Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel de voyageurs, Grand Hôtel d'Albion, puis Grand Hôtel des Alpes, puis Hôtel Moderne, puis Grand Hôtel Mirabeau, puis Grand Hôtel de Manchester, puis Hôtel Mercédès, actuellement immeuble le Mercédes

Dossier IA73001817 inclus dans Avenue de Vornoux, actuellement rue Sir-Alfred-Garrod réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

Appellations Grand Hôtel d'Albion, Grand Hôtel des Alpes, Hôtel Moderne, Grand Hôtel Mirabeau, Grand Hôtel de Manchester, Hôtel Mercédès
Destinations immeuble
Dénominations hôtel de voyageurs, immeuble
Aire d'étude et canton Quartier de la gare
Adresse Commune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Quartier de la gare
Adresse : 12 rue Sir-Alfred-Garrod , 4 rue Henri-Rochefort
Cadastre : 1879 D 420 bis p. ; 2006 CE 282-283

Sur un terrain acheté à la Société des Villes d'eaux, le photographe, André Desgranges, fait construire un hôtel en 1891. Exploité initialement sous l'enseigne Grand Hôtel d'Albion, l'établissement prend le nom de Grand Hôtel des Alpes à la fin de la première année d'exploitation, en novembre 1891. Dés le début de l'année suivante, il change à nouveau d'appellation et devient l'Hôtel Moderne. En 1896, les entrepreneurs Bonna frères construisent une annexe à l'ouest de l'hôtel qui est vendu par André Desgranges, à la fin des travaux, en 1897. L'hôtel est alors vraisemblablement exploité par Claudius Chiron sous l'enseigne Grand Hôtel Mirabeau, qui devient Grand Hôtel de Manchester en décembre 1899. Acquis par adjudication du tribunal par Michel Mermoz en 1906, l'établissement prend le nom d'Hôtel Mercédès. Le nouveau propriétaire fait réaliser d'importants travaux, les matrices cadastrales mentionnent, en effet, un agrandissement en 1907, une construction nouvelle en 1921, puis une autre construction en 1922, démolie trois ans plus tard, et un agrandissement en 1929. Tous ces travaux concernent sans doute l'annexe. Enfin, en 1937, l'hôtel est transformé en appartements par l'architecte André Farde.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1891, daté par source
1896
1921
Auteur(s) Auteur : Bonna Frères, entrepreneur, attribution par source

L'édifice est implanté à un angle de rue. Il se compose de l'hôtel proprement dit et de son annexe plus basse, dans le prolongement à l'arrière. Celle-ci à un étage, couverte en terrasse, atteint la base du premier étage du bâtiment principal et s'organise autour d'un atrium central. L'ancien hôtel compte un sous-sol partiellement enterré, un rez-de-chaussée légèrement surélevé, trois étages carrés et un étage de comble éclairé par des lucarnes. Au rez-de-chaussée, un couloir médian donne accès à l'escalier tournant à retours situé à l'arrière et éclairé par une travée de baies percée au centre de l'élévation postérieure. Le bâtiment, construit en moellons sur soubassement en pierre de taille, est couvert d'un toit brisé en ardoise sur corniche à modillons. Une importante modénature rythme les élévations. Des bossages en table règnent sur la hauteur du rez-de-chaussée et des cordons moulurés délimitent le sommet du rez-de-chaussée et celui du deuxième étage. La verticalité et la symétrie de la façade principale sont accentuées par les pilastres qui ornent les chaînes d'angle et montent de fond sur la hauteur des deuxième et troisième niveaux ; l'accent est mis sur la travée centrale couronnée d'une lucarne à fronton cintré. Sur les façades est et sud, chaque linteau de fenêtre est sculpté de rinceaux de part et d'autre d'une clé en pointe de diamant.

Murs pierre
enduit
Toit ardoise
Étages rez-de-chaussée, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans brisés
croupe brisée
Escaliers
Techniques sculpture
maçonnerie
ferronnerie
Représentations fronton pilastre rinceau palmette enroulement ornement végétal

F-EBE-Collectifs-Aix-les-Bains

Position sur rue
Mitoyen oui
Alignement non
Nombre de façades sur rue 2
Nombre de corps de bâtiments 2
Villégiature oui
Situation de la porte d'entrée centrée
Nombre d'étages 3
Entresol non
Nombre de travées 5
Balcon oui
Balcon filant non
Loggia non
Balcon-loggia non
Décrochement de façade non
Matériaux du gros-oeuvre calcaire
Matériaux des encadrements calcaire
Matériaux des garde-corps fer forgé
Forme du toit toit brisé
Liaison mur-toit corniche en pierre
Cour courette
Puits de lumière non
Sas non
Garage non
Décor de façade recherché
Traitement des angles d'îlots élémentaire
Nombre d'escaliers 1
Escalier 1: emplacement dans-oeuvre
Escalier 1: forme tournant à retours
Escalier 1: situation à l'arrière
Escalier 1: 1ère volée décalée non
Escalier 1: tour d'escalier non
Escalier 1: matériaux bois
Escalier 2: 1ère volée décalée non
Escalier 2: tour d'escalier non
Escalier en pendant non
Immeuble faisant parti d'un ensemble non
Cour commune non
Entrée commune non
Escalier commun non
Façades en rapport non
Traboule non
Distribution des logements par palier de l’escalier
Datation principale 4e quart 19e siècle
Datation secondaire 1er quart 20e siècle
Modifications 1 agrandissement
Phase sélectionné
Typologie immeuble à deux corps de bâtiment en L

PLU 2007 : étoile creuse (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir)

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • ANNEXE 1 Liste des propriétaires des murs

    ANNEXE 1

    Liste des propriétaires des murs

    1879 : Société des terrains de constructions, à Aix pour la Société anonyme immobilière des Villes d'eaux, à Paris (emplacement)

    1891 : Desgranges André, photographe

    1897 : Périnet François, fabricant de papiers à Paris

    1901 : Chiron Claudius, fils de Jacques

    1906 : Mermoz Michel, libraire avenue de la Gare, hôtelier et agent de location rue Garrod

    1930 : Société anonyme des Hôtels Mercédès et St James

    1937 : Société anonyme des Hôtels Mercédès et St James, Farde André, architecte, Mme Richoux-Dussuel

    1939 : Société anonyme des Hôtels Mercédès et St James, Guyon Charles, hôtelier, Coquoz Gaspard, hôtelier, Bertin Gustave, Mme veuve Bonvin Emile, née Chaffot, Bonvin Lucien, Melle Bruant Andrée, Mme Charansonnet Marcel, née Murgier Marie, Farde André, Mme Richoux-Dussuel, Turrel Marie-Claudius

    1943 : Dubédat Pierre, Coquoz Gaspard, Bertin Gustave, Mme veuve Bonvin Emile, Bonvin Lucien, Melle Bruant Andrée, Mme Charansonnet Marcel, Richoux Pierre, Turrel Marie-Claudius ; Bugnard Jean, ébéniste (annexe, 4 rue Henri-Rochefort)

    1952 : Dubédat Pierre, Coquoz Gaspard, Bertin Gustave (la veuve, née Perrier Marie, à partir de 1955), Mme veuve Bonvin Emile, Bonvin Lucien, Melle Bruant Andrée, Mme Murgier Lucie, Vibert Marcel, Turrel Marie-Claudius ; Bugnard Jean

    1962 : Arnaud Clément, époux Martin Marcelle, Coquoz Gaspard, Mme veuve Bertin Gustave, Mme veuve Bonvin Emile, Bonvin Lucien, Melle Bruant Andrée, Mme Murgier Lucie, Vibert Marcel, Turrel Marie-Claudius ; Bugnard Jean

    1965 : Arnaud Clément, Moiroud Jean, époux Hevrard, Mme veuve Bertin Gustave, Mme veuve Bonvin Emile, Bonvin Lucien, Melle Bruant Andrée, Mme Murgier Lucie, Vibert Marcel, Turrel Marie-Claudius ; Bugnard Jean (la veuve, née Briffod Blanche, à partir de 1966)

    1968 : Arnaud Clément, Moiroud Jean, Mme Vibert Marcel, née Bertin Suzanne, Mme veuve Bonvin Emile, Bonvin Lucien, Melle Bruant Andrée, Mme Murgier Lucie, Vibert Marcel, Turrel Marie-Claudius ; Mme veuve Bugnard Jean et Mme Hermitte Antonin, née Bugnard Marie-Thérèse

    1972 : Arnaud Clément, Moiroud Jean, Mme Vibert Marcel, Mme veuve Bonvin Emile, Bonvin Lucien, Melle Bruant Andrée, Mme Murgier Lucie, Otonello Jean, Turrel Marie-Claudius ; Mme veuve Bugnard Jean et Mme Hermitte Antonin

    1974 : les copropiétaires de l'immeuble Le Mercedès ; Mme veuve Bugnard Jean et Mme Hermitte Antonin

    2006 : les copropiétaires de l'immeuble Le Mercedès ; les copropiétaires de l'immeuble 4 rue Henri-Rochefort

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 189, n° 148. Autorisation de voirie accordée à M. Desgranges pour construire un immeuble à destination d'hôtel sur le terrain qu'il a acquis rue Dr Garrod, 20 juin 1891

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 189, n° 181. Autorisation de voirie accordée à Mrs J. Dunoyer et Cie pour faire une tranchée rue du Dr Garrod pour établir une prise d'eau pour alimenter l'immeuble que fait construire M. Desgranges, photographe, 7 juillet 1891

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 189, n° 182. Autorisation de voirie accordée à M. Desgranges pour établir la façade de sa maison à 0,50 en avancement sur la Villa Darphin, soit 0,60 en reculement de sa limite ; autorisation également pour poser une enseigne avec l'inscription : Grand Hôtel d'Albion et faire abattre au plus tôt les 2 arbres trop rapprochés de la façade. [Modification du permis obtenu en juin], 7 juillet 1891

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 189, n° 230. Autorisation de voirie accordée à M. Desgranges, photographe pour prendre le nom : Grand Hôtel des Alpes en remplacement d'Hôtel d'Albion, pour son hôtel situé rue Alfred Garrod, 15 novembre 1891

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 190, n° 1. Autorisation de voirie accordée à M. Desgranges, photographe pour prendre le nom : Hôtel Moderne en remplacement d'Hôtel des Alpes, pour son hôtel situé rue Dr Garrod, 8 janvier 1892

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 190, n° 55. Autorisation de voirie accordée à Mrs J. Dunoyer et Cie pour faire une tranchée rue du Dr Garrod pour pratiquer une prise d'alimentation de gaz pour l'immeuble de M. Desgranges, 29 mars 1892

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 194, n° 152. Autorisation de voirie accordée à Mrs Bonna frères, entrepreneurs à Aix-les-Bains, pour le compte de M. Desgranges, pour construire une annexe au couchant de l'Hôtel Moderne , 23 octobre 1895

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 198, n° 144. Autorisation de voirie accordée à M. Cl. Chiron, maître d'hôtel à Aix-les-Bains, pour changer le nom de l'hôtel qu'il possède rue Garrod, Grand hôtel Mirabeau, en celui de Grand hôtel de Manchester, tout en conservant la propriété du premier nom, 21 décembre 1899

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 205, n° 9. Autorisation de voirie accordée à M. Cl. Chiron, hôtel Manchester, pour construire un branchement d'égout desservant ses eaux pluviales et ménagères dans le collecteur en construction de la rue Garrod, 5 février 1906

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 209, n° 49. Autorisation de voirie accordée à M. Mermoz Michel, propriétaire, pour pratiquer une tranchée avenue Marie pour la construction d'un branchement d'égout, évacuation au collecteur des eaux pluviales et ménagères de l'Hôtel Mercédès, rue Dr Garrod, 6 avril 1910

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 219, n° 18. Autorisation de voirie accordée à Mr M. Mermoz, Hôtel Mercédès, pour pratiquer une tranchée pour la construction d'un branchement d'égout rue Dr Garrod, 22 mars 1922

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 257, n° 1456. Autorisation de voirie accordée à M. Farde, architecte, pour la transformation de l'Hôtel Mercédès, 12 rue Alfred Garrod, en immeuble à appartements en co-propriété, 28 octobre 1937

Documents figurés
  • Annexe Hôtel moderne. M. Dégrange, propriétaire / Bonna Frères, entrepreneurs. Aix-les-Bains, [octobre 1895]. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 22 x 43,5 cm. (AC Aix-les-Bains. 1 O 194, n° 152)

  • Grand Hôtel de Manchester, [papier à en-tête] / Lyon : Papeterie universelle, 1903. 1 impr. photoméc. ; 27 x 21 cm. (AC Aix-les-Bains. Factures)

  • Immeuble en co-propriété. Plan du 2ème étage. N° 3708-12 / André Farde, architecte. Aix-les-Bains, 10 mai 1937. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 42 x 58 cm. (AC Aix-les-Bains. 1 O 257, n° 1456)

  • Grand hôtel Mercédès. [Encart publicitaire] / S.n. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 impr. photoméc. ; 9 x 15 cm. Dans : Abbaye royale d'Hautecombe [Brochure touristique] / La Phototypie Maurice Lescuyer, impr. Lyon [vers 1930]. (AC Aix-les-Bains. BR 80)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Lagrange Joël - Gras Philippe