Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Lumière sur

Mairie-école, puis groupe scolaire

Historique complémentaire :

En avril 1881, la commune commande un projet de construction d´école (pour garçons et filles) à l´architecte Favrot et envisage pour cela l´acquisition d´une parcelle de terrain (appartenant à M. Bouchet, puis une autre appartenant aux époux Chavannis-Bonnefoy). En août 1882, le sous-préfet réclame la révision du projet qui ne prévoit que deux classes de 54 élèves, alors que l´application de la loi sur l´obligation scolaire devrait faire monter les effectifs à 80. En 1884, les travaux sont assez avancés pour que Favrot délègue son collaborateur Eclache pour effectuer le métré des travaux réalisés par Lafond (ou Lafon), entrepreneur à Terrenoire. Le chantier semble présenter des difficultés : en août 1886, à la demande du maire, le sous-préfet désigne Raphaël Groboz, architecte à Lyon, comme expert pour la vérification des travaux ; la réception définitive a lieu le 31 décembre 1886 mais une expertise contradictoire est prévue pour malfaçon : un rapport est rendu en 3 mars 1887 par Jeandaux, architecte à Saint-Etienne, représentant de Favrot, qui expose plusieurs réserves (le mur en pisé de terre du préau n´est pas d´aplomb, la pompe installée est usagée, la porte du cabinet d´archives de la mairie ne ferme pas... une délibération de 1898 mentionne la cave située au sud, hors d´usage depuis 12 ans). La commune intente un procès à Lafond, qui fait faillite en 1888.

En 1894, la commune demande à Thévenet, agent voyer d´arrondissement, un plan, devis et cahier des charges pour la construction de deux salles de classe supplémentaires (6300 F). Le décompte des travaux, réalisés par l´entrepreneur Rolland, est fait en décembre 1899.

En 1904, l´école a besoin d´un nouvel agrandissement, avec la création d´une classe enfantine, qui occuper la salle de mairie en attendant la construction d´un local, dont les plans et devis sont donnés par G. Jacon, agent voyer cantonal à Montbrison, à l´été 1907. L´adjudication des travaux est donnée en avril 1908 à Henri Nénot, entrepreneur à Montbrison ; la réception provisoire est faite dès septembre 1908, la réception définitive en février 1910.

En 1919, devant la croissance des effectifs (il y a 67 élèves garçons, plus 40 dans la classe enfantine annexée à l´école de filles, et la population scolaire devrait croître du fait de la construction des usines Chavanne-Brun), la commune vote la création d´une troisième classe à l´école de garçons, dans un local qui sera construit à la suite de la deuxième classe de garçons, adossé à l´école enfantine et sans empiéter sur le préau qui existe actuellement dans la cour (cette construction n'a pas été réalisée).

En 1921, l´inspecteur primaire de Montbrison propose de donner à l´école de garçons le nom de Paul Fileyssant, instituteur adjoint à Savigneux mort pour la France en 1916 ; une plaque en marbre doit être posée au-dessus de la porte d´entrée de l´école de garçons.

En 1927 est décidée la création d´une quatrième classe à l´école de filles (pour une seconde classe enfantine), provisoirement installée dans la salle de la mairie. Le projet d´agrandissement, établi en septembre 1928 par Gapiand, architecte à Montbrison (avec agrandissement des cours, dépôt de bois et charbon et agrandissement des WC : 56 000 F ; un premier projet prévoyait en plus la construction de logements pour les instituteurs, trois institutrices étant logées en dehors de l´école, mais il est ajourné), est modifié en février 1929 (devis porté à 58 000 F) ; l´adjudication du 1er septembre 1929 n´ayant pas abouti, un traité de gré à gré est passé avec Brunel, entrepreneur à Savigneux. La réception définitive des travaux a lieu 20 mai 1931.

En 1955, une troisième classe enfantine est ajoutée à l´école de filles, dans le prolongement de l´agrandissement existant. Le projet est établi par Jean Parmeland, architecte, 52 rue Gambetta à Saint-Etienne ; un traité de gré à gré pour les travaux est passé avec l´architecte en février 1956, et le règlement définitif est fait en 1958.

Des agrandissements sont encore nécessaires dans la 2e moitié du 20e siècle (des salles de classes sont installés dans les anciens logements d´instituteurs en 2002), mais il se font dans de nouveaux bâtiments (1969, achat d´un préfabriqué pour y installer une classe de garçons ; construction de l´école maternelle en 1973).

En savoir plus…