Logo ={0} - Retour à l'accueil

Centrale hydroélectrique de Saint-Pierre-d'Entremont dite centrale hydroélectrique du Martinet

Dossier IA73002608 inclus dans Paysage du bassin-versant du Guiers réalisé en 2009

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication
Dénominationscentrale hydroélectrique
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Echelles (Les)
HydrographiesRuisseau le Guiers-Vif
AdresseCommune : Saint-Pierre-d'Entremont
Lieu-dit : Bois des Buis
Adresse : Bois des Buis
Cadastre : 2007 A 1416, 1421

La centrale hydroélectrique dite de Saint-Pierre ou du Martinet est autorisée le 4 septembre 1968 par arrêté préfectoral. L'autorisation de disposer de l'énergie du ruisseau le Guiers-Vif est délivré à Pierre Brancieq pour une durée de 75 ans. La production est destinée à la fourniture d'énergie électrique à EdF. La puissance de l'installation est de 485KW à son origine. Depuis le début des années 1990, la centrale hydroélectrique est la propriété de la Société Pétrolière de Technique et d'Investissement (S.P.T.I.). La gestion est assurée par la Société Hydroélectrique du Guiers-Vif.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1968, daté par source

La centrale hydroélectrique est de plan rectangulaire sur deux niveaux : un étage de soubassement et un rez-de-chaussée. L'étage de soubassement est consacré à la turbine. Le rez-de-chaussée est équipé des installations de contrôle et de gestion de la production d'électricité. L'accès au bâtiment s'effectue par la façade est à l'aide d'une porte métallique. Les façades nord et ouest sont ouvertes par des baies rectangulaires. Le toit est à un pan en tôle ondulée. La centrale est alimentée par un captage dans le ruisseau du Guiers-Vif à l'aide d'un barrage poids, de type profil Craeger, au lieu-dit Le Martinet. L'eau est acheminée par une conduite forcée jusqu'à la turbine. Le site est toujours en fonctionnement.

Mursbéton
Toittôle ondulée
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée
Couverturestoit à un pan
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsbon état

L'utilisation de la force motrice des eaux du ruisseau du Guiers-Vif est ancienne sur cet emplacement. La mappe sarde de 1732 atteste de la présence d'artifices sur la berge gauche du torrent (commune de Saint-Pierre-d'Entremont - Isère) exploités par les moines Chartreux. Ces artifices ont aujourd'hui disparus.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • ADDEA Savoie : Centrale hydroélectrique de Saint-Pierre-d'Entremont, demande d'autorisation, 1968

    Arrêté préfectoral, 1968
Documents figurés
  • Cadastre actuel, consulté en 2007 (Accès internet :

Bibliographie
  • Parc Natruel Régional de Chartreuse, Etat des lieux patrimonial, Saint-Pierre-d'Entremont, 2006

    p. 19 et 41 à 42
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick