Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble dit chalet Thivollet

Dossier IA73000021 réalisé en 1994

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationschalet Thivollet
Parties constituantes non étudiéesboutique
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonCourchevel 1850 - Bozel
AdresseCommune : Saint-Bon-Tarentaise
Lieu-dit : le Plantret
Adresse : rue de
Plantret
Cadastre : 1990 AB 59

Immeuble construit en 1952, par l'architecte Denys Pradelle, de l'Atelier d'architecture de Courchevel (Numéro dossier AAM : 84 ; parcelle numéro 55 du lotissement), pour M. Thivollet, électricien à Lyon (ce dernier fait également construire un chalet aux Chenus, parcelle 192, numéro 167 du lotissement Les Lozes, et demande plusieurs études à D. Pradelle sur différentes parcelles, dans cette même période). Il s'agit d'un corps de bâtiment sur trois niveaux, couvert par une toiture à un seul versant fortement pentu vers l'arrière (20%). Première surélévation en 1967 : construction d' un niveau supplémentaire et aménagement d'une toiture à double versants inclinés vers l'intérieur (en "ailes de papillon"), conformément aux termes modifiés du règlement de lotissement. Bardage de bois sur toute la partie supérieure pour masquer les reprises de maçonnerie et habillage de l'avant-toit en façade sur rue par un bardage de bois incliné. Construction d'un balcon supplémentaire. Seconde surélévation en 1995, avec transformation de la toiture. Travaux réalisés par l'entreprise L'Abel Charpente, de Brides-les-Bains.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1952, daté par source
1967
1995
Auteur(s)Auteur : Pradelle Denys architecte attribution par source
Personnalité : Thivollet commanditaire

Corps de bâtiment unique, sur quatre niveaux, avec rez-de-chaussée commercial et trois étages d'habitation (dont un de combles), mitoyen du côté nord. Construction en maçonnerie de pierres appareillées pour les deux premiers niveaux, et maçonnerie en moellons de béton enduits pour les étages supérieurs. Toit à longs pans fortement inclinés, comportant deux grandes lucarnes côtés est et sud, pour l'éclairement des combles, et trois noues. Couverture en lauzes, abouts de pannes, planches de rives, bardages. Garde-corps des balcons en bois découpé ouvragé.

Murspierre
béton
enduit
moellon
parpaing de béton
Toitpierre en couverture
Étagesrez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Typologiesimmeuble mitoyen
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Brusson Jean-Paul - Lyon-Caen Jean-François - Chalabi Maryannick