Logo ={0} - Retour à l'accueil

Château de Fétan

Dossier IA01000068 réalisé en 1991

Fiche

AppellationsChâteau de Fétan
Parties constituantes non étudiéesparc, cour, fontaine, tonnelle, puits, chapelle, hangar agricole, moulin, canal de navigation
Dénominationschâteau
Aire d'étude et cantonTrévoux
Hydrographiesun bief du Formans
AdresseCommune : Trévoux
Lieu-dit : Fétan
Adresse : route de
Saint Bernard
Cadastre : 1823 A 255, 258, 258 BIS, 259 ; 1984 AB 167 A 170, 144, 253, 267, 269

Autour du moulin de Bezan, attesté au 13e siècle, se constitue un domaine qui appartiendrait vers 1330 à la famille de Fétans. Une maison forte y existe en 1580. Antoine Jacquet, maître des postes à Lyon, l'achète avec le moulin en 1585, et c'est en sa faveur qu'Henri de Bourbon érige le fief de Fétan en 1601. Gaspard Jacquet, son fils, conseiller et secrétaire du roi, en obtient la confirmation en 1603. Il construit le château actuel en 1622-1623 (dates gravées sur les culs-de-lampe des échauguettes sud-est et sud-ouest de l'aile gauche) , en intégrant un corps de bâtiment plus ancien, à l'extrémité orientale de l'aile droite. Plusieurs seigneurs se succèdent dans la possession du fief qui appartient en 1789 à J. François Trollier. En 1823, la parcelle contenant château, moulin, sol et cour est cadastrée au nom Mme de Beligny (née Trollier) , qui effectue des transformations : démolition en 1842 (probablement de dépendances) , reconstruction en 1843-1844. Des remaniements sont visibles dans l'élévation postérieure du corps de portique (garde-corps au chiffre des Béligny) et les fenêtres de l'étage des façades sur cour, murées ou dépourvues de leur croisée. Contre l'élévation nord-est de l'aile droite, le collage évident d'un corps qui faisait partie de la ferme attenante, parait remonter au 17e siècle, mais fut surélevé au 19e. La ferme, vendue, a été démolie vers 1970. Il subsistait un hangar à colonnes de pierre dorée aujourd'hui écroulé. Le moulin a cessé son activité peu après 1855 : une partie des bâtiments est encore debout, ainsi que la roue en place sur le bief

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 1er quart 17e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Dates1622, porte la date, daté par source
1623
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Bâtiment en moellons de calcaire, baies et éléments de décor en pierre de taille (pierre dorée) , échauguettes en brique ; avant cour au S.E., vestiges du moulin au N.E., parc à l'ouest, mur de clôture garni d'une tour sur l'angle S.O. ; château de plan en U autour d'une cour ouverte, longée par le bief ; un corps de portique relie les deux ailes de logis, dont le parti d'élévation à travées sur cour se répond sans être identique ; escalier en vis contre l'élévation droite de l'aile droite, escalier tournant à retours dans chacune des ailes, paliers voutés d'arêtes

Murscalcaire
moellon
appareil mixte
Toittuile creuse
Plansplan symétrique en U
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couvrementsvoûte d'arêtes
en brique
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
noue
croupe ronde
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier tournant en maçonnerie
escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
Typologiescorps de portique
États conservationsrestauré
Techniquessculpture
ferronnerie
Précision représentations

ordre antique : superposition ; fronton ; coquille ; mascaron" § "sujet : encadrement à fronton et pilastres cannelés superposés, support : portes d'entrée des ailes ; sujet : vasque à godrons, support de mascaron en relief méplat, support : fontaine adossée, élévation sur cour, aile droite ; sujet : chiffre JSB, support : garde-corps en ferronnerie, au centre, élévation postérieure ouest

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablescheminée, escalier
Protectionsinscrit MH partiellement, 1973/01/30
Précisions sur la protection

façades et toitures

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève