Logo ={0} - Retour à l'accueil

Galerie marchande place Centrale, pavillon aval

Dossier IA74000798 inclus dans Salle de spectacle et galerie marchande dites place Centrale réalisé en 2006

Fiche

Appellationsplace Centrale, pavillon aval
Dénominationsgalerie marchande
Aire d'étude et cantonAvoriaz - Biot (le)
AdresseCommune : Morzine
Lieu-dit : les Crozats
Adresse : promenade du, Festival , rue des
Traîneaux
Cadastre : 2006 O1 15

Le pavillon aval de la galerie marchande de la Place Centrale est la composante jumelle du Palais du Festival, formant ainsi le coeur de l'opération « place centrale ». La surface commerciale prévue pour 2200 m2 est répartie en trois niveaux (sous sol 700 m2, rez-de-chaussée 800 m2, et étage 600 m2). Le parti pris repose sur des niveaux successifs épousant la déclivité du terrain dans le sens de la longueur et proposant une circulation publique abritée à la fois longitudinale et transversale, reliant la promenade du Festival à la rue des Traîneaux. Le pavillon aval est placé en vis-à-vis du Palais du Festival, délimitant la « place centrale » en deux parties, d'un côté le parvis public ouvert sur les commerces et l'office du tourisme, et de l'autre une cour protégée formant terrasse commerciale. Cette composition résulte du premier projet dessiné en 1982 qui prévoyait de relier les deux bâtiments autour d'une place circulaire bordée par des galeries et surmontée par une galerie supérieure reliant les deux édifices, dans laquelle était prévue l'annexe de la mairie.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1982, daté par source
Auteur(s)Auteur : Labro Jacques architecte urbaniste attribution par source
Personnalité : Brémond Gérard commanditaire
Personnalité : Commune de Morzine commanditaire

Le pavillon aval de la galerie marchande de la Place Centrale est construit sur la pente, comprenant trois niveaux dont un sous-sol encastré dans le terrain. Le sous-sol de hauteur régulière, destiné à une surface commerciale type libre-service, est construit selon une trame orthogonale faite de piliers en béton armé espacés de 5,00 m et 6,00 m avec des parois périphériques qui suivent un profil indépendant de la trame orthogonale porteuse, proposant ainsi un plan aux contours polygonaux. À l'étage, le plan est comparable avec reprise de la trame orthogonale et murs périphériques qui suivent le tracé du niveau inférieur. Le niveau du sol est décalé de 0,40 m à chaque changement de trame. Les espaces sont aménagés sous toiture dans les quatre premières travées côté aval, tandis qu'un troisième niveau est également aménagé sous toiture dans les six travées suivantes. La toiture s'élève vers le pavillon central, par une succession de pans, accompagnant la déclivité du terrain. Ce principe assure l'unité de l'édifice et une continuité entre la partie avale maintenue au niveau du sol et la partie amont dont la hauteur est réglée par le vis-à-vis avec le palais du Festival. La circulation abritée dans la galerie marchande s'effectue sur deux niveaux reliés par un escalier public couvert et vitré du côté des pistes débouchant sur un passage couvert traversant le pavillon de part en part et de plain pied, distribuant les commerces. Élevée sur plan polygonal, la galerie marchande présente une volumétrie animée dont l'effet est renforcé par l'alternance des éléments porteurs de la toiture (piliers ramifiés en béton armé obtenus par évidemment des murs de refend) et des devantures commerciales réalisées en panneaux menuisés placés en retrait ou à l'aplomb du toit. Pour améliorer l'attractivité commerciale, des auvents en charpente bois ont été ajoutés le long des deux parois principales, masquant en partie la volumétrie à facettes multiples de l'édifice.

Mursessentage de planches
béton armé
Toitbois en couverture
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
toit à longs pans inversés
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier en équerre en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier en équerre en maçonnerie
Typologieséquipement polygone en éventail
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Avoriaz 1800. Place centrale. Bâtiment à usage commercial. Lot 342. Plans. J. Labro, C. Marullaz, architectes, J.L.B. ingenierie, 10 mai 1984. Ech. 1 : 50 (AM Morzine) Rez-de-chaussée bas ; Rez-de-chaussée haut ; Etage

  • Avoriaz 1800. Place centrale. Bâtiment à usage commercial. Lot 342. Coupes AA et BB. J. Labro, C. Marullaz, architectes, J.L.B. ingenierie, 10 mai 1984. Ech. 1 : 50 (AM Morzine)

  • Avoriaz 1800. Place centrale. Bâtiment à usage commercial. Lot 342. Façades. J. Labro, C. Marullaz, architectes, J.L.B. ingenierie, 10 mai 1984. Ech. 1 : 100 (AM Morzine)

  • Avoriaz 1800. Place centrale. Bâtiment à usage commercial. Lot 342. Façades développées. J. Labro, C. Marullaz, architectes, J.L.B. ingenierie, 10 mai 1984. Ech. 1 : 50 (AM Morzine)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Lyon-Caen Jean-François - Salomon-Pelen Catherine