Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel puis immeuble

Dossier IA42001602 inclus dans Ville de Montbrison réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

  • Maison
    Montbrison, 4 boulevard Louis Dupin
Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour jardin
Dénominationshôtel
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : 21 rue
Puy de la Bâtie
Cadastre : 1809 E 113 (partie est) ; 1986 BK 839 (ancienne BK 47)

Plusieurs éléments d'architecture permettent de dater cet hôtel du 17e siècle, parmi eux l'encadrement d'une porte moulurée en tore avec piédroits et linteau à joints refendus à crossettes, le bandeau d'étage, l'escalier à mur noyau. Le plan de la "Traversée de Montbrison" daté de 1780 et rectifié en 1798, donne des informations sur l'édifice installé 25 rue de la Madeleine (aujourd'hui 21 rue Puy de la Bâtie). A cette date le plan spécifie que l'habitation appartient à M. Mazuyer, qu´elle est en moellon à 2 étages et qualifiée de "très bonne et belle". En 1809, le cadastre indique deux bâtiments séparés par une vaste cour qui appartiennent à M. de Saint-Léger. Il s'agit de l'hôtel aligné sur la rue Puy de la Bâtie et des anciennes dépendances situées sur le boulevard Louis Dupin, remplacées par une nouvelle maison dans le 3e quart du 19e siècle (voir dossier).

Période(s)Principale : 17e siècle

L'édifice présente à l'arrière une cour jardin fermée. L'élévation principale sur rue est à quatre travées et trois niveaux. Une corniche en brique à modillons ferme l'avant-toit. L'escalier tournant à retours sans jour distribue les logements par palier de l'escalier.

Mursenduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, 2 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Généralité de Lyon - Département de la Loire. Traversée de Montbrison pour la route de Lyon en Auvergne n° 8 en celle de Roanne en Languedoc n° 11. Encre, lavis. Approuvé à l'assemblée des Ponts et Chaussées conformément à la lettre de M de Cotte 1780. D'après l'état envoyé le 28 pluviôse an 6 [16 février 1798] par le Ministre de l'Intérieur pour l'établissement des barrières ; la classification de routes de ce département a été changée presque en entier. La route de Roanne en Languedoc n° 11 de l'itinéraire de la ci-devant Généralité de Lyon est partagée en deux routes dans le nouveau ; la 1ère de St Etienne à Montbrison 2e classe n° 2 et la 2me de Roanne à Montbrison 3e classe n°1. Et la route de Lyon en Auvergne n°8 de l'ancien itinéraire se trouve actuellement sous le n° 5 de la 2me classe et sous le nom de route de Clermont à Lyon par Ambert et Montbrison. À Montbrison le 23 nivôse an 7 [12 janvier 1799]. L'ingénieur en chef du département de la Loire. [signature illisible]. Nota. La route a été ouverte dans cette partie [.] de l'axe prolongée de la rue St Jean. C'est sans doute [.] d'après des projets approuvés depuis l'année 1780 V.S. [vieux style]. [.] ils ne sont pas à la disposition de l'ingénieur en chef [.] département de la Loire. (A. Diana, Montbrison : série C géo 143, feuilles A à O, photocopies)

  • Département de la Loire. Arrondissement de Montbrison. Canton de Montbrison. Commune de Montbrison. Parcellaire de 1809. Section E dite de la ville. Reboul, géomètre, Montbrison, 1809. Papier, encre brune, lavis bleu. Ech. 1/1250e. (AC Montbrison)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Hartmann-Nussbaum Simone - Jourdan Geneviève