Logo ={0} - Retour à l'accueil

Centre de loisirs PTT Azurèva : Villages de vacances Azurèva

Dossier IA73003059 inclus dans Centres de loisirs : Villages de vacances Azurèva et Horizons nouveaux réalisé en 2009

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

HISTORIQUE

Le village de vacances « Azurèva » est construit par la « Fédération Vacances PTT », association de vacances créée en 1952 par des agents de l´administration des PTT (Postes, Téléphone, Télécommunication, administration devenue depuis trois entreprises privées distinctes, France Télécom en 1988, La Poste en 1991 et Orange en 2000). À l´instigation de René Guémas, militant mutualiste, dès 1949, plusieurs familles et groupes d´employés des PTT se lancent dans un projet de mutualisation de leurs frais de vacances, chacun alimentant la caisse commune selon ses revenus. La première expérience a lieu à La Trinité-sur-Mer avec la location d´un château. En 1952, l´association se crée pour acquérir un site. L'été suivant, le premier village est créé à Pornichet à proximité de Nantes. Le second en 1958 à la Londe-les-Maures, dans le Var. Avec le besoin important de vacances aux sports d´hiver, la Fédération Vacances PTT, qui, en 1974, ne possède en montagne qu´une structure d´accueil de 100 lits à la Clusaz, décide en 1975 de s´associer au projet des Karellis. Le projet est adopté en janvier 1976. Le village est ouvert le 2 juillet 1978. Le centre Azurèva est le dernier centre de vacances construit dans la station des Karellis. Le projet est étudié en 1976 par l´Atelier d´Architecture en Montagne. Le permis de construire est délivré en décembre 1976. Le chantier se déroule sur deux saisons et le village de vacances ouvre pour la saison d´été 1978. Le village de vacances a une capacité de 400 lits. La Fédération Vacances PTT devient en 2001 Azurèva qui gère 38 villages de vacances accueillant en 2012 une clientèle issue pour 40% de La Poste, 14% de France Télécom et Orange, et pour le reste de comités d´entreprise (Décathlon, Super U, Macif, GMF, ...) démarchés par la structure associative. Le bâtiment a conservé son caractère d´origine décrit par les concepteurs de l´A.A.AM. ainsi : « le centre de vacances comprend un soubassement abritant les locaux collectifs principaux (restaurant, cuisine, administration, salons divers) dominé par une superstructure regroupant les chambres. Cette disposition permet un arrangement compact des volumes et assure par la hiérarchisation des zones bruyantes une bonne dissociation des étages résidentiels et des parties collectives ». Des travaux successifs sont conduits sous la direction de l´A.A.M. en 1984 et 1989 pour des adaptations et agrandissements de locaux dans les parties communes. En 1993, le logement du directeur est agrandi sous la direction de Jean-Paul Charrière architecte à Saint-Jean-de-Maurienne. En 2000, le projet de requalification et d´agrandissement des parties communes avec création d´un centre de remise en forme, est lancé sous la direction de Jean-Paul Charrière architecte. Les sanitaires sont recomposés et le mobilier des chambres est renouvelé en 2001.

AppellationsVillages de vacances Azurèva
Parties constituantes non étudiéesimmeuble
Dénominationscentre de loisirs
Aire d'étude et cantonLes Karellis - Saint-Michel-de-Maurienne
AdresseCommune : Montricher-Albanne
Lieu-dit : Plan des Granges
Cadastre : 2009 C03 855, 856 partie, 860, 861
Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1976, daté par source
1984
1993
2000
2004
Auteur(s)Auteur : Orth Jean-Gustave architecte attribution par source
Auteur : Rey-Millet Guy architecte attribution par source
Auteur : Atelier d´Architecture en Montagne
Atelier d´Architecture en Montagne
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
agence d'architecture attribution par source
Auteur : Charrière Jean-Paul architecte attribution par source
Personnalité : Lainé Pierre commanditaire
Personnalité : Fédération Vacances PTT commanditaire

Le village de vacances « Azurèva » est composé de deux constructions mitoyennes formant un ensemble fonctionnel. Le bâtiment des parties communes est encastré partiellement dans la pente. Il est partiellement surmonté par l´aile des chambres avec lequel les liaisons s´effectuent par l´intérieur. L´ensemble est édifié à l´entrée de la station, en partie basse en bordure de la route d´accès, côté Nord et en limite de piste de ski côté Est. Selon l´argumentaire des concepteurs inscrit dans la notice du permis de construire, le projet « comprend un soubassement abritant les locaux collectifs principaux (restaurant, cuisine, administration, salons divers) dominé par une superstructure regroupant les chambres . Cette disposition permet un arrangement compact des volumes et assure par la hiérarchisation des zones bruyantes une bonne dissociation des étages résidentiels et des parties collectives ».

Mursardoise
essentage de planches
essentage de tôle
béton armé
Toittôle nervurée, pierre en couverture
Couverturesterrasse
toit à longs pans inversés
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Savoie. 6J 2177-2178 (1981-1985)

Documents figurés
  • Savoie. Commune de Montricher Albanne. Station des Karellis. Fédération vacances PTT. Les Karellis. vacances PTT. Atelier d'architecture en Montagne, Guy Rey-Millet, 23 mars 1976. Tirage ozalyd (AM Montricher-Albanne) Plan de situation. Plan masse. 1 : 20000, 1 : 500 Niveau 0. 1 : 100 Niveau 1. 1 : 100 Niveau 2. 1 : 100 Niveau 3. 1 : 100 Niveau 4. Niveaux 5 à 12. Plans. 1 : 100 Toiture. 1 : 100 Coupe longitudinale AA. 1 : 100 Coupe transversale BB. 1 : 100 Façade sud. 1 : 100 Façade nord. 1 : 100 Façade est. 1 : 100

  • Centre de vacances Azurèva. Projet de requalification et d'agrandissement des parties communes. Jean-Paul Charrière, 2000 (AM Montricher-Albanne) Plan de masse. Projet. 1 : 200 Niveau 0. Projet Niveau 1. Projet Niveau 2. Projet Niveau 3. Projet Coupes Projet Façade nord. Projet Façade ouest. Projet Façade est. Projet Façade sud. Projet

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Lyon-Caen Jean-François - Salomon-Pelen Catherine - Chalabi Maryannick