Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

cité Dortan

Dossier IA01000580 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations cité ouvrière
Aire d'étude et canton Rhône-Alpes patrimoine industriel - Oyonnax
Hydrographies Bienne
Adresse Commune : Dortan
Adresse : rue du Stade , rue de la Bienne , rue de Biennant
Cadastre : 2010 AD 185,186,188,189,192-197 ; 201-209,211,218,226,287 ; 422,485-497 ; 669

La commune de Dortan, actuellement 2000 habitants, est localisée à 10 km au nord d'Oyonnax, dans l'Ain.

Ce village a été entièrement brûlé par l'armée allemande le 21juillet 1944. Peu après la guerre, une cité provisoire a été construite à 500 m du village, pour accueillir les habitants sinistrés. Parmi eux, 130 personnes avaient été hébergées au château de Dortan. D'autres avaient trouvé refuge chez des parents ou amis en dehors du village. En novembre 1945, 650 sinistrés retrouvaient un logis dans cette cité provisoire construite en urgence. La démolition des ruines et la reconstruction de 141 maisons individuelles à Dortan durera 10 ans.

Cette cité témoigne de la politique de reconstruction mise en place à cette période. Elle est composée d'une cinquantaine de baraquements construits dans l'urgence et qui sont actuellement habités en partie (environ la moitié). Des jardins ouvriers sont connexes à la cité en bordure de la Bienne. En 1958, la cité est rétrocédée à la municipalité.

En 2017, la commune de Dortan prévoit un programme de démolition d'une grande partie des baraquements, tout en gardant quelques maisons à titre de témoins d'une page très forte de l'Histoire de la Seconde Guerre mondiale. Ce programme a pour but de reconstruire un nouveau quartier de logements moins vétuste (avec un bailleur social). Une association d'habitants de la commune s'est créée pour sauvegarder la cité Dortan.

Ce dossier devrait être accompagné par un diagnostic patrimonial (Anne-Sophie Robin, Architecte du Patrimoine, Atelier de la Grande Côte) ainsi que par une étude ethnologique (DRAC - Auvergne-Rhône-Alpes).

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1945

Il s'agit d'une cinquantaine de baraquements datant de 1945 de style "maison en bande" en rez-de-chaussée. Une toiture à deux pans avec charpente en bois et une couverture en tuiles mécaniques reposent sur des murs porteurs en béton recouvert d'un enduit. Selon la longueur du baraquement, il y a une ou deux entrées, indiquant un ou deux logements. L'entrée s'effectue sur rue et vient s'installer dans l'espace entre deux baraquements un jardin. Se dégage ainsi une typologie avec des variations selon le nombres de travées : exemple, façade sur rue : composée de 5 travées (deux fenêtres, une porte, deux fenêtres), une porte et un garage en pignon. La récupération des eaux pluviales s'effectue par des gouttières localisées entre deux fenêtres et menant directement dans les égouts. Côté rue, des jardinières accompagnent l'entrée des baraquements.

La cité est organisée à l'intérieur de trois grandes rues, rue du Stade, rue de la Bienne et rue de Biennant. Elle se compose autour d'un noyau central (parcelles 201, 207-494) où se trouvait l'ancienne mairie entourée de commerces, de locaux d'associations, de clubs dédiés aux habitants. Autour de cette "place centrale", se déploient les parcelles avec les baraquements d'habitation. L'entrée de la cité s'effectue par la rue de Biennant au Sud-Est. Le découpage parcellaire crée un axe fort entre l'entrée de la cité et l'entrée de la mairie, et s'accorde de façon harmonieuse avec la partie haute de la commune, la cité servant de passage à un grand paysage.

(dossier en cours)

Murs
enduit
moellon
Toit tuile mécanique
Couvertures toit à longs pans

Dossier en cours

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • Plaque commémorative de la commune

    "Mémorial du Martyr"

    "Mercredi 12 juillet 1944, les troupes allemandes entrent dans DORTAN, petite cité paisible vivant principalement de la tournerie de bois.

    Les soldats assassinent le curé du village. Ils tuent à coup de hache un homme qui fendait du bois. Ils pillent les maisons, violent des femmes.

    Les officiers occupent le château. Les hommes de troupe logent dans les maisons désertées par la plupart des Dortanais qui se sont réfugiés dans les bois.

    Sept hommes et une femme sont fusillés sur la commune. Certaines femmes restées au village sont prises en otage et doivent faire la cuisine pour les occupants.

    Chaque matin, les soldats allemands font des exercices sur la place; Le soir, ils partent à la recherche des maquisards.

    Mercredi 19 juillet 1944, onze heures du soir, un camion transportant seize maquisards francs-tireurs partisans français arrivent au château.

    Ils ont été pris dans la forêt d'Echallon au lieu dit "Le FOUGET". Le lendemain, un officier allemand donne l'ordre aux otages de se rendre au château.

    Vendredi 21 juillet 1944 dès l'aube, les nazis à l'aide de grenades incendiaires mettent le feu à toutes les maisons avant de s'enfuir.

    175 immeubles sont entièrement calcinés. Le château sera épargné. Le commandant allemand laissa ce message :

    " A la population française ! Quoique ce château servait pour les terroristes. Comme forteresse et refuge, les troupes d'occupations l'ont conservé considérant que c'est un monument d'une valeur culturelle considérable. Le Commandant "

Références documentaires

Documents d'archives
  • 3 Z 65, 67, 68 : Sous-préfecture de Nantua, administration

    communale de Dortan (1940-1962).

    1228 W 163 : Administration communale de Dortan

    (1944-1962).

    1533 W 483 à 488 : Archives de l’Equipement, reconstruction

    de Dortan (1945-1969) :

    1533 W 483 Déblaiement et arasement : métrés des immeubles

    sinistrés, plans, décomptes des travaux exécutés, avenants, situation des

    travaux exécutés, plans, correspondance. 1945-1955

    1533 W 484 Transfert des terrains : arrêtés et

    circulaires du Ministre de la reconstruction et de l'urbanisme, arrêtés

    préfectoraux, délibérations municipales, états des terrains provenant de

    l'ancienne voirie communale ou incorporés dans la nouvelle, état des terrains

    cédés par l'association syndicale de remembrement de Dortan à la voirie

    nationale, avis de l'ingénieur, plan parcellaires, plan de masse, liste des

    propriétaires, notes de service, correspondance. 1945-1956

    1533 W 485 Révision des marches : détail estimatif,

    rapports, notes, plans, correspondance. 1947

    1533 W 486

    Travaux d'aménagement de la cité provisoire : marché de gré à gré,

    procès-verbaux de réception provisoire, mémoire définitif des travaux exécutés,

    devis estimatif, correspondance. 1947-1949

    1534 W 487 Demande d'autorisation de

    programme pour la construction définitive des chausses : estimation

    sommaire de la dépense, notice, plan, correspondance. 1953

    1533 W 488 Aménagement des bâtiments communaux :

    rapport de l'ingénieur, avis d'autorisation d'emprunt.

    1534 W 825 : Archives de l’Equipement. Dortan,

    constitution et fonctionnement de l’association syndicale : arrêtés

    préfectoraux, statuts, délibérations municipales, rapport du subdivisionnaire,

    état parcellaire, plans parcellaires, plans, état des immeubles transférés à

    l'association syndicale, liste alphabétique des propriétaires dont les

    immeubles sont transférés à l'association, livre d'enregistrement des mandats,

    carnet d'enregistrement des dépenses, coupures de presse, avis d'enquête,

    procès-verbaux d'enquête, rapport du commissaire de remembrement, liste des

    membres de l'association, états des terrains dont la propriété est transférée

    de plein droit à l'association, correspondance. 1947-1954

    1534 W 832 : Archives de l’Equipement. Dortan, projet :

    arrêtés préfectoraux, délibérations de l'association syndicale de remembrement

    de Dortan, procès-verbal d'enquête, décisions de la commission spéciale,

    rapport justificatif du commissaire au remembrement, fiches individuelles de

    renseignements, états comparatifs des surfaces et valeurs, plans de

    remembrement, registre des comptes individuels, plans des zones d'égale valeur

    après remembrement, coupures de presse,

    correspondance. 1951-1952

    1534 W 856 à 857. Archives de l’Equipement, reconstruction de

    Dortan (1945-1959) :

    1534 W 856 Circulaire ministérielle, arrêtés

    préfectoraux, délibérations municipales, liste des membres de l'association

    syndicale de reconstruction, comptes-rendus de réunion, coupures de presse,

    procès-verbal d'adjudication, procès-verbal d'enquête, rapport de l'inspecteur

    départemental de l'urbanisme et de l'habitation, rapports de l'ingénieur,

    enquête documentaire, programme d'aménagement, rapport justificatif, rapport du

    subdivisionnaire, avant-métré, bordereau des prix, détail estimatif, mémoire

    descriptif, devis particulier, plans, correspondance. 1945-1959

    1534 W 857 Enquête de servitudes pour la

    reconstruction du réseau électrique sinistré : arrêtés préfectoraux, avis

    du maire, avis de l'ingénieur en chef, état des propriétaires, registre de

    l'enquête, notice explicative, procès-verbal du commissaire-enquêteur,

    certificats de notification, plan, correspondance. 1952

    AD Ain
Périodiques
  • article du Progrès : la cité provisoire : Dortan, des ruines au renouveau, jeudi 20 juillet 2017.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Halitim-Dubois Nadine - Orlandi Marie