Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA73004609 inclus dans Village de Pugny-Chatenod réalisé en 2014

Fiche

Á rapprocher de

  • Ferme
    Pugny-Chatenod, Chef-lieu, R.D. n° 49
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Hauts de l'Albanais
Adresse Commune : Pugny-Chatenod
Lieu-dit : Chef-lieu
Adresse : R.D. n°49
Cadastre : 1730 Su 1003 Propriétaire d'un four à pain n° parcelle 1000. ; 1882 B3 377 (partie est) ; 1958 B3 280 (partie est) ; 2013 B3 280 (partie est)

La ferme étudiée était déjà signalée en 1732 sur la mappe sarde (1730 Su 1002), elle était la propriété de Pierre Pichou dit du Cloux. La famille Pichou possédait également une habitation attenante à celle de Marguerite Pichet ainsi qu’un jardin au-devant de sa propre propriété. En 1880, le cadastre pointe la ferme sous le n° 377, Louis Exertier en est alors le propriétaire, ainsi que le jardin et le four à pain (n° 411 et 412) situés de l’autre côté de la route. Un des membres de la famille Bolon, actuels propriétaires, avait ses grands-parents nommés Exertier ; ils sont encore à ce jour également propriétaires du bassin, du jardin et du four à pain en question (2013 B3 317 à 319). Le cadastre de 1958 pointe le bâtiment sous le numéro 280. L’espace intérieur de la ferme est resté authentique, elle possède encore sa cheminée datée 1831 et, entre autres, son potager avec cendrier.

Les propriétaires actuels de la ferme étudiée possèdent également le bâtiment mitoyen (étudié : IA73004608) et le four à pain qui se trouve plus au sud (étudié : IA73004611). La ferme possédait également une vigne sur Mouxy et sur le bas de Pugny, sans sarto (cabane de vigne) ; elle avait 5 à 6 vaches dont le lait était porté à la fruitière. Le four à pain précédemment cité est attaché à la ferme.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1831, porte la date

La ferme est mitoyenne à une autre (étudiée : IA73004608) appartenant au même propriétaire. Le bâtiment, inscrit dans une pente modérée, possède un étage de soubassement à l’ouest accessible par un passage voûté situé le long du mur gouttereau sud. Au fond de ce passage, comme souvent, se trouve une niche, et une double porte à gauche, avec arc surbaissé, ouvre sur une cave à vin et pommes de terre voûtée en berceau abritant des tonneaux. Au fond de la cave se trouve un placard mural, percé en son fond d’un petit soupirail.

Au rez-de-chaussée surélevé, au-dessus de la cave, se trouvent une cuisine suivie, en profondeur, d’une chambre. Le premier espace comprend sur ses murs latéraux un placard mural fermé par des portes en bois ; à gauche de la porte, une fenêtre éclaire la pièce et abrite en partie basse un potager placé au-dessus d’un cendrier. Contre le mur du fond, commun avec la chambre, se trouve une cheminée aux jambages et tablette en molasse ; sur cette dernière est gravée la date 1831 au centre d’un cartouche. A droite de la cheminée, une porte permet d'accéder à l’unique chambre ; dans le mur nord se trouve un placard mural, « réfrigéré » par deux jours superposés orientés au nord, et une fenêtre avec un linteau en arc délardé. Au logis succèdent une étable (avec double porte et petite baie d’éclairage) et une grange avec double porte également, et encadrement en bois.

Les murs de la ferme sont en moellons de calcaire et sont enduits à la chaux. La toiture à double toit est couverte en tôle ; la charpente, côté mur gouttereau sud, repose sur des aisseliers, et son extension permet à la façade d’être protégée par un avant-toit, fermé par des planches.

Murs calcaire moellon enduit
Toit acier en couverture
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couvrements voûte en berceau, en tas de charge
voûte en berceau
Couvertures toit à longs pans
Typologies ferme à juxtaposition

F-JDT-Fermes-Bauges

Implantation dans le parcellaire sur cour
Mitoyenneté oui
Emplacement de la façade principale gouttereau ou grand côté
Pignon à redents non applicable
Niche à statuette non applicable
Matériaux d'encadrement des ouvertures du logis calcaire
Type de linteau de la porte du logis droit
Type de piédroit de la porte du logis assemblé
Accès au logis plain-pied
Emplacement de la cuisine rez-de-chaussée surélevé
Emplacement des chambres par rapport à la cuisine au même niveau
Distribution des pièces du logis intérieure sans couloir
Couronnement de l'élévation avant-toit fermé
Débord de toiture débords inégaux par extension en façade
Cave à vin oui
Alpage non
Grange non
Chai non
Scierie non
Type de linteau des portes de la grange-étable droit
Pont non applicable
Implantation dans la pente perpendiculaire
Statut de la propriété propriété privée
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Monnet Thierry - Guibaud Caroline