Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Lumière sur

Centre de loisirs PTT Azurèva : Villages de vacances Azurèva

HISTORIQUE

Le village de vacances « Azurèva » est construit par la « Fédération Vacances PTT », association de vacances créée en 1952 par des agents de l´administration des PTT (Postes, Téléphone, Télécommunication, administration devenue depuis trois entreprises privées distinctes, France Télécom en 1988, La Poste en 1991 et Orange en 2000). À l´instigation de René Guémas, militant mutualiste, dès 1949, plusieurs familles et groupes d´employés des PTT se lancent ans un projet de mutualiser leurs frais de vacances, chacun alimentant la caisse commune selon ses revenus. La première expérience a lieu à La Trintité-sur-Mer avec la location d´un château. En 1952, l´association se crée pour acquérir un L'été suivant, le premier village est créé à Pornichet à proximité de Nantes. Le second en 1958 à la Londe-les-Maures, dans le Var. Sous la pression des besoins en vacances aux sports d´hiver, la Fédération Vacances PTT, qui en 1974, ne possède en montagne qu´une structure d´accueil de 100 lits à la Clusaz, décide en 1975 de s´associer au projet des Karellis. Le projet est adopté en janvier 1976. Le village est ouvert le 2 Juillet 1978. Le centre Azurèva est le dernier centre de vacances construit dans la station des Karellis. Le projet est étudié en 1976 par l´Atelier d´Architecture en Montagne. Le permis de construire est délivré en décembre 1976. Le chantier se déroule sur deux saisons et le village de vacances ouvre pour la saison d´été 1978. Le Village de vacances a une capacité de 400 lits. La Fédération Vacances PTT devient en 2001 Azurèva qui gère 38 villages de vacances accueillant en 2012 une clientèle issue pour 40% de La Poste, 14% de France Télécom et Orange, et pour le reste de comités d´entreprises (Décathlon, Super U, Macif, GMF, ...) démarchés par la structure associative. Le bâtiment a conservé son caractère d´origine décrit par les concepteurs de l´A.A.AM. ainsi : « le centre de vacances comprend un soubassement abritant les locaux collectifs principaux (restaurant, cuisine, administration, salons divers) dominé par une superstructure regroupant les chambres . Cette disposition permet un arrangement compact des volumes et assure par la hiérarchisation des zones bruyantes une bonne dissociation des étages résidentiels et des parties collectives ». Des travaux successifs sont conduits sous la direction de l´A.A.M. en 1984 et 1989 pour des adaptions et agrandissements de locaux dans les parties communes. En 1993 le logement du directeur est agrandi sous la direction de Jean-Paul Charrière architecte à Saint-Jean-de-Maurienne. En 2000, le projet de requalification et d´agrandissement des parties communes avec création d´un centre de remise en forme, est lancé sous la direction de Jean-Paul Charrière architecte. Les sanitaires sont recomposés et le mobilier des chambres est renouvelé en 2001.

En savoir plus…