Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ensemble de trois immeubles sur rue avec atelier à l'arrière

Dossier IA69006645 inclus dans Grande rue de la Guillotière réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

  • Immeuble
    Lyon 7e, la Guillotière, 160 grande rue de la Guillotière
  • Immeuble
    Lyon 7e, la Guillotière, 162 grande rue de la Guillotière
  • Maison
    Lyon 7e, la Guillotière, 158 grande rue de la Guillotière
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations immeuble, atelier
Aire d'étude et canton Lyon Guillotière
Adresse Commune : Lyon 7e
Lieu-dit : la Guillotière
Adresse : 158-162 grande rue de la Guillotière
Cadastre : 1825 H 362, 363, 355, 356 ; 1999 AK 61

En 1825, cet ensemble comprend plusieurs bâtiments. Un immeuble sur rue (H 362), correspondant aux actuels 158 et 160 grande rue, et formant déjà la rupture d'alignement existante entre les deux immeubles, posséde une petite cour à l'arrière et se prolonge à l'ouest par un long corps de bâtiment. La parcelle H 363, cadastrée comme terre, est bâtie peu avant 1825. A l'arrière de ces immeubles, se trouvent divers bâtiment et terrains : un long bâtiment rural avec cour (H 355) et un jardin (H 364). Dans le courant du 19e siècle, l'immeuble H 362 est profondément remanié dans sa partie occidentale et partagé entre un immeuble sur rue moins profond et un long bâtiment en rez-de-chaussée à l'arrière occupé en 1871 par une corderie (Girerd jeune, cordier, cité dans l'Annuaire Fournier). De l'autre côté de la cour, le bâtiment rural est transformé en maison d'un étage, construite en pisé. En 1913, l'ensemble appartient à Tixier, puis en 1922 à sa veuve ; le plan au 1 : 500 de la ville indique un puits commun à l'est avec l'immeuble voisin 162 grande rue (AC Lyon.S 250, 1922). Le jardin de l´immeuble voisin 162 grande rue est occupé en 1871 par un entrepôt de vins appartenant à Dupoyer, marchand de vins en gros, et ouvrant 11 rue Tourville. En 1922, cet ensemble appartient à la veuve Vial, puis en 1938 à Talagrand qui rassemble cette propriété avec la propriété voisine à l'ouest et fait construire une usine avec sheds à l'arrière des bâtiments sur rue : permis de construire déposé en 1948 pour la couverture en sheds, projetée par l'architecte Camille Bidot, construction réalisée en 1951 (le plan de la Ville montre l'occupation complète des cours au sud des 160 et 162 grande rue par des bâtiments couverts en sheds). En 1979, Talagrand a également étendu son emprise sur les 13 et 15 rue Tourville, et comblé la dent creuse du 11 (AK 59, 22, 51).

En 2017, demande de permis de démolir déposée à la Direction de l'aménagement urbain de la ville de Lyon : démolition totale de 5 bâtiments, place Stalingrad (secteur Guillotière) : 3 immeubles sur rue, maison en cœur d’ilot avec piscine, usine toiture shed, dépendances diverses.156-162 gde rue de la Guillotière (7e AK 27 et 61). Pour construction d’un immeuble de 44 logements R+4 + attique +2 sous-sols (Foncière Immobilière Lyonnaise / OKHO architectures)

Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle

Cet ensemble comprend trois immeubles sur rue, avec à l'arrière plusieurs constructions de niveaux différents, dont un vaste atelier couvert en sheds

Couvertures shed
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Chalabi Maryannick - Guégan Catherine