Logo ={0} - Retour à l'accueil

Demeure dite château de Bullieu (détruit), communs

Dossier IA42003423 réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéescommuns
Dénominationschâteau, communs
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Savigneux
Lieu-dit : Bullieu
Cadastre : [180 ] F 76 ; 1997 F 455, 24

Le lieu de Bullieu apparaît dans la documentation dès le milieu du 13e siècle (Dufour). Salomon (1913) date le "château" de Bullieu du 16e siècle, et donne l'historique des propriétaires à partir du 17e siècle (familles Relogue, puis Dupuy de Bullieu et Riverieulx de Varax à la fin du 18e siècle). L'aile de communs, au nord-est du château, présente des remplois de pierres moulurées datables du 15e ou 16e siècle. Cependant l'édifice photographié par l'abbé Bégonnet en 1904 (et gravé dans l'ouvrage de Salomon) paraît plus probablement dater du 18e siècle (linteaux en arc segmentaires), ce que confirme Le Forez pittoresque... : "un édifice carré, du siècle dernier. Des fossés encore en eau l'entourent". Ces fossés délimitant sur trois côtés une plateforme rectangulaire sont dessinés sur le plan cadastral de 1809 (parcelles F 76, château et cour ; F 77, jardin ; F 78, fossé. L'emprise est encore dessinée sur la feuille de 1997). Bullieu appartient au début du 19e siècle à Guillaume Boyer du Montcel ; sa fille, épouse de Nantes, reçoit le domaine en 1853. Sur le plan cadastral de 1809, le château et ses dépendances sont représentés avec une parcelle bâtie unique, qui englobe la demeure et les deux ailes qui la précédaient, encadrant sans doute une avant-cour ; au 19e siècle, une cour de communs se développe du côté de l'aile nord-est, et une ferme (voir IA42003425) du côté de l'aile sud-ouest. Le château et ses communs sont cités dans l'acte de vente du domaine à Eugène Déchelette, en 1904 : "une maison bourgeoise connue sous le nom de château de Bullieu avec cour et bâtiments d'exploitation, colombier (...) jardin (...) formant les terrains dite de réserve, le tout situé sur la commune de Savigneux" (lacte mentionne ensuite le "domaine du château", IA42003425, et le "domaine de Midi", IA42003426 ; Savigneux hier...). Le château est acheté en 1904 aux héritiers de Nantes par Eugène Déchelette, administrateur de la Banque de France à Roanne ; le domaine comprend alors 182 ha, avec les étangs Grand Chambaray et Perrache. À la mort d'Eugène Déchelette en 1906, deux de ses filles héritent l'une le château, l'autre la ferme située à proximité (ou domaine de Midi, voir IA42003426). Gerest mentionne la vente du domaine de Bullieu, en 1935, par les Jullien de Pommerol à Jean Dupret (négociant à Usson-en-Forez, propriétaire de Montagnac, à Saint-Hilaire-Cusson-la-Valmitte, voir IA42000324). L'ancien château ou maison a été démoli en 1956 et remplacé par une maison ou pavillon édifiée par Edmond Brunel, entrepreneur à Savigneux (renseignement oral). L'habitation des communs a été construite ou reconstruite au début du 20e siècle.

Période(s)Principale : 18e siècle
Secondaire : 16e siècle

La demeure ou château de Bullieu était consituée d'une maison de maîtres encadrée de deux cours, la cour des communs au nord-est et la cour de la ferme au sud-ouest. Au sud-est s'étendait un jardin rectangulaire bordé de fossés. La maison, de plan carré, avait un étage carré et un comble à surcroît. La façade sud avait cinq travées, avec une travée centrale plus haute, formant une sorte de tour avec au dernier niveau un oculus contenant une cloche. Cet édifice était en moellon de granite, avec encadrements en pierre de taille (linteaux en arc segmentaire) ; le toit était à croupes ou en pavillon, en tuile écaille. Les communs délimitent une cour rectangulaire, bordée au sud-ouest par un une grange-étable, avec un hangar en retour ; au nord-est de la cour se trouvent une porcherie et une habitation (avec sous-sol, rez-de-chaussée et comble ; remaniée). Les bâtiments sont en moellon de granite, avec des encadrements en granite (pierres d'encadrements à cavet, en remploi ; arcs de décharge en brique sur les ouvertures supérieures, après surélévation au 19e siècle). Les toits sont à longs pans, avec croupes sur la grange-étable, en tuile creuse.

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse
Couverturestoit à longs pans
croupe
États conservationsdétruit, vestiges
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • [Vue du pavillon de Bullieu] / abbé Bégonnet (photographe). 1 photogr. pos. : tirage photographique argentique sur papier citrate (?). 12,4x17,8. 1er quart 20e siècle, 1904 (Bibl. Diana, Montbrison. Fonds Brassart. Boîte Montbrison II cotes 5080 à 5110, cote 5101). Inscription au revers : Octobre 1904 - abbé Bégonnet.

Bibliographie
  • DUFOUR, J.-E. Dictionnaire topographique du Forez et des paroisses du Lyonnais et du Beaujolais formant le département de la Loire. Mâcon : imprimerie Protat frères, 1946.

    col. 120
  • GEREST, Henri. Ainsi coule le sang de la terre... Les hommes et la terre en Forez - XVIIIe-XXe siècles. Saint-Etienne : Université de Saint-Etienne, 2005

    p. 213
  • SALOMON, Emile. Les châteaux historiques : manoirs, maisons fortes, gentilhommières, anciens fiefs du Forez et des enclaves du Lyonnais, du Beaujolais et du Macônnais qui ont formé le département de la Loire ; ill. par le Vicomte Gaston de Jourda de Vaux et Henry Gonnard. Réimpression de l'édition de Hennebont de 1916, 1922, 1926. Marseille : Laffitte, 1979. 3 Vol. (446-464-361 p.) : ill.; 30 cm

    T. III, p. 61-63
  • Savigneux hier et aujourd'hui. LATTA, Claude (dir.). Malesherbes : Maury imprimeur SAS, 2005

    p. 74, 75
  • THIOLLIER, Félix. Le Forez pittoresque et monumental, histoire et description du département de la Loire et de ses confins, ouvrage illustré de 980 gravures ou eaux-fortes, publié sous les auspices de la Diana... Lyon : Imprimerie A. Waltener, 1889 (2 vol.)

    p. 286
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry