Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cheminée de la grande salle

Dossier IM42002185 réalisé en 2005

Fiche

Voir

Dénominationscheminée
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Chalain-d'Uzore
Lieu-dit : le bourg
Emplacement dans l'édificeaile est
grande salle

Dans le 3e quart du 16e siècle (sans doute dans la continuité du chantier de la Bastie d´Urfé, entre 1548 et 1558), Claude de Lévis-Couzan, qui possède le château depuis 1535, y fait réaliser une campagne de travaux d´aménagement et de décoration. Il dote la grande salle d´une porte à encadrement et vantaux sculptés, d´une cheminée monumentale (datée 1562), et sans doute d´autres aménagements intérieurs (plancher, plafond...) dont ne subsistent que la porte haute reliant la grande salle à l´étage de l´aile est (étudiée, IM42002183) et des éléments de décor d´architecture (voir description du château, IA42002971). Sur les portes de l´aile est et sur la cheminée de la grande salle sont inscrites des sentences en latin, qui soulignent le bon gouvernement prôné par le maître des lieux, mais aussi sa confiance dans la grâce divine, selon le courant de pensée issu du Concile de Trente. Au 19e siècle (?), la grande salle a été divisée en deux niveaux par un plancher intermédiaire qui venait butter sur le manteau de la cheminée, au-dessus du linteau. Au niveau supérieur, le couronnement servait de banquette pour exposer des fragments lapidaires. On devine parmi eux des pierres sculptées d'armoiries (dont une clef de voûte ?) : il s'agit peut-être des "trois écussons très bien ornés" décrits sur le "tableau" de la cheminée par Révérend du Mesnil dans le compte-rendu de l'excursion de 1880 (il voit sur le premier les armoiries de Jean de Luzy, baron de Quérières, et de Marie Dodieu qu'il épouse en 1642 ; sur le deuxième, les armoiries de Charles de Neuville, gouverneur du Lyonnais en 1612 ; sur le troisième, celles d'Antoinette de Beauvau, femme de Pierre d´Urfé, morte en 1539). Révérend du Mesnil (ni le Forez pittoresque...) ne donne pas le relevé de l'inscription, alors masquée par le plancher intermédiaire ; on en distingue cependant les deux premières lettres sur la photographie prise à la fin du 19e siècle. Le plancher intermédiaire semble avoir été supprimé avant les travaux entrepris par Auguste Cholat en 1915, puisque la cheminée est dessinée dans son intégralité (sans l'inscription) dans le Forez pittoresque et monumental, publié en 1889. La jonction entre la corniche et le couronnement a l'air reprise, et le couronnement de la cheminée a peut-être été remonté (il est rejointé au ciment).

Période(s)Principale : 3e quart 16e siècle
Dates1562
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Lévis-Couzan Claude de commanditaire

Cheminée engagée dans le mur nord de la grande salle. Manteau à linteau droit surmonté d'un couronnement à décor sculpté en relief et table portant une inscription, en grès à décor en bas-relief et décor peint doré (frises de motifs décoratifs en relief, filets, inscriptions).

Catégoriessculpture
Matériauxgrès, décor en bas-relief, peint faux or
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographieschute végétale
perles
chapiteau ionique
cannelure
fleur
feuille
rai de coeur
enroulement
feuille d'acanthe
volute
rosace
tresse
sirène oiseau
vase
bucrane
denticules
ove
Précision représentations

Piédroits à jambage orné de chutes de fruits, frise de perles et olives sur la base, fragment de pilier cannelé en partie supérieure, surmonté d'un chapiteau ionique dont le coussinet et les volutes présentent une tige feuillagée terminée en fleurs à quatre pétales, abaque lisse. Architrave à trois fasces bordées (de bas en haut) d'une frise de perles et olives, puis de deux frises de rais de coeur (de taille croissante). Frise : au centre, médaillon ovale contenant un motif en croix grecque formée de volutes affrontées, entourré d'oves et d'un cartouche formé de volutes adossées ; de part et d'autre, frise de motifs formés d'un bouquet de feuilles encadré de feuilles terminées par un enroulement. Corniche moulurée sur une frise de consoles à feuilles d´acanthes. Couronnement : plinthe à décor de rameau feuillagé avec au centre un cartouche ovale (contenant la date) encadré de volutes, rosaces aux extrémités. Partie intermédiaire : au centre, table carrée (avec inscription) dans un cadre à motif de tresse, encadré de pilastres ornés de motifs végétaux. De part et d´autres, des sirènes oiseaux (?) dont les corps se terminent en feuillages et volute ornée de triglyphe sont affrontés à un vase orné d'un bucrane posé sur l'angle du manteau. Corniche sommitale à frise de denticules, d´oves et de rais de coeur.

Inscriptions & marquesinscription, peinte, sur l'oeuvre, latin
date, sculptée, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription peinte en lettres capitales dorées, sur la table au milieu du couronnement : LAEVA EIVS SVB CAPITE MEO (la main de Dieu est sous ma tête). Date sculptée en relief et dorée à la base du couronnement : 1562.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre immeuble, 1980/06/11

Références documentaires

Documents figurés
  • [Partie inférieure de la cheminée de la grande salle] / 1 photogr. pos. : tirage argentique sur papier albuminé 12,7x17,2 cm. [s.d.] 4e quart 19e siècle (Bibl. Diana. Fonds Brassart, cote 5065).

  • [Partie supérieure du linteau de la cheminée de la grande salle] / 1 photogr. pos. : tirage argentique sur papier albuminé ; 6,4x17,4 cm. [s.d.] 4e quart 19e siècle (Bibl. Diana. Fonds Brassart, cote 5065). On distingue des fragments lapidaires posés sur la cheminée : le fragment de bas-relief représentant une femme armée d´une hache, autrefois remployé dans le mur du pigeonnier ; un balustre ; une clef de voûte armoriée ( ?).

  • 445. - Cheminée du château de Chalain d´Isoure. Dessin de Beauverie, d´après une photographie de E. Brassart. / Charles Beauverie (dessinateur) ; Eleuthère Brassart (photographe). 1 est. (ill.). Dans "Le Forez pittoresque et monumental", 1889, vol. I, p. 270, ill. 445.

Bibliographie
  • THIOLLIER, Félix. Le Forez pittoresque et monumental, histoire et description du département de la Loire et de ses confins, ouvrage illustré de 980 gravures ou eaux-fortes, publié sous les auspices de la Diana... Lyon : Imprimerie A. Waltener, 1889 (2 vol.)

    p. 271
Périodiques
  • CHOLAT, Auguste. De quelques inscriptions dans les châteaux de la Renaissance au pays d'Astrée. Bulletin de la Diana, t. XXXIX, n°8, 1966

    p. 324
  • REVEREND DU MESNIL, Clément-Edmond. Rapport sur l'excursion archéologique faite par la société de la Diana à Moingt, Champdieu, Chalain-d'Uzore et Montbrison, les 6 et 7 juillet 1879, Bulletin de la Diana, t. 1, n°6, 1880

    p. 230-236
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline