le monument aux morts de la Grande guerre est situé vers l’extrémité ouest du bâtiment de l’orangerie. Le jardin possède plusieurs autres statues (étudiées) : une de Victor de Laprade, une intitulée L’âge heureux, une Diane Chasseresse, et une statue d'Hector Berlioz.

Jardins pelouse, arbre isolé, groupe d'arbres, bosquet, massif de fleurs
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série O : 514. Travaux aux pavillons du jardin public, 1880.

    AD Loire : O : 514
  • AD Loire. Série O : 516. Réparations et agrandissement des serres et de l’orangerie du jardin, 1909.

    AD Loire : O : 516
  • AD Loire. Série O : 517. Acompte versé au sculpteur Prost, avance sur les travaux d’érection du monument des combattants de la guerre de 1914 - 1918, 1920.

    AD Loire : O : 517
  • AD Loire. Série O : 517. Inauguration du monument Emile Reymond, 1921.

    AD Loire : O : 517
  • AD Loire. Série O : 517. Installation de groupes marbres au jardin public, 1922.

    AD Loire : O : 517
  • AD Loire. Série O : 1069. Lettre du Ministère de l’instruction publique et des Beaux-Arts du 22 juin 1923 à Monsieur le Préfet concernant le dépôt de plusieurs sculptures à la ville (Jeune enfant, buste marbre de M. Capellaro ; Buste d’enfant, marbre copie par Mlle Grégoire d’après Donatello ; Tête d’enfant, copie marbre par M. Herbaux ; Berlioz, statue marbre par M. Desca).

    AD Loire : O : 1069
  • AD Loire. Série O : 1069. Délibération du conseil municipal du 19 octobre 1923 à propos du déplacement de sculptures vers le jardin d'Allard.

    AD Loire : O : 1069
  • AD Loire. Série O : 1070. Délibération du conseil municipal du 28 février 1889 à propos de travaux dans l'orangerie du jardin d'Allard.

    AD Loire : O : 1070
  • AC Montbrison. Série 1D : 7. Registre de délibérations du 18 pluviôse an IX (7 février 1801) au 19 mars 1815. Délibération du 11 novembre 1810 concernant un arrangement entre M. d’Allard et le conseil, portant sur la concession de chemin et de prise d’eau dans le jardin.

    AC Montbrison : 1D : 7
  • AC Montbrison. Série 4W : 59. Délibération du 10 novembre 1856 concernant les négociations entre le maire et Marie Perret ancienne domestique de J.-B. d'Allard à propos de la création du jardin public.

    AC Montbrison : 4W : 59
  • AC Montbrison. Série 4W : 59. Lettres entre le maire de Montbrison et Denis Bülher (architecte) datées de 1856 et 1857 à propos de la création du jardin public d'Allard.

    AC Montbrison : Série 4W : 59
  • B Diana Montbrison. Fonds Brassart, boîte 2, 5154. Notice sur le jardin public de Montbrison et le Musée d’Allard lue au conseil municipal de Montbrison en mai 1949 par Henri Corsin.

    B Diana Montbrison : Boîte 2 , 5154.
Documents figurés
  • MONTBRISON - Jardin d'Allard, l'Entrée. Edition Librairie du Forez, Montbrison / Édition librairie du Forez (éditeur). 1 impr. photoméc. (carte postale) : noir et blanc. 1er quart 20e siècle (Coll. Part. L. Tissier). Tampon de 1929.

    Collection particulière : Louis Tissier
  • 4 - MONTBRISON - Le Jardin d'Allard. Édition "La Diana". "La Diana" (éditeur). 1 impr. photoméc. (carte postale) : noir et blanc. 1er quart 20e siècle (Coll. Part. L. Tissier).

    Collection particulière : Louis Tissier
  • MONTBRISON - Le Jardin d'Allard. Édition Henri Prat. 1 impr. photoméc. (cartepostale) : noir et blanc. 1er quart 20e siècle (Coll. Part. L. Tissier). Tampon de 1906.

    Collection particulière : Louis Tissier
  • MONTBRISON - Jardin d'Allard - Le Kiosque à Musique et École Supérieure de Garçons. Combier, imp. Mâcon/ Cim. 1 impr. photoméc. (carte postale) : noir et blanc. 1er quart 20e siècle (Coll. Part. L. Tissier).

    Collection particulière : Louis Tissier
  • MONTBRISON - Le Jardin d'Allard, le kiosque à musique et la petite pièce d'eau. 1 impr. photoméc. (carte postale) : noir et blanc. 1er quart 20e siècle (Coll. Part. Chaffengeon-Rolland).

    Collection particulière : Chaffengeon-Rolland
  • MONTBRISON - Le jardin d'Allard, le Nid. 1 impr. photoméc. (carte postale) : noir et blanc. 1er quart 20e siècle (Coll. Part. L. Tissier). Tampon et date de 1934. (Statue aujourd'hui dans le hall d'accueil du musée d'Allard.)

    Collection particulière : Louis Tissier
  • MONTBRISON Route Nouvelle et Jardin d'Allard. Édition des Dames de France - Cliché David / Dames de France (éditeur), David (photographe). 1 impr. photoméc. (carte postale) : noir et blanc. 1er quart 20e siècle.

Bibliographie
  • FERRET, Francisque. Un gentilhomme forézien : Jean-Baptiste d’Allard 1769-1848, Bulletin de la Diana, volume LV, n°4, 1996.

    P. 306-348.
  • FOURNIER-NEEL, Marguerite. Montbrison coeur du Forez. Son passé, ses monuments, ses rues. Montbrison : impr. I.P.M., rééd. 2001.

    P. 99-102.
  • LATTA, Claude. Histoire de Montbrison. Lyon : Horvath, 2e éd., 1994.

    P. 227-229.
  • REY, Eugène. Concours régional de Montbrison, L'illustration, 1857.

    P. 380-382.

Liens web

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Bellet Jérôme
Jérôme Bellet

2015 : stagiaire Master 2 Lyon III CEROR (4 mois), mise en forme de dossiers sur la ville de Montbrison [responsable : Caroline Guibaud]

2016 : vacataire INHA cellule vitrail (3 mois), mise en ligne sur patrimoine.rhonealpes.fr des dossiers de l'opération Vitrail ancien [suivi : Caroline Guibaud]


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Jourdan Geneviève - Hartmann-Nussbaum Simone