Logo ={0} - Retour à l'accueil

Centrale hydroélectrique de Yenne dite de Landrecin actuellement logement

Dossier IA73002633 inclus dans Paysage du bassin-versant du Rhône réalisé en 2009

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement
Dénominationscentrale hydroélectrique
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Yenne
HydrographiesRivière de La Méline
AdresseCommune : Yenne
Lieu-dit : Landrecin
Adresse : Landrecin
Cadastre : 2007 B 1179, 1857a, 1857b, 1857z

Le projet initial de la centrale hydroélectrique de Yenne est présenté par Maurice Mollard, ingénieur civil en juillet 1919. Il propose d´établir un barrage dans le lit de la rivière la Méline pour alimenter une usine équipée d´une turbine implanté dans le hameau de Landrecin. Le 13 août 1920, la Compagnie Savoisienne d´Electricité (C.S.E.) se substitue à Maurice Mollard pour la construction de cette usine. Le règlement d´eau est établi en 1921 par la préfecture de la Savoie pour une durée de 50 ans. La C.S.E. produit de l´énergie électrique pour l´éclairage électrique de la commune de Yenne et pour des petites usines de la région. La puissance maximum de l´usine est de 368 KW. La production de la centrale hydroélectrique est complétée par une autre centrale située au centre de la commune de Yenne. Ce second site était installé sur le canal de La Méline à l´est de l´église de Yenne. Cet équipement était un ancien moulin transformé en 1886 par la famille Rubod en centrale hydroélectrique. Cette unité de production est la propriété de la C.S.E. au début des années 1920. Elle ferma ses portes en 1924. La centrale de Landrecin est exploitée par la Société Générale Force et Lumière, à partir des années 1930 jusqu' en 1946 date à laquelle, en vertu de la loi de nationalisation de l´électricité (loi n° 46-628 du 8 avril 1946), elle est transférée à EdF. Au cours du dernier quart du 20e siècle, la centrale est automatisée et contrôlée depuis le centre de gestion du Groupement d´Exploitation Hydroélectrique situé sur la commune de Vallières en Haute-Savoie. Le 26 octobre 2001, la centrale stoppe sa production, d´une moyenne de 1,20 GW par an. L´autorisation d´exploitation expirait à la fin de l´année 2001, EdF n´a pas souhaité renouveler l´autorisation. Le site a été alors fermé. En 2008, les équipements (le barrage, l´aqueduc, la conduite en béton, le réservoir et la conduite forcée) ont été détruits. Le bâtiment de la salle des machines a été revendu à des particuliers et réaménagé en logement.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1921, daté par source
Auteur(s)Auteur : Maurice Mollard ingénieur), Compagnie Savoisienne d'Electricit attribution par source

Le site se compose de deux bâtiments : le bâtiment de la salle des machines et une maison d'habitation. La salle des machines est de plan en L sur un niveau : un rez-de-chaussée. Le toit est à longs pans en tuiles mécaniques. Ce bâtiment contenait la turbine et les équipements électriques. La turbine était alimentée par les eaux de la rivière de la Méline. Un barrage était installé en aval des deux lacs de Chevelu. L'eau était ensuite acheminée par une conduite en béton avec une partie en élévation à l'aide d'un aqueduc. Un réservoir, dans le prolongement, stockait les eaux et occupait la fonction de cheminée d'équilibre. Une conduite forcée finissait le parcours jusqu´à la turbine. Tous ces équipements ont été détruits en 2008 lors de la réhabilitation du barrage. Le second bâtiment est de plan rectangulaire, il servait de logement. Il a été partiellement détruit lors d´un incendie et reconstruit en 2009-2010.

Murspierre
béton
Toittuile mécanique
Plansplan régulier en L
Étagesrez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsremanié, détruit

Le bâtiment se trouve à proximité de la route départementale 1504. Lors de la destruction des équipements (barrage, aqueduc, conduite en béton, réservoir et conduite forcée), EdF a réalisé un travail de renaturation.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073 sous-série 81S77, Service hydraulique. Yenne, Centrale hydroélectrique de Yenne, 1919-1949

    Courrier d'intention de Maurice Mollard, 1919. Projet d'exécution, Chute de la Méline - Yenne, 1919. Service hydraulique - Usines, Rapport de l'ingénieur, décembre 1920. Notice explicative, 1920.
Documents figurés
  • Cadastre actuel, consulté en 2007 (Accès internet :

Bibliographie
  • J. Néré, La concentration des entreprises : un cas particulier : l'industrie hydro-électrique des Alpes, Mélanges d'histoire sociale, n°6, 1944

    p. 56 à 70
  • P. Paillard (sous la direction), Histoire des communes savoyardes : Chambéry et ses environs - Le Petit Bugey, Horvath, 1982

    p. 436 à 437
Périodiques
  • Communauté de communes de Yenne, Ancienne centrale électrique de Yenne : démantèlement des aménagements , Les Nouvelles, Hiver, 2008

    p.1
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick