Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne école, actuellement maison de quartier et bibliothèque

Dossier IA69007450 réalisé en 2016

Fiche

Précision dénomination maison de quartier
Appellations Maison de la Guillotière
Destinations centre culturel, bibliothèque
Dénominations immeuble, école
Aire d'étude et canton Lyon Guillotière-Marseille
Adresse Commune : Lyon 7e
Lieu-dit : Guillotière-Marseille-Saint-André
Adresse : 25 rue Béchevelin
Cadastre : 2016 AN 110, 113, 115, 139, 140, 143

L'immeuble faisant l'angle des rues Montesquieu (35) et Béchevelin (25) est construit en 1862 pour M. Eymard, domicilié 18 rue de Marseille (AC Lyon, 315 WP 068/1). De plan carré, cette maison compte 20 m de largeur sur chaque façade, pour 8 m de hauteur. Le terrain voisin (37 rue Montesquieu) appartient aux HCL et est loué à Léonard Landon qui y construit une maison de même gabarit en 1866. De l'autre côté, le 21 rue Montesquieu accueille une maison et un hangar sur cour construits en 1863 pour M. Ginot (vraisemblablement réunis à l'ensemble ultérieurement).

Dès avant 1878, le rez-de-chaussée de l'immeuble est loué par la ville pour servir d'école laïque de garçons. En 1878, cette école compte quatre classes dont une jugée sombre et "humide en raison du voisinage d'une écurie (AC Lyon, 454 WP 029/1). Une école congréganiste de 4 classes, laïcisée en 1878 (?) est établie à proximité, au 31 rue Béchevelin. En 1881, M. Jangot de Villechaize, propriétaire du 31 rue Béchevelin, refuse de renouveler à la ville le bail qu'il avait initialement conclu avec les Frères, et installe parallèlement les enseignants congréganistes dans un autre de ces immeubles, au 35 rue Béchevelin. La ville doit alors louer plusieurs pièces du premier étage pour installer 2 classes transférées de l'ancienne école religieuse (le nombre de classes est porté à 5 pour 260 élèves en 1882). En 1883, la ville loue également la totalité du 2e étage, pour créer une 6e classe et pérenniser le logement de directeur, jusque là locataire. Divers travaux ponctuels sont exécutés en 1885 (agrandissement du préau et construction d'urinoirs), 1888 (création d'un parloir, installation de l'éclairage au gaz) et 1889 (lavabo 4 places). Pour finir, la location est étendue à l'ensemble du bâtiment en 1895, après l'éviction d'un café qui occupait toujours le rez-de-chaussée à l'angle des deux rues (AC Lyon, 176 WP 029/1). L'école a probablement été abandonnée après l'ouverture du groupe scolaire de Béchevelin (aujourd'hui Gilbert-Dru) en 1924.

Permis de construire déposé en 1961 (AC Lyon, 364 W 21 et 27, à voir). Acquisition de l'immeuble par la ville vers 1980 puis transformation en maison de quartier : permis de construire de 1982 (avec permis de démolir), 4 plans, inauguration le 31 mai 1985. Acquisition du terrain sur les HCL en 1991-1995, puis travaux d'extension en 1998-2001 (permis de construire et de démolir, 1999).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1862, daté par source

Ensemble composé de deux anciens immeubles, réunis et profondément restructurés pour accueillir la maison de quartier de la Guillotière et une bibliothèque annexe. L'immeuble implanté à l'angle des rues Montesquieu et Béchevelin s'élève sur deux étages et compte 4 travées sur la rue Béchevelin, pour 6 travées sur la rue Montesquieu. Il est accolé à un immeuble plus bas aligné sur la rue Béchevelin, de 6 travées et un étage. Avant-toit fermé.

Murs enduit
Toit tuile mécanique
Étages 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à deux pans
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Delavenne Magali - Guégan Catherine