Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble d'habitation à loyer modéré

Dossier IA38000784 réalisé en 2006

Fiche

Destinations Logements OPAC-ADVIVO et commerce
Dénominations immeuble
Aire d'étude et canton Vienne patrimoine industriel - Vienne
Hydrographies Gère la
Adresse Commune : Vienne
Lieu-dit : Vallée de la Gère
Adresse : 2, 4 place Drapière , 3, 5 square Saint-Martin
Cadastre : 2005 AO 36, 37, 38.

On se trouvait à l'intérieur des murs de la ville.C'est à l'emplacement de ces immeubles que Renée Bony situe les logis de la Pomme de Pin et de l'Arbre d'Or existants au XVIIème siècle. Le premier appartenait à Jean Lambert et fait 24 toises. Le deuxième appartenait à Gabriel Oudouz et fait 43 toises. Ce dernier a disparu en 1664.D´après le cadastre napoléonien, le premier bâtiment correspond à la partie sud de la parcelle n°998, section B. Le second est le fruit de la réunion des parcelles n°999 et 1000 section B, tandis que le dernier correspond à la partie nord de la parcelle n°998. Ils existaient donc déjà en 1824. Leur façade a été alignée lors de la rectification de la voie dans les années 1860.En 1875, le premier bâtiment appartenait à Doulat Pierre, charcutier tandis que les deux autres sont la propriété de Rivier (ou Rivière) Pierre, rentier.Ils ont subi quelques modifications au XXème siècle notamment lors de l´opération « Saint Martin II », réalisée entre 1983 et 1986 par les architectes Bernard Paris et Joseph Escriba, à la demande de l´OPAC de Vienne. La façade du troisième bâtiment, celui le plus au nord, a été changée. Les bow window et les loggias actuelles remplacent une ancienne façade à deux travées et quatre niveaux. Le rez de chaussée s´ouvrait par deux portes de garage et les étages par des baies rectangulaires soutenues par des appuis individuels.

Période(s) Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 20e siècle

Cet ensemble architectural, composé de trois bâtiments se situe sur la rive droite de la Gère, à l'angle de la rue Albert Thomas et de la place Drapière. Ces immeubles ont été réunis en un seul lot, lors de leur restauration par l'OPAC.Le bâtiment de plan massé, formant l'angle au sud-est, occupe la plus grande surface au sol et est accoté sur ces côtés nord et ouest par les deux autres bâtiments. Ces derniers, de plan rectangulaire, sont plus étroits et possèdent chacun une façade sur le square Saint Martin.Le premier bâtiment situé à l'ouest de l'ensemble s'élève sur un rez-de-chaussée et quatre étages. La façade sur la rue Albert Thomas se compose de trois travées de baies rectangulaires dont l'appui saillant est repris par un bandeau filant en pierre à chaque étage. Le rez-de-chaussée est percé de trois vitrines encadrées par des pierres de taille. Au premier étage, les trois baies (dont une porte-fenêtre au centre) sont associées à un balcon en pierre à garde-corps en fer.Le second bâtiment situé au milieu de l'ensemble, s'élève également sur cinq niveaux, mais le dernier est moins haut, ce qui réduit la hauteur totale de l'immeuble.Cet immeuble présente une façade au sud, composée de quatre travées et une façade à l'est composée de cinq travées. Les ouvertures du rez-de-chaussée sont encadrées en pierre de taille et abritent un commerce sur la rue Albert Thomas et l'entrée de l'immeuble sur la place Drapière.Les trois premiers étages sont éclairés par des fenêtres rectangulaires avec appui saillant et linteau en pierre, tandis que le dernier étage est éclairé par des baies carrées.Certaines fenêtres de ces deux bâtiments ont gardé des garde-corps et des lambrequins métalliques anciens.Le troisième bâtiment, situé au nord de l'ensemble, est de facture beaucoup plus récente et date certainement de la restauration par l'OPAC.Cet immeuble s'élève sur cinq étages et abrite au rez-de-chaussée un bar dont l'entrée principale se situe place Drapière. Les appartements sont éclairés de ce côté par une travée de baies de formes irrégulières, associées à des terrasses ou des bow-windows.La façade arrière de ce bâtiment donne sur le square Saint Martin, et partage une entrée principale commune avec le premier immeuble, située juste dans l'angle formé par ces deux bâtiments.Les deux façades de ce côté-ci sont homogènes et de facture récente, percées de baies rectangulaires associées par endroits à des balcons ou des terrasses.

États conservations bon état
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Bibliographie
  • RAYMOND, F., Plan général d'alignement à parcelles fermées de la ville de Vienne, accompagné de son index de noms, échelle 1/2000, CREAM, 1875

  • Plan napoléonien, échelle : 1/2500ème, services techniques, Mairie de Vienne 1824

  • Mairie de Vienne Permis de construire, services techniques 1983

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Vienne © Ville de Vienne - Dupuis Isabelle - Péré Marion - Attali Jehanne - Halitim-Dubois Nadine